lundi 25 mai 2020

Groflouze n'y voit que du feu !

 Pierre Groflouze qui aimait tant  tout contrôler au cœur  de sa prestigieuse agence de publicité nommée Gavas savait qu'avec un trublion tel que François Malaquet pour changer un peu l'ambiance morne et la lassitude progressive de son personnel , il tenait la perle rare et puis, Maria Malaquet était si cher à son cœur . Mon cher François, fit Pierre Groflouze, vous permettez que je vous appelle François ?

-Avec joie, monsieur le directeur fit François Malaquet en se redressant comme un I 

-Mon cher François, vous voila engagé dans l'entreprise Gavas, vous allez faire du très bon boulot pour moi, n'oubliez pas de le dire à votre mère.

-je n'y manquerai pas monsieur le directeur .

En sortant de l'entreprise  qui venait de l'accueillir pour ses qualités certaines, François Malaquet se sentait le cœur léger et lorsqu'il se retrouva dans la rue pour rentrer chez lui, il sifflotait avec aisance ce qui étonna la jeune secrétaire du deuxième étage, Danielle Minazzoli qui n’était pas indifférente à son charme ...



  Quelques jours plus tard,  François Malaquet fit son entrée officielle dans l'univers très confiné de Pierre Groflouze et , sans doute , pour  exprimer au monde entier la bonne nouvelle, Pierre Malaquet qui était d'une souplesse digne d'un singe en été se mit à faire des bonds de cabri .


Son premier client qui était aussi distrait que lui le prit pour Monsieur Groflouze en personne . Gaspard Partus (incarné par Paul Préboist ) cherchait en vain le directeur de l'agence afin de concocter avec lui sa prochaine réclame dans le but de vanter les mérites de masques chirurgicaux 
très pratiques en cas de pandémie .




Sans se douter que la difficulté de mettre en avant un tel produit serait inévitable , François Malaquet fit affaire avec Gaspard Partus llico . 


Ah ! qu'est ce qu'ils pouvaient jacqueter comme des pies au 3ème étage ou se trouvait le bureau de François Malaquet .



 La campagne publicitaire sur les masques chirurgicaux que François Malaquet avait négocié fut aussitôt signée que voila notre créatif un peu dans la lune raccompagnant son client avec joie avant de se précipiter dans le bureau du directeur (le vrai !) pour lui claironner le nouveau projet à bâtir .

Dans l’ascenseur, se trouvait Eugénie Partouche (incarnée par Marie-Christine Barrault )  , la fille du célèbre propriétaire des Casinos ou l'on va dépenser son fric en pensent en gagner .

-Quel étage , monsieur qui avez l'air si pressé ? fit Eugénie avec un léger sourire à François Malaquet .

-Le 5 ème étage , celui de la direction  ! fit François Malaquet un peu interloqué .

- Ah ! vous êtes le nouveau  !!! ? on m'a dit beaucoup de bien de vous , vous savez ...


                                                                                                                     A SUIVRE 
_____________________________________________________________________________________________


                                                INTERLUDE  EN CHANSONS 

C'est un retour au sein du Magicien OX après plus de 2 mois de confinement pour cause de Coronavirus  Covid 19 qui aura tant marqué cette année 2020 ...

j'espère que vous vous portez au mieux et avant de vous présenter mon prochain CD en septembre (la sortie est décalée vous comprendrez pourquoi ) je vous propose de retrouver deux titres du précédent disque de 2015 "Heureux Pêcheur" qui fut grâce  à vous , un beau succès .

Deux chansons de 2015 que j'ai revisité pour vous en mode confinement après les avoir beaucoup interprété sur les scènes de la région Auvergne Rhones alpes .


                                "Rendez-moi mes cheveux" 



                      "La Circulacon "


vendredi 13 mars 2020

Dites 33 : Jean Ferrat "dans la jungle ou dans le Zoo " (1991)

 Lorsque cet album de Jean Ferrat paru en novembre 1991 , cela fit grand bruit . Le chanteur qui s'était depuis de nombreuses années exilé en Ardèche mettait fin à un long silence médiatique et artistique de 6 ans .Et six saisons sans la verve, la poésie et la lucidité de Ferrat... c'est long comme un hiver sans neige !
Jean Ferrat se fit en effet assez rare dans les années 80 et son précédent disque datait de l'automne 1985 . Un bel album ma foi ,même ,s'il n'avait pas signé l'ensemble des textes .Malgré tout "Je ne suis qu'un cri" s'écoutait avec plaisir même s'il n'était pas (et de loin ! ) aussi bon (selon moi) que son prédécesseur de l'hiver 1980 "Ferrat 80" avec les chansons phares "Le bilan", "Tu verras tu seras bien" et "L'amour est cerise".
 Quelle joie donc de retrouver notre animal à large moustache en cette fin d'année 1991 avec "Dans la jungle ou dans le zoo" . Un 33 tours qui contient pas moins de 14 chansons finement ciselées et éclectiques .
Les arrangements sont peut être un peu académiques mais la qualité est bel et bien là 


Quel choc au moment de poser le disque sur la platine : Notre barde s'en prend tour à tour aux anciens de mai  1968 devenus des messieurs bien dociles et bien rangés avec "Les jeunes imbéciles" , se moque avec vigueur des petits boursicoteurs à la petite semaine dans la très réussie "Les Petites Filles modèles" et dézingue notre époque avec une gourmandise aiguë dans le très sautillant et presque rock "Dingue".
La chanson-titre ouvre l'album avec un belle efficacité . Signalons que "Dans la jungle ou dans le zoo" s'inspire d'une métaphore chère à l'auteur de "Ma France" puisque cette dernière était très répandue durant la guerre froide et fut popularisée par le réalisateur Milos Forman ("Amadeus", "Man on the moon" ) .


Tout au long de cette chanson explicative , Jean Ferrat fait le bilan (tiens à nouveau ..) de notre époque et , par le biais de ce titre fort bien trouvé met en relief et en opposition la société occidentale et le bloc de l'est : Soit la jungle capitaliste et le zoo communiste et, avouons le , il tire à boulets rouges sur ce foutu système avec une lucidité et une colère qui font du bien .
Afin d'accompagner au mieux la sortie de cet album , Jean Ferrat fit pas mal de promotion (lui plutôt réticent et mesuré à chaque sortie de disques ) se plia de bonne grâce à l'exercice en acceptant (entre autres ) l'invitation de Michel Drucker (alors sur TF1) pour une spécial Ferrat dans son émission "Stars 90" .
Et voila notre Jean Ferrat national qui nous fit là une belle surprise en interprétant (ce qui est rare !!) la quasi-totalité de son nouvel opus dont ..la chanson "A la une "qui s'en prend à la télévision et à ses dérives obscènes : Un délice !!
L'émission fit un carton d'audience et l'album se retrouva très vite en tête des ventes du TOP Albums durant deux semaines et s'écoula à plus de 700 000 exemplaires , ce qui démontra combien Jean Ferrat avait manqué aux Français .
Ce 33 tours ne comporte pas que des chansons incisives car il y a de nombreuses chansons tendres tel "La paix sur terre" , "Tu aurais pu vivre" et le superbe "Nul ne guérit de son enfance".
Mais le titre que les médias retiendront et qui fera l'objet d'un 45 tours promo est la ballade enjouée "Chante l'amour" et je vous propose d'écouter la Face B de ce single extrait " Le grillon " à présent :



mardi 25 février 2020

François Malaquet au taquet !


Une heure plus tard,François Malaquet avait démontré par A + B - X au carré que les pâtes Turlurette devaient être incarnées dans une réclame radiophonique par un coq habillé en vert .


Envers et contre tout, François Malaquet avait imposé cette idée mais Pierre Groflouze qui avait du mal à contenir  son employé se demandait bien jusqu’où il serait prêt à aller !!



Pierre Groflouze (Bernard Blier) qui goûtait fort peu aux joies de l'improvisation anarchique et à la légèreté post moyen-age fut estomaqué par le toupet et l'insolence de son employé un peu particulier (pour les raisons évoquées dans le premier  épisode ) monsieur François Malaquet (Pierre Richard ).

Les 4 autres cadres  qui se trouvaient dans le même bureau que mister Groflouze au moment au François Malaquet commençait à expliquer comment un coq vêtu de couleur verte façon vase pourrait apporter de nouveaux clients et de nombreux contrats pour l'entreprise qu'il dirigeait.

-Mais enfin monsieur le directeur général, dit l'un d'eux , c'est complètement barrée son idée ! Ce n'est pas sérieux là ! Il est à coté de la plaque au chocolat votre François Malaquet ! 

-Hum, fit Pierre Groflouze après avoir écouté les élucubrations approximatives et un brin candide de François Malaquet , Il est vrai que c'est un peu loufoque cette manière d'aborder une campagne publicitaire, de vanter les mérites du produit mais, laissons lui sa chance !

-Oh ! mais vous n'y pensez pas monsieur le directeur général, c'est du grand n'importe quoi!

-Muller ! Fit monsieur Groflouze, je vous demande de la boucler ! Ce type , bien qu'un peu abstrait dans sa conception du métier, possède du génie .



La dessus , le collaborateur Muller claqua la porte et Groflouze et Malaquet restèrent un instant d'un bout à l'autre du bureau à se mirer sans mot dire 






Pierre Groflouze qui aimait tant  tout contrôler au sein de sa prestigieuse agence de publicité nommée Gavas savait qu'avec un trublion tel que François Malaquet pour changer un peu l'ambiance morne et la lassitude progressive de son personnel , il tenait la perle rare et puis, Maria Malaquet était si cher à son cœur .
- Mon cher François, fit Pierre Groflouze, vous permettez que je vous appelle François ?

-Avec joie, monsieur le directeur fit François Malaquet en se redressant comme un I 

-Mon cher François, vous voila engagé dans l'entreprise Gavas, vous allez faire du très bon boulot pour moi, n'oubliez pas de le dire à votre mère.

-je n'y manquerai pas monsieur le directeur .

En sortant de l'entreprise  qui venait de l'accueillir pour ses qualités certaines, François Malaquet se sentait le cœur léger et lorsqu'il se retrouva dans la rue pour rentrer chez lui, il sifflotait avec aisance ce qui étonna la jeune secrétaire du deuxième étage, Danielle Minazzoli qui n’était pas indifférente à son charme ...

vendredi 31 janvier 2020

Malaquet le distrait ou le magicien OX a 13 ans

 Voila! Nous y sommes  : mercredi 7 février 2007 naissait le blog Le Magicien OX que vous êtes toujours aussi nombreux à suivre malgré l'apparition depuis des réseaux sociaux qui ont fleuri un peu trop rapidement  : C’était donc ICI le premier billet il y a 13 ans .


                                                                      -----------------------------


A cette occasion , nous allons nous replonger dans l'existence trépidante de François  Malaquet (incarné ici par Pierre Richard ) , jeune trentenaire durant les années 70 . Les  cheveux plus longs et l'envie de faire ce que bon lui semble  .

Voyage dans le temps , nous voila à présent (vous me suivez toujours ?) le 7 février 1974 , François Malaquet doit présenter un rapport sur les publicités qui pourraient attirer de gros clients au sein de la boite de communication ou il travaille depuis peu .

Des idées , il n'en manque pas mais , on ne peut pas dire que toutes séduisent . Pierre Groflouze (que joue ici Bernard Blier )  , son patron attend avec une impatience assez visible les prouesses du jeune prodige qui se trouve être le fils de sa douce amie (campée par la truculente Maria Pacôme )
 Au même moment au bord de la seine .

-"Alors Pierre, c'est aujourd’hui que tu vas découvrir les grands projets de mon fils François  , j'espère que tu vas le faire monter dans l'échelle sociale de ton  entreprise ? "lui dit tout de go Maria Malaquet

-"Oh ! écoute , Maria, ton fils est comme mes autres employés, bon , pas de privilège, si ses idées un peu trop farfelues à mon goût ,se révèlent soudain dans la limite du raisonnable, je veux bien mais c'est tout ! "

-"Prends le temps de bien l'écouter lui rétorqua Maria avec un petit sourire .
Une heure plus tard,François Malaquet avait démontré par A + B - X au carré que les pâtes Turlurette devaient être incarnées dans une réclame radiophonique par un coq habillé en vert .


Envers et contre tout, François Malaquet avait imposé cette idée mais Pierre Groflouze qui avait du mal à contenir  son employé se demandait bien jusqu’où il serait prêt à aller !!

A SUIVRE .........

jeudi 2 janvier 2020

Deux hommes et une femme sur un bateau ivre

 Le lendemain matin, à l'heure du petit déjeuner , Rouplet que Marge avait prévenu s'adressa à son ami Jeff afin de le réconforter sur plusieurs points.

-Ecoute , Jeff, fit Rouplet , je ne veux pas d'histoires sur ce bateau, on effectue tous les trois ce beau voyage sans se poser de questions, tu sais que tu es mon ami et j'ai l'intention de te faire grimper les échelons au sein de la boite. Alors, pourquoi diantre tu fais la gueule mon pote ?

Jeff ne sut que répondre, il avait depuis quelques jours l'impression que son comparse  Rouplet le délaissait pour la jolie Marge avec qui il vivait depuis deux ans à présent .

La tension ne faisait qu'augmenter de jour en jour et le bateau se rapprochait dangereusement du point de non-retour ...



 Jeff ne pouvait plus cacher son aversion pour le comportement outrancier et désobligeant de Rouplet à l'égard de Marge. Depuis le début de leur escapade sur l'océan ,tous trois embarqués sur ce bateau qui avait certains jours tendance à sérieusement puer la mort et l'ennui ,Jeff avait comme des envies de meurtre . Le couple que Rouplet formait avec une Marge insoumise et assez inconsistante l'irritait au point de vouloir commettre l'irréparable.

Il les revoyait enlacés sur la proue du bateau comme ce premier soir ou il venait à peine d'arriver . Rouplet avait décidé d’offrir une place en plein soleil à Jeff au sein de son entreprise et voulait lui faire profiter de sa générosité sachant que Jeff était pauvre et sans ressources et ... sans amour. 







Un matin alors que Rouplet  était à la barre du bateau et que Marge dormait du sommeil de l’enclume, Jeff éclata de colère contre lui, une bagarre suivit et Rouplet se retrouva par dessus bord sans pouvoir remonter à la surface ...Le bateau fit de grandes secousses et Jeff reprit la barre au moment ou Marge émergea et comprit l'horreur qui venait d'avoir lieu .

Assise à table , elle lui demanda de quitter le navire dès leur prochaine escale .

-"Tu as tué celui que j'aimais pour te prouver quoi, petit imposteur ? lui lança elle avec des yeux de furie 


Jeff avoua son crime et son idée de prendre l'identité de Rouplet afin de vivre comme lui dans la richesse et l'opulence avec Marge comme petite amie .

-Que croyais tu bougre de crétin ?  Que tu allais m'acheter et que j'allais tomber dans tes bras après cet acte d'horreur ? fit Marge

-Mais il était dur et arrogant même  avec toi ! Fit Jeff dans une rage toute nouvelle .

Marge ne bougea pas et signifia à Jeff de partir et cela tombait bien car le bateau arrivait près des terres .

-Tu ne sauras jamais ce que tu rates" lança Jeff à Marge .

Marge reprit le contrôle du bateau et , se doutant que Rouplet ne pouvait pas être mort ainsi , elle poursuivit sa croisière à présent en solitaire .


  FIN

mardi 3 décembre 2019

Un trio sous tension sur le navire du désir


Tandis que Jeff fumait une cigarette sur le pont du bateau , ce dernier poursuivait son voyage vers nulle part avec à son bord, trois passagers en quête de rêve, d'idéal et chevillé au cœur et au corps par un étrange sentiment .


Marge et Rouplet formaient un bien joli couple qui s'était rencontré à Rome au tout début de l'année 1962 . Ils avaient ensuite fait la connaissance de Jeff, un jeune homme qui travaillait dans l'agence de voyage d'affaires que dirigeait Rouplet . Marge était en charge du recrutement et des licenciements qui, à cette époque là , n'étaient pas très nombreux il faut l'avouer.

Rouplet ,sous ses airs de feu follet n'était point un homme infidèle et aimait Marge d'un inconditionnel amour mais , cette dernière se sentait parfois un peu enfermée par cet homme au sourire carnassier et bon vivant mais qui se montrait souvent trop bruyant et aimant un peu trop faire la fête .

La discussion prit fin entre Marge et Rouplet alors que la nuit tombait tandis que l’embarcation progressait en pleine mer des caraïbes tout près de cette jolie île de république dominicaine ou Jeff avait de bons amis .

 Marge décida de remonter sur le pont et de le rejoindre tandis que Rouplet reprit la barre du navire à la place du pilote automatique .

 -Vous vous disputiez  tout à l'heure , fit Jeff à Marge , j'aime pas entendre çà entre vous , je me sens un peu mal lorsque Rouplet commence à divaguer et à ne plus te respecter .

-Mais non, ne t’inquiète pas, fit Marge , Rouplet est un peu soupe au lait et grande gueule mais il tient fort à moi et ... à toi aussi , Jeff et tu le sais bien , pas vrai ?

Jeff et Marge étaient rentrés à l'intérieur du bateau ou le mobilier ressemblait étrangement à celui d'un appartement en ville tant Marge et Rouplet avaient à cœur de faire bien les choses.


-Je sais tout çà , Marge, dit Jeff en haussant un peu le ton, mais, je ne suis pas venu avec vous pour jouer la 3ème roue du carrosse , j'ai besoin d'arriver en république dominicaine, de retrouver mes amis, de vous les présenter et de faire le point sur ma vie et sur ..
Sur ce , Marge le coupa net et lui pria d’arrêter et lui souhaitant bonne nuit .

Le lendemain matin, à l'heure du petit déjeuner , Rouplet que Marge avait prévenu s'adressa à son ami Jeff afin de le réconforter sur plusieurs points.

-Ecoute , Jeff, fit Rouplet , je ne veux pas d'histoires sur ce bateau, on effectue tous les trois ce beau voyage sans se poser de questions, tu sais que tu es mon ami et j'ai l'intention de te faire grimper les échelons au sein de la boite. Alors, pourquoi diantre tu fais la gueule mon pote ?

Jeff ne sut que répondre, il avait depuis quelques jours l'impression que son comparse  Rouplet le délaissait pour la jolie Marge avec qui il vivait depuis deux ans à présent .

La tension ne faisait qu'augmenter de jour en jour et le bateau se rapprochait dangereusement du point de non-retour ...

                                                                                                                             A SUIVRE .......

mardi 5 novembre 2019

En Marge du soleil d'or


Nous y sommes, comme menés en bateau dans un océan d'incertitude  . La scène se déroule au tout début  des années 60 , à l'époque ou l'homme n'avait pas encore foutu le panard sur la face cachée de la lune et ou les Ricains n'avaient pas encore envoyés leurs troupes pratiquer le tourisme guerrier au Vietnam .La jeune Marge (incarnée , for ever, par Marie Laforet) rêve de grande aventure, d'eau salée et d'amour avec des glaçons à l'intérieur .

La voila embarquée en plein océan au coté de Rouplet (incarné par l'inoubliable Maurice Ronet ) et Jeff que joue le jeune Alain Delon .
 Un trio de choc sur un joli navire qui a donc décidé d'un commun désaccord parfait de partir quelques jours voir si la mer est plus belle lorsqu'on est au beau milieu d'elle .



Marge, Rouplet vivent en couple depuis quelques mois et leur histoire se déroule , jusqu'ici sans la moindre anicroche .

Un soir, lors du dîner, Rouplet coiffé d'une casquette de chef de meute se lance dans une grande discussion qui déstabilise quelque peu Marge et Jeff .


"Au fond, à quoi nous sert cette vie que l'on mène ? Vous l'avez choisi en pleine conscience , vous ? Comme çà , en plein soleil vous vous êtes dit "'je veux faire ceci ou renoncer à cela " ?

Marge fut tout d'abord surprise et resta un court instant interdite , puis elle répliqua :

"Que veux tu dire par là ? Moi, je l'aime cette vie et ce voyage que l'on fait avec Jeff à nos cotés . Qu-est ce qui te prend tout à coup ?

Jeff était très gêné d'assister à ce qui ressemblait à une dispute d'amoureux et se sentit tout à coup étranger à leur histoire puisque de toute façon il était l'invité de Rouplet sans trop le connaitre tout en cherchant à mieux le cerner jour  après jour.
Quelques minutes plus tard, alors que Jeff était monté sur le pont fumer une cigarette, Marge et Rouplet continuèrent en duo la conversation entamée ...

"Mais non, Marge, je ne dis pas çà contre toi, bien au contraire ! Mais tu vois, ce voyage en  huit clos me donne à réfléchir sur le sens de la vie, çà arrive à un moment donné et  bien , là , c'est ce soir .

" Oh ! toi ! tu devrais arrêter de gamberger , çà ne te réussit pas . On va poursuivre ensemble ce voyage et j'ai l'impression qu'il va nous apporter toutes les réponses que l'on attend.

                                                                       A SUIVRE .......