jeudi 29 octobre 2009

l'Atout et la Paire d'As d'Oswalt Perdock



Le père Oswalt , ce vieux Coucou au regard de fauve un peu désabusé était à présent satisfait du marché concluant qu'il venait de réaliser avec Hernest Floussard . Il quitta son bureau et ordonna à son chauffeur de le conduire chez Gino . Gino Futur était un des meilleurs alliés d'Oswalt et ,ce dernier avait la grande qualité d'être le propriétaire d'un restaurant dont les sous- sols servaient de tripot pour le vieux singe et ses amis Cacatoès .


Il devait être 14 h 26 lorsque Oswalt pénétra dans la taverne , il avançait doucement et de manière féline et illuminait d'un coup l'assemblée de par son charisme imparable .

- ah Oswalt ! je suis content de te voir mon ami ! je t'ai préparé ta table habituelle , ta petite protégée t'attend ! lui lança Gino Futur en le saluant chaleureusement comme le font les personnages d'un fameux film de Francis Ford Coppola .

Le vieux bougre le salua avec un grand sourire qui en disait long puis , se dirigea vers la tablée .
-oh bonjour Sarah ! comme je suis content de te voir mon petit ! comment vas tu ? fit Oswalt en enlevant son épais manteau noir .
- bien ! comme tu vois je t'attendais et j'ai déjà commandé une bouteille de vin rouge comme tu l'aimes ! lui dit Sarah Fraîchi sa jeune protégée que le vieux schnoque considérait comme sa fille .
-Tu as raison ma belle un bon verre de vin çà rafraîchit ! répondit du tac au tac Oswalt avant d'éclater de rire .
Il reprit illico son sérieux pour lui parler de l'affaire qu'il venait de conclure avec le dénommé Hernest Floussard et proposa à la jolie Sarah de faire tout ce qui se trouve en son pouvoir pour avoir un oeil sur lui afin de contrôler ses futurs agissements .
-Bien ! et comment dois je procéder ? fit elle après avoir bu une gorgée de ce bon millésime .

mardi 20 octobre 2009

Hernest Floussard is Under the cherry tree



L'homme en costume noir revint pour servir une Vodka à nos lascars et, c'est à ce moment qu'un chat venu d'on ne sait ou grimpa sur les genoux d'Oswalt qui le caressa doucement.


- cher ami ... vous vous en doutez je ne vous ai pas fait venir ici pour vous parler de mes vacances !

Hernest Floussard eut à cet instant un léger sourire qui décrispa sa mâchoire ..

-je m'en doute bien Perdock , alors je vous en prie dites moi ce que je fais ici !


Le vieux coucou continua à caresser son matou qui lui avait ôté sa toux et se mit à table tout à coup :

- il y a une belle propriété à construire dans le Nevada Kong , pour le moment ce n'est qu'un terrain sans importance mais suffisamment vaste pour y voir fleurir autre chose que des cerisiers en pagaille ...vous qui êtes un spécialiste je vous engage sur le champ pour édifier une belle bâtisse et je vous offre même cette dernière à prix d'or ... c'est à prendre ou à laisser qu'en dites vous mon ami ?


Hernest mit un peu de temps à comprendre que le vieux Sbire gras du bide lui proposait de bâtir une villa dans une zone cocaïnée en échange de son silence ...et , d'un havre de paix confortable !


-et ...vous vous imaginez peut être que je vais accepter ? lui lança t-il alors qu'Oswalt s'attendait à ce que son convive saute au plafond à l'énoncé de ses propos .

Les deux hommes finirent leur Vodka et , Hernest accepta de se rendre sur place sans avoir toutefois donné son accord .
Lorsqu'il arriva après avoir parcouru plusieurs kilomètres il fut enchanté et apaisé et se demanda s'il n'allait pas accepter ...même si l'idée de vivre dans une belle villa aux frais du vieux singe pour faciliter à ce dernier son odieux trafic ne lui plaisait point .
C'est alors qu'un ménestrel aussi chevelu que Kojak lui apparu comme dans un songe et lui tint à peu près ce langage :

mardi 13 octobre 2009

Oswalt Perdock le bien nommé



Le vioque ne résidait pas franchement à coté de la Foxnews ! Ce vieux singe à qui on apprend plus à faire de belles et cyniques grimaces obligea Hernest à prendre le premier vol pour Utupapay . Une ville de 500 000 âmes qui grouillent en tout sens . Une ville semblable à toutes les villes qu'Hernest Floussard a connu , lui qui aime voyager afin de conserver un esprit libre est servit tant Utupapy est accueillante à souhait .


Au bout de 2 heures de vol sans encombres à siroter quelques Vodkas , le voilà qui se dirige en taxi en direction de la demeure du vieux Coucou afin de lui en faire un petit et , surtout de savoir enfin ce qui l'a prit de changer d'avis à la dernière minute tel une péronnelle de province .

-au 19 de la rue des Mouettes ! précisa t-il au chauffeur qui le mena chez Oswalt Perdock en 15 minutes chronos .


La bâtisse était impressionnante et un rien austère . En descendant du taxi après avoir réglé sa course , Hernest pénétra enfin à l'intérieur de ce lieu chargé d'un mystère difficile à décrire . Un homme en costume noir et chemise blanche l'annonça et il put enfin rentrer dans le bureau .


- Entrez , entrez cher ami ! veuillez m'excuser j'ai la voix un peu enrouée , je suis ravi que vous ayez pu vous déplacer aussi vite ! déclara Oswalt Perdock assis à son bureau en costume sombre , aussi sombre que la pièce ou Hernest se trouvait à présent .
L'homme en costume noir revint pour servir une Vodka à nos lascars et , c'est à ce moment qu'un chat venu d'on ne sait ou grimpa sur les genoux d'Oswalt qui le caressa doucement .
-C her ami ... vous vous en doutez je ne vous ai pas fait venir ici pour vous parler de mes vacances !

samedi 3 octobre 2009

une journée pourtant si paisible ...


Pas une minute à perdre pour Hernest Floussard . A peine arrivé dans les luxueux bureaux de la Foxnews qu'un emploi du temps surchargé en réjouissances de quadras cire-pompes l'attendait déjà .
Toujours impeccablement vêtu , le verbe haut et le sourire carnassier il salua poliment les hôtesses d' accueil postées à l'entrée et se rendit aussitôt sans son bureau ou une multitude de dossiers n'attendaient plus que son accord pour être bouclés .
Cette vie de citadin affairé ne lui convenait guère en réalité tant il aspirait à une liberté totale et un renoncement à toutes ces valeurs que l'on dit bourgeoises pour jouir paisiblement de balades au volant de sa puissante moto dans les plaines de la country sauvage et insoumise .
Au 32 ème étage du building de la Foxnews , Hernest Floussard regardait les habitants de la ville qui lui semblaient identiques à des moustiques gravitant sans s'arrêter un instant . Il se leva de son beau fauteuil en cuir afin de se servir un Whisky dans le but ultime de se détendre un peu .
D'ici quelques minutes ,Oswalt Perdock un homme d'affaires fort influent avait rendez vous avec lui et ,ce tête à tête l'angoissait quelque peu .
le visage dans ses mains , il se concentra sur l'essentiel pour ne rien oublier au moment de l'entretien .
Il faisait beau ce jour là , le soleil apportait avec lui cette ambiance si particulière . Un coup de téléphone retentit , sa secrétaire venait tout juste de le prévenir que le rendez vous était maintenu mais que le sieur Perdock tenait absolument à le recevoir chez lui .
-le vieux bougre s'amuse à jouer avec mes nerfs ! bougonna t-il . Il quitta aussitôt non sans agacement son bureau et se rendit chez le vioque afin de l'écouter jacqueter .