mardi 19 avril 2016

Quitter Foukrach sur un coup de tête



La proposition de Max avait fait son chemin dans la tête de Lion . Lui qui ramait pour gagner de quoi subvenir à ses besoins quotidiens ainsi que ceux (et ce n'était une mince affaire!)  de son ex-femme et de son fils Jason , 9 ans qu'il ne voyait que tous les 15 jours

..il y avait de quoi avoir avoir un sacré bourdon dans la calebasse les soirs d'hiver quand le soleil fait la grève comme un cheminot de la SNCF un jour de pluie .



-Alors , Lion ! Tu es partant pour faire la route avec moi ? lui lança Max quelques minutes après lui avoir posé la question une première fois avec une détermination qui convaincrait un nomade du Ténéré à acheter du sable au Canada .

- Je veux , oui !! lui assura Max avec un grand sourire assez confiant .

Lion était un homme un peu bourru en apparence mais  derrière cette carapace se cachait un être peu sur de lui qui cherchait surtout de la compagnie beaucoup plus que de la fortune




 ...C'est d'ailleurs avec cette proposition alléchante (des millions de dollars dans un coffre fort à quelques centaines de miles de Foukrach) que Max comptait faire de Lion son compagnon de route afin de vivre un road movie des plus exaltants et distiller du rêve à quelqu'un qui en a besoin .

Avouons que partir comme çà sur un coup de tête , ça peut paraître un peu cliché et convenu mais ...Lion  avait de la ressource ! Il proposa à Max  de sillonner le pays afin de gagner la ville de Worky ou son ex-femme et son fiston vivaient depuis quelques années .

-Tu comprends, Max , j'ai besoin de cet argent dont tu me parles pour lui offrir un peu plus que ce que je me tue à gagner dans cette foutue ville .


Marché conclu et les deux hommes  partirent le 3 novembre au matin . A pied d'abord ,puis ,par divers moyens pour la suite avec une boussole et de bonnes chaussures aux pieds .

Ils ignoraient tout du lendemain et ...quelque part , c'est ce qui leur plaisait le plus .

      A SUIVRE .....

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


                       COUP DE CŒUR POUR LE NOUVEL ALBUM DE  JEAN LOUIS MURAT 
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Voilà qui fait du bien en ce printemps 2016 ! Jean-Louis Murat L'éternel râleur Auvergnat (il vaut bien mieux que son image public ) est de retour avec un nouvel et seizième album intitulé "Morituri" (que l'on peut traduire par "Ceux qui vont mourir" ) .
Presque deux ans après l'excellent double album "Babel" paru en octobre 2014 qui avait conduit Jean-Louis Murat sur les routes de France durant la fin de l'année 2014 et une bonne partie de 2015 , il revient avec un disque marqué par les événements qui ont secoué le pays durant cette sale année 2015 .
Chez Jean-Louis Murat, les descriptions ne sont pas si frontales que çà et ses textes poétiques et ciselés sentent la campagne , le bois , la boue et aussi , quand l'amour se fait caresse , la rosée.
Le disque a été écrit et composé juste avant les attentats de novembre 2015 et il fut enregistré quelques jours après (en un temps record , une semaine tout au plus). L'ambiance s'en ressent, on perçoit l'urgence et pourtant on se sent porté par des titres comme "Tarn et Garonne" ," Tous mourus" et surtout "Interroge la jument" qui fait donc écho aux attentats de janvier et novembre 2015 : ( "Sur la terrasse/sous les cimes / à l'heure ou le festin se termine". )
L'ambiance est plus jazzy que les opus précédents et le piano fait ici son retour pour notre plus grand plaisir .
Sur "Morituri" on a la nette impression d’être en immersion au cœur d'un village ou l'on assiste aux conversations et les personnages se croisent , vivent leur quotidien malgré un climat oppressant .
Une atmosphère que l'on ressent bien au travers de chansons comme" La Pharmacienne d'Yvetot", la superbe" Nuit sur l'Himalaya" (ma préférée sur cet album ) et l’envoûtant " Le Cafard" qui clôt l'album avec classe et simplicité.
N'oublions pas "French Lynx" qui ouvre le disque et qui a la lourde charge d’être le premier single extrait , un titre dynamique qui ne reflète pas tellement l'ensemble du disque mais qui ne dépareille pas non plus, bien au contraire .
Vous l’aurez compris , je vous recommande vivement l'acquisition de ce disque (superbe pochette en plus !) qui prouve à quel point , Jean-Louis Murat artiste authentique depuis plus de 30 ans mérite la reconnaissance du grand public qui lui fait défaut (il est trop peu diffusé ) et ne saurait se résumer à quelques passages télévisés ou il s'était montré un peu agaçant : Il vaut mieux que çà , je vous l'assure et sur scène , c'est de la belle et pure émotion !

Je vous propose de découvrir le premier single extrait "French Lynx"