vendredi 31 juillet 2009

le flouze en herbe



Soudain , alors qu'elle allait voluptueusement s'allonger sur le dos , elle vit droit devant elle au milieu des ampoules de bronzage une minuscule caméra ... elle se leva d'un coup et la mira de plus près .
-le fumier ! il avait planqué un mouchard chez moi et a pu donc tout entendre !! le vil scélérat !!!
Marlène qui avait la main aussi délicate que leste arracha les fils de cet engin et se rua tel une fusée vers son téléphone .


Il fallait agir vite !! Riton semblait complètement dépassé par les évènements et ne donnait même plus de signe de vie depuis le casse raté . Marlène la Castagne composa avec un certain culot le numéro de Lino son ex mari avec qui elle avait réalisé quelques coups fumants . Lino ne portait pas vraiment Riton dans son coeur depuis une sinistre histoire de trafic d'armes en Afrique (sous couvert d'ONG sans défense d'éléphants ) .

- Lino , je suis sous le choc ! ce vieux singe de Joe Jackson a installé des caméras pour me piéger et obtenir des infos sur notre casse ... tu sais celui que l'on projetait de réaliser et qui a complètement foiré ... j'peux pas t'en dire plus au téléphone ... il faut qu'on se voit au plus tôt ! insista Marlène qui venait tout juste de briser la caméra qu'elle avait repéré en pratiquant sa séance d'UV .
15 minutes plus tard , Marlène retrouva Lino dans un bar situé à quelques encablures de chez elle . Un lieu feutré et chatoyant à souhait qu'aimait beaucoup fréquenter La rousse Castagne lorsque son emploi du temps de braqueuse le lui permettait . Autour d'un bon verre de Bordeaux elle narra ses mésaventures à Lino qui ne fut point surpris de l'entendre jacqueter ainsi .
Il prit son air grave et lui dit :
- Ce Riton est une triple buse , à cause de son amateurisme il est passé à coté d'un casse qui m'avait l'air d'être une partie de plaisir à réaliser les doigts dans le nez et le reste dans la compote . Tu vas me faire la joie de quitter illico cette bande de marioles qui commence sérieusement à me les briser menu avec leurs airs supérieurs tout juste bons à brasser du vent les jours de légère brise .
-mais ... et l'argent ? c'est Joe qui a tout raflé ! et du coup j'ai plus un radis sur moi ! répliqua dans un souffle notre Marlène .
- pour ce qui est du blé , je sais comment le récupérer car vois tu ma poule je connais bien le gugusse en question ! Crois moi : Dans quelques heures tu auras ta part du pognon ! j'en fais une affaire personnelle ! insista Lino en allumant une cigarette .
Son regard noir en disait long dans ses intentions et il tint parole puisque le lendemain il alla trouver Joe Jackson dans son ranch . Le zouave était entrain d'apprendre à son fils Michael les rudiments de la mal séance ... à coups de cravache dans la gueule .
Lino le menaça avec son Beretta devant toute sa troupe de joyeux drilles réunie . Devant tant d'insistance notre Marlon Brando d'opérette décida de se rendre et remit aussitôt la somme d'argent dérobée . Ainsi se termina l'Aventura !

lundi 20 juillet 2009

Hauts les flingues et doucement les basses !!



Joe et ses 5 sbires venaient tout juste d'arriver et ... se faufiler dans la Foxtrot fut pour eux un jeu d'enfant .
22 h 15 : Riton et sa clique se trouva nez à nez devant le gardien de la pompe à fric .
- Bouge pas mon gars ! lève tes pattes et sois bien gentil ! on vient juste en amis se remplir les fouilles pour faire nos emplettes ! lâcha Riton tandis que Marlène versa discrètement le somnifère dans la bière du gardien . Elle prit alors sa voix suave et lui dit :
- tiens mon cochon une petite mousse pour te rafraîchir et te remettre de tes émotions .


le gardien s'endormit illico dans un sommeil profond et alcoolisé . Soudain , alors que la bande à Riton s'apprêtait à se saisir du copieux magot une voix s'élevât d'on ne sait ou :

-haut les mains moules à gaufres ! ne touchez pas au grisbi vulgaires et visqueuses aspirines : cet argent est à nous !

Ils étaient deux , brandissant leurs colts avec des mines patibulaires (mais presque ) , les hommes de Joe Jackson allaient filer avec le précieux bien (mal acquit) au nez et à la barbe de Riton , Auréliano et Marlène la castagne ! C'en était trop pour le vieux Riton qui poussa sa chansonnette :

-ah non !! ah non alors !! mais qu'est ce que c'est que ce cirque !! qui sont ces sirupeux sarrasins ? ces olibrius de fête foraine viennent me dérober mon bien et je ne devrais pas réagir ? ah non !! çà par exemple !! mais d'où sortez vous messieurs ? cet endroit est privé !!!


Joe Jackson fit son apparition en costume zébré entouré de sa garde rapprochée et , sans dire un mot claqua des doigts afin que l'argent de la banque fut sa propriété . Marlène et ses amis assistèrent à cet enlèvement de bien (qui ne leur appartenait pas) dans un silence qui ressemblait au dîner des Moines du Prieuré de la soutane de l'arbre sec . Cloués qu'ils étaient .


Deux minutes plus tard , nos joyeux sarrasins s'étaient fait la malle après l'avoir fort bien remplit . Auréliano , Riton , Marlène et consorts quittèrent les lieux sans échanger une parole ...
Le lendemain , Marlène la castagne profita de ce jour de répit pour se bronzer un peu histoire de reprendre du poil de la bête . Elle se repassait le cours de cette triste soirée de braquage foireux et ne comprenait pas bien comment Joe Jackson et ses sbires avaient pu être au courant de leurs manigances au point de les doubler et ce , avec succès . Soudain , alors qu'elle allait voluptueusement s'allonger sur le dos , elle vit droit devant elle au milieu des ampoules de bronzage une minuscule caméra ... elle se leva d'un coup et la mira de plus près .
-le fumier ! il avait planqué un mouchard chez moi et a pu donc tout entendre !! le vil scélérat !!!
Marlène qui avait la main aussi délicate que leste arracha les fils de cet engin et se rua tel une fusée vers son téléphone .

jeudi 2 juillet 2009

un Afro Jojo



Il arrive parfois que les affaires ne se déroulent pas comme prévu . Alors que la bande à Riton se trouvait encore à la campagne au milieu des champs et des arbres afin de préparer au mieux l'attaque de la banque Foxtrot que , de son coté Marlène la castagne avait infiltré le réseau et le personnel de la maison à biffetons . Un maillon allait faire trébucher les rouages de la machine . Le fameux Joe Jackson richissime et odieux parrain de la mafia afro était bien décidé à doubler nos amis sur ce coup là .


Depuis des semaines maintenant , les amis de Riton étaient mis sur écoute jour et nuit et Joe connaissait parfaitement la stratégie qu'ils avaient élaboré pour attaquer la banque .

Depuis son ranch le Never mind the bollocks , Joe Jackson sirotait un drink avec ses sbires et s'amusait à rapporter les nouvelles fraîches du front à ses convives :


- ah ah ah !!! ces tristes cachets d'aspirine ne se doutent de rien mais moi Joe : je connais leur plan ! ainsi nous n'avons plus qu'à attendre ce soir lorsqu'ils auront dévalisé la banque et neutralisé tout d'abord le gardien et ensuite ... nous les enlèverons et récupérerons le magot !

Joe poussa un énorme rire et ses compères réunis autour de la table située dans la propriété du Never mind the bollocks trinquèrent avec lui pour fêter çà .


De son coté Riton (qui ne soupçonnait pas l'entourloupe que lui préparait Joe ) était en route avec toute sa joyeuse équipe de larrons en foire . Marlène toujours vêtue de sa liquette de soie lui fit son rapport sur l'infiltration alors que la voiture conduite par Auréliano arrivait à proximité de la Foxtrot .
-tu vas voir mon Riton , je vais aguicher le gardien qui est de garde en lui offrant une petite mousse et en lui promettant ma lune ! du gâteau ! s'exclama non sans une once d'ironie Marlène la castagne .
Riton savourait ce moment, tout le monde était prêt et , il faut l'avouer Marlène sa favorite avait une fois de plus fait du joli boulot .
22h : la tire de la bande à Riton s'arrêta juste devant la banque .
- Allez ! tout le monde en piste ! ça va barder ! on fait comme on a dit !". lança Riton toujours coiffé de son chapeau tout comme ses lascars . Marlène avait pris soin d'apporter un verre de bière avec un somnifère pour endormir le gardien .
Joe et ses 5 sbires venaient tout juste d'arriver et ... se faufiler dans la Foxtrot fut pour eux un jeu d'enfant .
22 h 15 : Riton et sa clique se trouva nez à nez devant le gardien de la pompe à fric .
- Bouge pas mon gars ! lève tes pattes et sois bien gentil ! on vient juste en amis se remplir les fouilles pour faire nos emplettes ! lâcha Riton tandis que Marlène versa discrètement le somnifère dans la bière du gardien . Elle prit alors sa voix suave et lui dit :
- tiens mon cochon une petite mousse pour te rafraîchir et te remettre de tes émotions .