mercredi 22 décembre 2010

L'Equipée sauvage solide comme un Roc






Le soir , après le couché du soleil , les répétitions se poursuivaient jusque très tard dans la nuit . Sonny Pellenberg et ses comparses étaient rayonnants à l'idée de jouer la musique qui les faisait tant vibrer . Ils avaient le blues en eux et c'était flagrant ! Le premier public de nos lascars fut leurs voisins , puis très rapidement le quartier entier ... autant dire une bonne partie de Dartford .


Moustick , le chanteur de la formation au phrasé si châtié fit un jour cette réflexion fort juste :


- "les mecs, c'est bien beau de répéter ainsi mais ...Bryan ne peut pas jouer à la fois de la Sitar et faire la batterie avec son pied sur une caisse à savon : il nous faut trouver un bon batteur , un pro qui puisse nous donner l'impulsion nécessaire à notre envol vers un joli nuage de musique !"


Sonny approuva aussitôt , non sans avoir décelé dans les propos de Moustick un léger excès d'herbes de provence dans la soupe de la veille .




Le lendemain , les Rocking Blue (nom de leur groupe trouvé par hasard sur une pochette de disques traînant dans leur appartement commun ) partirent à la recherche d'un batteur digne de ce nom . Ils écumèrent les bars, les pubs , les clubs pendant des semaines entières sans trouver la perle rare . Un soir , la révélation ! Alors que nos troubadours sirotaient un grog dans un très bon club de Jazz , ils virent soudain sur la petite scène de ce lieu de fête ou les croques notes ont toujours bonne cote , un groupe de Jazz vraiment excellent et surtout : le batteur de cette formation , un certain Charly Quartz . Sonny et Moustick prirent les devants et , aussitôt le spectacle terminé s'arrangèrent pour parler au musicien afin de le convaincre de rejoindre leur groupe . Charly était un personnage très amusant et assez peu loquace , il fut d'abord surpris par la proposition (tout à fait décente ) de nos amis et se laissa séduire par l'idée de jouer dans un groupe de rythm and blues à une seule condition : qu'il y ait une camionnette à disposition pour transporter sa batterie .


- "No problèm mon gars ! "lui lança Sonny dans un sourire quelque peu édenté . L'affaire fut ainsi conclue et les répétitions pouvaient se poursuivre .



Moustick Jaguar , le chanteur des Rocking Blue , avait quelques jours plus tard (grâce à ses relations avec la haute société Anglaise) dégotté un petit contrat pour le groupe afin de jouer dans ce club de jazz très prisé .


Chaque soir (sauf le mercredi ) , les jeunes Rocking Blue se produisaient dans le club de jazz le Topopupuc , situé en plein coeur de Dartford . Des centaines de jeunes se précipitaient ici afin d'oublier un peu la semaine rude qu'ils venaient de vivre et de faire le plein de musique .

Le patron du club se nommait Jack Klein (que les mauvaises langues appelaient Jacqueline ) . Un grand type d'une quarantaine d'années un peu rondouillard qui voyait en ce groupe de futurs grands . Un jour, alors que Jack discutait avec un de ses collaborateurs il affirma :

- "Ces jeunes mecs ont du potentiel mais , jouer des reprises c'est valable un temps et on finit par se lasser , il faut absolument qu'ils écrivent leurs propres chansons , ils en sont capables et je sens que cela pourrait nous rapporter gros ! " puis il éclata d'un rire sonore en reprenant une gorgée de bière .

jeudi 9 décembre 2010

de futures Pierres qui roulent vers la lumière scintillante




Et hop ! l'idée était bien lancée ! Sonny venait de convaincre ses colocataires de s'investir à fond dans cette entreprise musicale qui allait consister , de prime abord à restituer les grands standards du blues et du Rock and Roll au sein d'une formation digne de ce nom .


L'hiver était rude à Dartford , et Sonny, Moustick et Bryan ne gagnaient pas encore beaucoup d'argent pour se chauffer et se nourrir suffisamment afin de vaincre le froid . Leur résistance se logeait ailleurs , la musique était leur abri, leur refuge et leur raison de vivre .




Chacun des trois comparses effectuaient des petits boulots dans la journée et , tous aimaient se retrouver le soir depuis quelques semaines à présent pour répéter les standards qu'ils avaient sélectionnés .


Sonny Pallenberg vendait du lait au marché de Dartford , un travail qui ne lui plaisait guère mais qui lui permettait d'acheter des cordes de guitare et des partitions de Chuck Berry .


Durant la journée , il lui arrivait d'aller jusqu'à Londres dans la fourgonnette de la "Milk Dartford" pour approvisionner des gens de la capitale qui le fascinait tant . Il régnait une telle énergie vrombissante dans cette citée et l'ambiance musicale apportait une alléchante bouffée d'air pur dont Sonny s'imprégnait de plus en plus .


Moustick était un garçon distingué et un très bon chanteur avec une voix semblable à un interprète de negro spiritual . Toujours très à l'aise dans la vie , il participait au financement de l'appartement commun grâce à son petit salaire de disquaire à Londres , il possédait un nombre impressionnant de disques ce qui fascinait Sonny .


- "Voilà exactement ce que l'on devrait jouer ! c'est incroyable ces petits trésors que tu nous fais partager mec !" lui répétait souvent Sonny , tandis que Bryan agitait son brushing .





Bryan , le troisième colloc' était un peu atypique dans sa manière d'aborder l'existence . La cohabitation avec Moustick et Sonny se passait bien et le talent incroyable qu'avait Bryan d'apprendre en peu de temps à jouer toutes sortes d'instruments comme la Harpe ou la Sitar représentait un atout majeur pour nos musiciens en herbe . En réalité , Bryan cachait derrière son allure de dandy Britannique un malaise palpable et très destructeur , il était souvent sombre et ombrageux mais cet aspect là allait aider nos amis à se diriger vers la lumière qui commençait à se faire de plus en plus scintillante .