mardi 17 novembre 2020

Le grand sage et le cours de l'histoire


Trouffignon les trois Temples , décembre 1969,  Henri De Clignancourt (qui ressemblait beaucoup à un certain Charles De Gaulle ) se penchait sur ce que fut sa vie lui qui se trouvait à ce moment très précis au crépuscule de son existence qui fut intense, riche, tumultueuse et semée de chocs et de chaos tout autant que de bravoures et de déconvenues .


Seul ,dans son bureau qui sentait le tabac blond , Henri de Clignancourt couchait sur le papier ses mémoires tel un éléphant en jachère . 

-Ah ! écrivait il sur du papier un peu sépia à l'encre noir , que n’aurais je pas fait pour ce pays de cocagne que l'on nomme la Syldavie , je me souviens de ce jour de juin 1940 ou notre cher contrée peuplée de bons fromages fut menacée par un ennemi encore pire que les soviétiques . Il m'aura fallut me battre et convaincre ce brave Wenston Brandon (qui ressemblait à Winston Churchill ) de ne pas renoncer au combat et d'unir nos deux pays , lui la petite Lituanie et moi la grande et fière Syldavie de ne point tomber entre les mains salaces et acariâtres de l'odieux Harold Laglaire (qui avait une vague ressemblance avec Adolphe Hitler ) alors que le vieux et décrépi maréchal Gredin nous voyait déjà perdus et prêt à entamer une vague collaboration avec les troupes de Laglaire . Quel pissenlit !


 Tout en continuant à noircir le papier, Henri de Clignancourt se remémorait les instants paisibles avec son épouse Henriette que les Syldaviens appelèrent ensuite "Tata Henriette" qui fut toujours et jusqu'au bout à ses cotés .


Nous étions biens dociles , bien trop et il me fallait donner un coup de pied dans la fourmilière des Syldaviens menée par cet infâme maréchal Gredin alors, j'ai lancé un appel à la radio Lituanienne (grâce à l'appui de Wenston Brandon ) , j'ai adoré ce moment là ! écrivit sur toute une page Henri de Clignancourt .


Puis vint le temps d'un pause ou notre vieil homme fit sa promenade quotidienne dans son grand jardin lorsque soudain un détail important lui revint à l'esprit, détail qu'il lui fallait absolument écrire …..


A SUIVRE .................................


Le disque "Les gens qui s'aiment" est disponible depuis vendredi 9 octobre  et , déjà , les retours sont encourageants et le succès semble être au rendez-vous . Vous avez craqué pour le 1er single extrait , le titre "Décadence" et d'autres chansons inédites  semblent vous séduire d'après le courrier que je reçois après vos écoutes de "Les gens qui s'aiment" . Pour vous procurer cet album  , il vous suffit de m'envoyer un mail à bobsinclar69@hotmail.fr et moyennant 10 euros vous recevrez chez vous en toute sécurité dans le respect des gestes barrières en vigueur ce nouvel opus . 


 <i


vendredi 9 octobre 2020

"Les gens qui s'aiment " le nouvel album de Jerry OX


C'est avec joie et un peu d’appréhension aussi (il faut l’avouer)  en ce vendredi 9 octobre 2020 que je vous annonce la sortie de mon nouvel album intitulé "Les gens qui s’aiment ".

 

 

Le 4 septembre 2020 , en cette période si particulière ou l’on masque nos visages par crainte d’un virus et ou la distanciation sociale est reine , vous avez découvert la chanson « Décadence » qui a eu la lourde tâche d’être  le premier single extrait, c’est à dire un avant-gout de ce disque et , visiblement , ce titre vous a plu ce qui est bon signe pour la suite des événements !

 

 

 

S’il m'avait  fallu quatre ans entre  "Pauvres terriens" en 2011 et son successeur « Heureux pêcheur » en 2015.  Cette fois ci, l’attente entre deux albums de création est plus longue d’un an ... et oui, je vous ai fait patienter  5 ans entre « Heureux pêcheur » (avec « Rendez-moi mes cheveux «, « Manifester », « Peur de l’autre »…) et ce nouvel enregistrement cru 2020.

 

 

Cinq années où j’ai interprété les chansons de cet opus de 2015 et les anciennes avant de m’isoler de nouveau pour trouver des idées afin de composer et écrire les titres qui, à présent figurent sur le CD « Les gens qui s’aiment » qui seront bientôt chez vous.

 

 

 

Tout comme "Heureux Pêcheur" en 2015, l’album  « Les gens qui s’aiment «  à, lui aussi, été  enregistré à Saint Etienne et ce disque est tout logiquement encore produit par Loïc Manac’h.

 

 

 

Que rajouter de plus au sujet de ce disque ? Que je suis heureux  et impatient de vous le faire découvrir, car ce fut un travail de longue haleine et j’ai à nouveau mis de mon vécu et de mes interrogations dans ces 10 titres  évidemment de ma composition : musiques et paroles, (à l’exception de 2 chansons  écrites  avec ma compagne à  qui cet album est  dédié) et je n’en dis pas davantage, il vous suffit d’écouter l’album.

 

Pour qu’il soit accessible à tous, j’ai baissé le prix puisque ce CD ne coûte pas plus de  10 euros !

 

 

 

Si vous souhaitez posséder cet album, rien de plus simple :

 

 

Vous m'envoyez un mail à l'adresse suivante : bobsinclar69@hotmail.fr

_________________________________________________________________                                       ----------------------------------------------------------------------------

                                            DU NOUVEAU : 

  L'album en écoute gratuite  ICIhttps://jerryox.bandcamp.com/album/les-gens-qui-saiment

 Et je vous adresserais en pièce jointe un bon de commande qu'il vous suffira de me retourner par courrier postal avec le chèque de règlement de cet album, soit 10 euros.

                                       le single "Décadence" tout premier extrait de "Les gens qui s'aiment



 



 

vendredi 11 septembre 2020

Jerry OX "Décadence" premier single extrait du nouvel album !



 

 

"DÉCADENCE" LE NOUVEAU SINGLE 

PREMIER EXTRAIT DU NOUVEL ALBUM QUI PARAÎTRA LE 9 OCTOBRE 2020!!

 

 

Depuis 2015 et la sortie de mon album « Heureux pêcheur » (avec « Rendez-moi mes cheveux «, « Manifester, « Peur de l’autre »…) Je n’ai pas chômé puisque j’ai eu la grande chance  d’interpréter les chansons de ce disque ainsi que les plus anciennes sur de nombreuses scènes et autres lieux ou la musique et les mots peuvent s’exprimer.

 

Parfois dans des endroits chaleureux et d’autres fois non, mais avec l’envie d’y aller encore et encore. 




Puis, viens le temps d’écrire et de composer de nouveau et là, ce fut laborieux tant je n’avais pas envie de vous décevoir, vous qui me suivez depuis 13 ans à présent.

 

 

Envie de me renouveler et de m’améliorer dans cet art qu’on dit mineur et qui demande tant d’effort et d’abnégation souvent.

 

 

Donc voilà , vendredi 9 octobre , vous pourrez découvrir chez vous ce nouvel album composé de 10 chansons dont 9 nouvelles et une ancienne qui a toujours eu votre faveur et que je n’avais jamais mise sur un disque. Il sera en vente via ce blog et sur ma page Facebook au prix modique de 10 euros.

 

 

Comme une mise en bouche, voici le 1er single extrait « Décadence » 

ICI : 

JERRY OX DECADENCE



ou LA :  https://jerryox.bandcamp.com/album/jerry-ox-d-cadence



ET ICI : 


 




mardi 25 août 2020

Groflouze se gavait d'une telle ironie



Pierre Groflouze  était fou de joie après la plus que fantaisiste et efficace publicité pour les masques ffp2 réalisée avec un certain brio pour son client Gaspard Partus par l'étonnant François Malaquet !


François Malaquet qui ne cessait pas de se souvenir des mots du patron de l'agence Gavas :

" - Quel phénomène vous faites, je viens de voir votre travail, c'est efficace, complet et ... détonnant!      Vous faites la promotion des masques FfP2 de monsieur Gaspard Partus et il n'y a aucun masque visible à l'écran ... ma question est .... pourquoi donc une telle ironie ?? "


- Pourquoi donc une telle ironie ?? " voila des mots qui résonnaient dans sa tête au moment même ou Pierre Groflouze et la mère de François Malaquet (comme le prouve la photo plus  haut ) coulaient des jours heureux sans avoir besoin de se cacher sous un masque .



 Il fallait bien avouer  que ne pas montrer le produit dont on vante les mérites était pour François une manière bien à lui de fustiger les conventions établies et les ordres que la société bien pensante et ultra-consommatrice nous impose à notre insu ...voila la réponse que finira par apporter par téléphone (après avoir touché son chèque ) François Malaquet à Pierre Groflouze dont le sens de la provocation du fils de sa belle (que Maria Pacôme incarne vous l'aurez compris) satisfaisait malgré des divergences politiques évidentes .


 

François Malaquet  s'était , depuis cette campagne publicitaire fort remarquée , rapproché de la belle Eugénie Partouche et , c’est tout naturellement que nos deux tourtereaux affranchis des règles du politiquement correct partirent se ressourcer à la campagne sans craindre un éventuel confinement lié à un virus venu dont ne sait ou . 


Sous un arbre , près d'une maison située au bord d'un ruisseau, Eugénie et François décidèrent de consumer la vie sans avoir à rendre des comptes et, ce fut la plus belle décision que ces épicuriens avaient prises . ET si vous aussi , comme eux, vous osiez faire de même ?


                                                       FIN 


mercredi 29 juillet 2020

A visage découvert avec une distance nécessaire !

 16 H au studio de  François Malaquet , Eugénie Partouche  était  prête  pour tourner ce fameux  spot publicitaire vantant avec une imagination incroyable l'utilité d'un masque et du gel à base d'alcool .

Le peech était assez improbable mais, après tout, François Malaquet était convaincu de son idée pour épater le boss de l'agence Gavas et surtout son client . 

Eugénie Partouche était installée sur une chaise dans un coin du petit studio et voyait s'agiter François Malaquet  de long en large , faisant les cent pas avec un papier et un stylo à la main , l'air fort inspiré .

- Qu'avez vu prévu de me faire-faire , François ? 

-Ou sont les masques chirurgicaux ? lui demanda Eugénie alors que ce dernier continuait à griffonner sur sa feuille en s'asseyait sur son minuscule bureau de couleur vert.

-Alors, voila ! répliqua François Malaquet en regardant Eugénie dans les yeux , voila l'idée, il n'y a pas de masques et , c'est justement ce que je veux montrer : leur utilité est aussi importante ...qu'invisible tout comme le virus que cette protection est sensée combattre, vous me suivez ?

-Ah ! fit Eugénie , vous êtes assez déroutant vous savez, enfin je m'attends à tout avec vous , mais alors là , une publicité pour des masques ... sans les masques !!!  faut le faire !



Une petite salle de bain avec baignoire se trouvait dans un coin de la pièce (sans cloison ) et François Malaquet invita Eugénie à se dévêtir afin de plonger à l'intérieur et à réciter le texte de la réclame qu'il venait de fignoler tandis qu'elle se posait des questions .


Eugénie, un peu surprise mais pas tant que çà , s’exécuta tandis que François Malaquet lui tourna le dos pour éviter de la gêner , ce qui amusa beaucoup Eugénie.

-Quelle pudeur mon cher ! fit Eugénie 

-C'est ... c'est uniquement  pour le travail, n'est ce pas, n'y voyez  pas une  once d’ambiguïté !  répliqua aussitôt François. 


Ainsi , François mit en route la caméra et Eugénie dans son bain moussant (que François avait pris soin de préparer en douce sans lui annoncer la couleur du menu ) commença à réciter son texte après l'avoir bien mémorisé face à l'objectif derrière lequel se cachait Malaquet . Le slogan de la réclame :


"Face à la peur et à l'inconnu , je prends mes dispositions avec les masques et le gel Partus  ! Alors, faites comme moi , prenez soin de votre  peau avec Partus et au diable le méchant virus"


-Parfait !! C'est dans la boite ! s'exclama François Malaquet! Vous pouvez vous rhabiller, je crois qu'on la tient ! 
 17 h 14, ce fut le premier visionnage de l'enregistrement avec madame Jerico actionnaire principale de l'agence Gavas qui fut à la fois interloquée par tant de toupet et assez satisfaite que l'on est pas disposé un masque sur le beau visage d'Eugénie Partouche ce qu'elle trouvait plus convaincant commercialement .

-Vous avez toute ma confiance  , monsieur Malaquet fit madame Jerico après avoir vu le film de 30 secondes.
Juste avant de quitter la studio, Eugénie remercia François pour ce moment d'évasion qui allait peut être changer sa vie et la sienne s'il le souhaitait . 


François Malaquet et Eugénie Partouche arrivèrent un peu inquiets mais assez confiants tout de même dans le bureau de Pierre Groflouze qui affichait sa mine des grands jours.

-Ah ! François Malaquet ! Quel phénomène vous faites, je viens de voir votre travail, c'est efficace, complet et ... détonnant!      Vous faites la promotion des masques FfP2 de monsieur Gaspard Partus et il n'y a aucun masque visible à l'écran ... ma question est .... pourquoi donc une telle ironie ?? 

                                                                                                                                    A SUIVRE ........

vendredi 3 juillet 2020

François Malaquet adopte les gestes barrières





Le soir même , dans la jolie demeure de Moulinsart , François Malaquet décida au cours du dîner de parler de ce beau  tour de force , ce fameux  contrat conclu avec Gaspard Partus  de la firme FFP2 , le fabricant numéro 1  des masques chirurgicaux avec sa chère mère ,l'incomparable Maria Malaquet .



-Ah ! François , voila que tu décroches des gros coups , moi qui pensais que tu resterais un éternel étourdi et traîne savates avec çà, bon, tu m'en vois ravi mon petit-François . Pierre  euh , enfin monsieur Groflouze ton patron doit être content , n'est ce pas ? 




-Bien sur maman fit François à Maria Malaquet avec qui il gardait toujours une certaine distance, on ne sait trop pour quelle raison .



- J'ai eu cette idée de publicité autour de l'utilité des masques chirurgicaux après la signature du contrat, mon client , plutôt notre client à Groflouze et moi, monsieur Partus était aux anges car il n'arrivait pas à écouler les stocks de produits déjà fabriqués depuis des mois .






Maria Malaquet , malgré son air un peu "pète sec" du à sa stricte éducation était fier de son fils et surtout secrètement amoureuse du patron de ce dernier , monsieur Pierre Groflouze qu'elle avait rencontré deux ans plus tôt au cours d'un gala de bienfaisance et avec qui elle entretenait depuis une liaison passionnée .

Le lendemain François Malaquet un peu émoustillé à l’idée de réaliser sa première grosse campagne publicitaire pour l'agence Gavas et surtout charmé de retrouver  Eugénie Partouche la rappela avec le numéro qu'elle lui avait laissé sur un calepin lors de leur rencontre  dans un beau jardin .



Rendez-vous fut pris devant l'agence à 15 H 30 ou François souhaitait l'emmener au  studio pour les repérages  dans sa petite voiture rouge habituelle , un cadeau de sa mère Maria Malaquet pour fêter son baccalauréat   douze ans plus tôt .
Eugénie Partouche , était sous le charme de ce  jeune homme étourdi , timide et entreprenant à la fois qui hésitait à aller au bout de ses phrases et qui maîtrisait si bien l'art de se prendre les pieds dans le tapis .

Le studio était petit mais confortable , à peine 30 m2 de surface pour tourner un spot publicitaire sur l'utilité d'un masque et du gel à base d'alcool . Eugénie Partouche était d'accord sur tout mais  ....



                                                                                       A SUIVRE ......

vendredi 12 juin 2020

Eugénie Partouche est passée par là













La campagne publicitaire sur les masques chirurgicaux que François Malaquet avait négociée fut aussitôt signée que voila notre créatif un peu dans la lune raccompagnant son client avec joie avant de se précipiter dans le bureau du directeur (le vrai !) pour lui claironner le nouveau projet à bâtir .

Dans l’ascenseur, se trouvait Eugénie Partouche (incarnée par Marie-Christine Barrault )  , la fille du célèbre propriétaire des Casinos ou l'on va dépenser son fric en pensent en gagner .

-Quel étage , monsieur qui avez l'air si pressé ? fit Eugénie avec un léger sourire à François Malaquet .

-Le cinquième étage , celui de la direction  ! fit François Malaquet un peu interloqué .- Ah ! vous êtes le nouveau  !!! ? on m'a dit beaucoup de bien de vous , vous savez ...



 Eugénie Partouche fut aussitôt séduite par l'esprit virevoltant et un peu lunaire de François Malaquet . Bien que son idée de réaliser des spots publicitaires vantant  la qualité et la bonne fonction des masques chirurgicaux en nombre lui paraissait un peu atypique . 

François Malaquet et Eugénie Partouche poursuivirent leur conversation près d'un lac ou elle aimait à se ressourcer entre deux dossiers .

- Je suis très  intriguée par votre projet monsieur Malaquet , vous êtes certain d'en vendre beaucoup grâce à cette campagne publicitaire  ?  lança Eugénie 

- Oh ! Appelez moi  François fit Malaquet avec le sourire, et bien , voyez vous chère amie, le masque est un produit d’avenir , il peut à la fois vous protéger d'un éventuel virus et c'est aussi un accessoire utile pour vous cacher si vous ne voulez pas être vue par un soupirant ou un client trop zélé lui répliqua François Malaquet en faisant de grands pas auprès d'Eugénie autour du lac dont les couleurs printanières lui donnaient l'envie de bouffer le monde tel une fraise .


Gaspard Partus, le client de François Malaquet avait fait une bonne affaire car depuis la grippe espagnole de 1918 , il n'avait jamais pu fabriquer autant de masques , mis à part les dentistes de la région et autres chirurgiens .

-Le problème ,dit soudain François Malaquet ,c'est qu'il nous faut une bonne raison pour communiquer, un film choc et là , j'ai mon idée ... fit François Malaquet à une Eugénie Partouche de plus en plus intriguée par ce drôle de publicitaire qui ferait passer Jacques Séguéla pour un premier communiant .

-François, fit Eugénie, je vous laisse mon numéro de téléphone , donnez moi vite des nouvelles de ce projet ...c'est captivant ! fit Eugénie avant de repartir .




De retour à l'agence Gavas, François Malaquet  retrouva enfin le directeur Pierre Groflouze pour lui faire part de son idée de communication .

       -Entrez, fit Pierre Groflouze   ! Ah !! Malaquet , je vous attendais alors quelles sont les nouvelles ? Avez vous  déjà une idée tout à fait saugrenue comme l'est la réputation qui vous précède ?

-Oui, monsieur le directeur fit François Malaquet avec le sourire de ceux qui ne doutent de rien , du moins en apparence .


-Je vous écoute, asseyez vous .

-Alors, voila, je viens de signer un joli contrat avec Gaspard Partus  de la firme FFP2 qui fabrique des masques chirurgicaux pour les dentistes, médecins et autres chirurgiens respectés .

- je  ne vous suis pas très bien fit Groflouze, votre campagne ne va pas toucher grand monde ..

- Et là , je dis non, monsieur le directeur fit Malaquet en sautillant sur ses chaussures (même assis ) 
Nous allons  faire une campagne de publicité en faisant croire à la France entière que porter un masque en 1970 est ce qu'il y a de plus chic .

-j'ai trouvé une comédienne qui jouera dans la publicité , il s'agit d'Eugénie Partouche que vous connaissez je crois monsieur Groflouze ?

-La fille Partouche des casinos ? vous plaisantez !!  Vous allez lui faire jouer la comédie dans votre réclame ?

-Parfaitement !  Bon, elle n’est pas encore au courant , mais je suis certain qu'elle va accepter !

-François Malaquet, vous êtes un as ! répliqua Pierre Groflouze , je vous donne mon feu vert et un bon budget, le tournage commence dans une semaine .

                                                              A   SUIVRE .........................................