mercredi 25 janvier 2023

Dites 33: Mylène Farmer "Avant que l'ombre " (2005)

En ce début d'année 2023, j'avais très envie de vous proposer  un nouveau numéro de notre rubrique consacrée au vinyle , la bien nommée" Dites 33 " afin d'évoquer ce mois-ci le disque "Avant que l'ombre " de l'auteure-interprète de "Maman a tort  " ,"Libertine", ou encore "Désenchantée " , vous aurez aisément reconnue la mystérieuse  chanteuse Mylène Farmer.

  Ce disque paru le 4 avril 2005 chez Polydor contient 14 chansons (dont une cachée assez incroyable d'ailleurs ) fut pour moi le retour en grâce de Mylène Farmer après l'avoir perdue de vue discographiquement , 10 ans après l'album qui reste jusqu'ici mon favori "Anamorphosée" BILLET A RELIRE ICI  



Il faut dire d'emblée que la décennie 90 fut pour Mylène Farmer, plus que royale puisque elle a souvent dépassé le million d'albums  vendus (un rêve inaccessible aujourd'hui !!) et le commencement fut en 1988 avec l'opus "Ainsi soit-je " puis "L'Autre " en 1991 avant le déjà nommé "Anamorphosée" de 1995 . 

La chanteuse fait désormais de rares et calibrées apparitions dans les médias tout en alignant les tubes et les spectacles d'une grande qualité scénique et technique en privilégiant toujours l'émotion et non l'artifice . 

Lorsque sort "Avant que l'ombre" ,on plonge dans son univers si particulier entre le mystique, l'érotique , un goût prononcé pour le mode de vie du 18ème siècle , le baroque  et le spleen à travers des textes ciselés et des arrangements impeccables mais beaucoup moins rock que le disque de 1995 … 


 En quelques mois ,ce sont pas moins de  800 000 exemplaires du disque qui trouvent preneur grâce aux singles "Fuck Them All" (qui surpris beaucoup dès la première écoute ) mais également  "Redonne moi (superbe ballade !)  , le tube "l'Amour n'est rien " et la très osée "Q.I" .


Bien évidement , chaque single (les 45 tours n'existant plus depuis 1992 …) est illustré comme de coutume chez Mylène Farmer par un vidéo clip esthétique, marquant et efficace qui lui évite de faire tous les quatre mois, le tour des émissions de variétés pour promouvoir le nouveau single issu de son dernier 33 tours comme le font ses nombreux collègues ….


Retour pour elle à la scène à Bercy pour 13 merveilleux  soirs en janvier 2006 mais (o surprise !) pas de tournée suite à ce L.P pour cause de  spectacle intransportable.

En effet ,la scène imaginée par l'Artiste ne pouvant pas être déplacée tout au long d'une harassante tournée (imaginez un peu le boulot des roadies chaque  soir après le show !) elle restera à Bercy et seul un DVD mis en vente quelques mois plus tard pourra permettre au plus grand nombre de découvrir un show bluffant. 


Je vous propose en extrait le titre "Q.I" qui paraitra en format court single le 4 juillet 2005 (second extrait de l'album "Avant que l'ombre" ) et qui fut (comme ses prédécesseurs ) un grand succès puisqu'il atteindra la 7ème du TOP 50 . Un joli clip réalisé par Benoit Lestang est tourné en Hongrie à Budapest pour être précis avec vous .


 

"Q.I"  version scène à Bercy en janvier 2006 : 





 


Bon visionnage et bonne écoute ! 

jeudi 5 janvier 2023

Déménagement en mode oiseau migrateur

 

Suite au coup de fil de l'agent immobilière Madame Sherpa (Annie Cordyau domicile actuel de Jacques (Jacques Higelin) et Marthe Tance (Marthe Keller) dans leur petit appartement de Pluvignac qu'ils comptaient bien quitter avant que les mésanges ne fassent leur nid pour l’hiver approchant.

La bonne nouvelle arriva comme un précieux colis retrouvé par la Poste en pleine période de grève sans gilet jaune à l’horizon : Un joli appartement de 80 m2 au cœur de Montcuq.

 

Evidemment, la visite immobilière ne manqua de piquant, Marthe et Jacques eut (et c’est une sacrée bonne surprise après d’attente) un coup de cœur pour 3 pièces cuisine avec un petit balcon donnant sur le tas de sable des enfants de la citée.

-C’est parfait, on signe ! firent Marthe et Jacques Tance en chœur à madame Sherpas qui fut rassurée de ne pas avoir déméritée.


 

A quelques mètres de là, alors que le petit couple était en train de préparer leur déménagement, monsieur Gomez, leur futur voisin de palier était aux aguets. Il savait qu’il aurait forcément de nouveaux voisins et ce qui l’inquiétait, le bougre, c’était de ne pas savoir à qui il aurait à faire.

 

Ni une ni et n’écoutant que son fière courage, monsieur Gomez appela la municipalité de Montcuq pour parler à monsieur Jean -Patrick Foutraque, l’actuel maire de Montcuq.

 

Après une longue attente, il finit par l’avoir au bout du fil et lui expliqua qu’il redouta d’avoir des métèques à ses côtés.

 

Le maire de Montcuq, sans doute habitué à ce genre d’appel sans importance majeur autre que celle de lui faire perdre son précieux temps lui pria d’aller se faire voir chez les grecs, ce à quoi lui répondit monsieur Gomez (qui semblait bien connaitre le globe) que ce genre d’idées ne lui viendrait jamais au cerveau même pendant la semaine des 35 heures.

 

Le jour du déménagement de Jacques et Marthe, Montcuq reprit du poil de la bête et toutes idées un peu creuses fut bannies, la bêtise venant de Cambrai, à Montcuq, c’est du poulet ?

 

FAIM ………………….FIN

 

Et bonne année 2023 !!!!!!!!!

mercredi 7 décembre 2022

Loin de la Somifra au cœur de Montcuq

 


 Marthe Tance (Marthe Keller ) fut tout de même  très agacée d'avoir été prise pour une voleuse  à la tir par un agent de la maréchaussée qu'elle n'aurait jamais pensé croiser un jour à  Montcuq . 


Quitter la ville qui suffoque sous le la pollution tel Pluvignac n'était déjà pas une mince affaire à présent il fallait à Marthe et Jacques (Marthe Keller et Jacques Higelin ) un tourbillon de changement et non la recrudescence de gendarme prêt à tout pour faire du chiffre en omettant les véritables coupables de délits qui courent et courent tel le furet en rase campagne ...


Tel fut le dilemme à résoudre au même instant au commissariat de police de Montcuq  ou officiait  le commissaire divisionnaire Nestor Barouf (interprété ici par Claude Piéplu ) en grande conversation assez agitée , il faut l'avouer , avec le maire de Montcuq en personne , monsieur Jean-Patrick Foutraque (incarné ici par Jean-Pierre Darras )


-Monsieur le maire , fit Nestor Barouf, il n'est pas normal que se trouvent dans votre ville au demeurant fort charmante , des zazous post soixante-hippies  en quête d'une vie nouvelle troublant la mansuétude de nos gendarmes par des attitudes équivoques , voyez vous , mon cher Foutraque, çà ne peut plus durer  !


Jean -Patrick Foutraque , maire de Montcuq depuis cinq bonnes et fructueuse années n'en revenait pas . 

-Mais enfin, monsieur le commissaire, je n'ai jamais eu la moindre plainte de ce genre  durant ma mandature, je peux vous l'affirmer .

La dessus, Nestor Barouf assura au maire de Montcuq qu'il allait faire toute la lumière nécessaire sur ce désordre qui n'avait , selon lui, pas lieu d'être . 






Quelques jours plus tard, un nouveau coup de fil de l'agent immobilière Madame Sherpa (Annie Cordy ) au domicile actuel de Jacques  (Jacques Higelin) et  Marthe Tance (Marthe Keller ) dans leur petit appartement de Pluvignac qu'ils comptaient bien quitter avant l'automne suivant .


- J'ai du nouveau pour vous, leur fit madame Sherpa, oublions l'altercation avec le gendarme l'autre jour, un joli studio au cœur de Montcuq devrait vous convenir .

Le rendez-vous fut pris deux jours plus tard .....


A SUIVRE ....


     
 Parallèlement à cette histoire , le chanteur Michel Polnareff qui ,un an plus tôt en 1972 au moment ou il sortait les tubes "La mouche" "Holidays" et l'imparable "On ira tous au paradis" fut condamné par le très peu déconnant tribunal correctionnel  a verser illico  60 000 francs pour avoir osé montrer ses fesses nues sur une affiche annonçant son dernier spectacle à  l'Olympia , le fameux tour de chant Polnarévolution ..il n'était pas rare d'entendre dans le studio qu'occupaient jusqu'à présent Marthe et Jacques Tance à Pluvignac , la chanson favorite du couple "Qui a tué Grand maman ?" qu'ils possédaient en 45 tours et qu'ils aimaient écouter comme une précieuse supplique face au rude destin . 



On reparlera de Michel Polnareff bientôt sur ce blog , si le cœur vous en dit ....




mercredi 16 novembre 2022

Marthe et Jacques Tance en visite à Montcuq

Madame Sherpa (Annie Cordy )commença donc la visite des immeubles et des  maisons  de Montcuq , une citée de banlieue qui avait la lourde charge de faire oublier à Marthe et Jacques Tance (Marthe Keller et Jacques Higelin ) le manque de loisirs attractif et non mercantile et l'ennui intégral du contribuable centriste qui régnaient en maître à Pluvignac.


Mais ,nos deux tourtereaux étaient assez déconcertés devant la vétusté de certains appartements , les murs épais comme du papier à cigarettes sans oublier le manque d'espace pour vivre . 


Madame Sherpa , qui ne reculait devant aucun obstacle , leur fit découvrir l'arrière pays de Montcuq , bien plus calme avec quelques petites maisons de banlieue pouvant tout à fait  correspondre à leurs critères de recherche . 

-Que diriez vous, leur dit elle, de cette maison située juste en face de la société Somifra qui s'occupe du recyclage des ampoules de réfrigérateur ? 



- Partons pour une visite , on a rien à perdre et tout à gagner, fit dans un élan et un grand sourire carnassier , Jacques Tance (Jacques Higelin) . 

Marthe Tance (Marthe Keller ) fut un peu moins emballée par la décente proposition de la si avenante agent immobilière et pour cause, en moins de temps qu'il ne fallait pour pousser un "ouf" de soulagement lorsqu'un gouvernement dictatorial cesse d'être au pouvoir , un agent de la force publique fit irruption devant elle et se coucha littéralement à ses pieds comme un être en pamoison .


-Cessez, voulez- vous  !!  Fit Madame Sherpa, qu'est ce que çà veut dire monsieur l'agent ? Ma cliente visite une maison et rien de plus, allons !


A ce moment là, le valeureux  gardien de la paix se releva en s'excusant de l'avoir prise pour une voleuse  à la tir… décidément l'air de  Montcuq faisait tourner la tête de tout un chacun ....


A       S U I V R E ...............................             bientôt 


 Histoire très librement inspirée du film "Elle courtelle court la banlieue ", réalisé par Gérard Pirès sur un scénario de Nicole de Buron et sorti en 1973.

mardi 25 octobre 2022

Banlieue Boogie Blues

Pluvignac, automne 1973 , Marthe (Marthe Keller ) et Jacques (Jacques Higelin ) vivent en couple depuis 2 ans dans cette grande et morne ville qui  embaume  l'oxyde de carbone, le bruit des voitures, le joli klaxon (de Mona-Lisa  ? ) et la chaleur des voisins qui mettent à fond la chaine hi-fi jusqu'à 1 heure du matin, heure à laquelle chez les gens civilisés il est de bon aloi de mettre son pyjama ou sa liquette et de se coucher afin de s'aimer ou de dormir …en silence !


Mais, pour Marthe et Jacques Tance , le murmure de la ville et son blues boogie woogie ne correspondait plus à leur idéal d'existence beaucoup plus idéaliste et contemplative. 



Tous deux , un beau matin  , décidèrent de quitter Pluvignac pour habiter un petit pavillon de banlieue .


Un jour, au moment du déjeuner , Jacques fit à Marthe ,: -"La ville, tu vois, j'ai envie de lui dire "Pars et surtout ne te retourne pas!! " ce à quoi Marthe répondit du tac au tac dans un rire franc et charmeur -"Champagne !! " 

 En revenant du travail ,Jacques Tance (interprété par Jacques Higelin) rencontra madame Ploquin (jouée ici par Alice Sapritch ) qui lui demanda des nouvelles de leur petit couple de petits bourgeois de l'après mai 1968 avec un sens inné de l'ironie et de la bienséance mesurée .

-Vous deviez vivre à Montcuq , c'est beau comme une montagne et on y respire tellement mieux qu'à Pluvignac  . Après en avoir jacqueté à Marthe, rendez-vous fut pris avec une agence immobilière .


  Une semaine après ,Marthe et Jacques Tance commencèrent à visiter les immeubles et les maisons  de Montcuq afin de dénicher la perle rare pour profiter sans trop de tracas de leur quotidien de citadins modernes . 

Madame Sherpa (Annie Cordy ) se mit en tête de leur trouver ce qui ferait leur bonheur .

-Avec moi, leur dit elle, c'est pas compliqué, je vais  faire des pieds et des mains (sans "poil dans la main" ) pour vous louer ou vendre, si le cœur et le blé vous en dit, un cocon douillet dont vous me direz des nouvelles et …des bonnes (du curé ! ) croyez-moi !! 


                                                     A     S U I VR E ....


Histoire très librement inspirée du film "Elle courtelle court la banlieue ", réalisé par Gérard Pirès sur un scénario de Nicole de Buron et sorti en 1973.


jeudi 13 octobre 2022

le Cas Sébastian et l'étrange horloge gothique



 Le docteur Saphir (qui avait des faux airs du Professeur Choron ) continuait son examen d’inconscience  et commença le test d'embauche de notre héros au chapeau melon lorsque soudain, Sébastian fut frappé de voir l'exacte réplique de la fameuse horloge en miniature dans le bureau du Docteur Saphir .


 -Ah ! jeune homme, lui dit le Docteur Saphir en tirant sur son fume-cigarette , il s'agit d'un bien drôle de cadran solaire qui, il est vrai est le même que celui que vous avez pu lorgner sur la place du village de Catalugnia .

-Mais, je vous en prie , laissez moi poursuivre . Le Docteur Saphir se leva de son bureau en direction de Sébastian qui se tenait donc en face de lui et disposa méticuleusement  du persil dans ses oreilles .

Il lui demanda ensuite de fermer les yeux et lui fit écouter le chant d'un oiseau Turque qui avait la particularité de siffler sur trois octaves.

Voyant comme Sébastian appréciait cette douce mélodie malgré la gène que provoquait le célèbre aromate sur son écoute, le Docteur Saphir lui annonça qu'il venait donc d’être sélectionné pour le poste.







 En voila une nouvelle, pas vrai ???  FIN ou FAIM 

mercredi 5 octobre 2022

Bienvenue à Catalugna


 Il découvrit en arrivant à Catalugna un environnement  quasi enchanteur avec des longues bâtisses et même un moulin à vent que n’auraient pas renié Servantes et son célèbre Don Quichotte.



« Bienvenue à Catalugna » lui dit un homme au ton fort civil en costume gris. Aussitôt, Sébastian se sentit comme dans un ailleurs en plein cœur de  cet étrange village, il avait l’impression très nette d’avoir fait un voyage spatio temporaire. Les rues  étaient étroites et la végétation se faisait rare dans les quelques espaces verts qu’utilisaient parfois les enfants et les vieillards.



15 h 10 déjà comme le temps passait vite ! Le rendez vous avec le docteur Saphir afin d’entrer de plein pied dans ses futures fonctions approchait. Notre héros au chapeau melon vit soudain un drôle de cadran solaire situé sur la place du village. Une immense horloge de construction gothique comme on en trouve en Espagne. Sébastian remarqua très vite que les passants qui se promenaient près de l’objet se transformaient aussitôt sans que personne ne soit pour autant surpris alentour.


« Bizarre ce phénomène... » S’interrogea en silence Sébastian « 
Il poursuivit à pied sa marche dans les rues de Catalugna ou les nombreux habitants s’affairaient dans tout les sens. On aurait dit des fourmis déguisées en humains et douées de paroles.

Sébastian regarda  le papier qu’il avait dans sa poche ou figurait l’adresse du docteur Saphir : 27 rue des groseilles.

Ne trouvant pas de suite le cabinet de ce cher homme de bien,  il héla un homme qui passait juste près de lui.
- Excusez moi monsieur, je ne suis pas d’ici, je cherche le numéro 27 de la rue des groseilles, vous connaissez ?

L’homme qui se dissimulait derrière d’épais vêtements alors qu’il faisait relativement doux, n’osa pas le regarder dans les yeux pour lui répondre.
Sébastian réitéra sa requête :
-      je cherche le 27 rue des Groseilles, pouvez vous me dire ou se trouve cette rue ?



Autour du crâne lisse et dégarni du docteur Saphir en plein monologue.

Soudain, Notre jeune héros à la canne magique sortit de son demi-sommeil et se trouva à quelques centimètres du visage du psychiatre qui lui expliqua ceci :

-étrange, ce qui vous arrive jeune homme ! J’ai eu vent de certains pouvoirs sur mes congénères et, je dois avouer que vous êtes un cas à part ...vous allez faire l’affaire pour le poste comme convenu mais, avant cela je vais vous faire passer un petit test.

                                                                     A suivre .....

      __________________________________


ET TOUJOURS le CD "les gens qui s'aiment " paru il y a 2 ans avec "Gloubi Boulga" et " Je vous parle d'Elle" . Un disque qui ne coûte que 10 euros (non ?? si si !!) en me contactant par mail jpbeuf@cherie.fm




                                            "Gloubi-boulga"

                                                   
                                                        "Je vous parle d'Elle"