vendredi 1 mars 2024

A Livre ouvert : Jean-François Revel "L'Obsession anti-américaine"( 2002 )

Le journaliste et essayiste, Jean-François Revel (ancien directeur de l'hebdomadaire l'Express ) signe donc "L'Obsession anti-américaine" en 2002 quelques mois après les attentats du World Trade Center à New York le 11 septembre 2001.


L'ensemble de cet ouvrage (fort bien écrit avouons le ) s'attache à démontrer combien, nous autres Européens sommes aveuglés par un anti-américanisme primaire lié à une méconnaissance totale de ce grand pays si démocratique et exemplaire en de nombreux domaines ...





L'auteur nous fait comprendre combien notre aveuglement est la triste résultante de la démagogie exercée par des idéaux socialo-communistes qui n'ont eu de cesse depuis des décennies (avec un point d'orgue dans les années 60 à l'époque de la guerre que menaient les USA au Vietnam ) de démolir et vouer aux gémonies la politique et la vision aiguisée des USA et tout ceci pour la simple et unique raison que les USA représentent pour nous autres, petits européens ignares le sacro saint capitalisme !



 Jean-François Revel nous livre là un essai politique fortement orienté , on sent sa haine farouche de la gauche et de l'islam de manière très caricaturale et exagérée (ce qui revient au même ) notamment lorsqu'il évoque le conflit en Irak en affirmant , noir sur blanc , que Saddam Hussein possédait bel et bien des armes de destruction massive et que les USA ont eu bien raison d'attaquer ce pays pour défendre notre liberté … 


Un ouvrage qui défend becs et ongles une cause et fait souvent référence à son livre à grand succès "Ni Marx Ni Jésus" qui fut pour Jean-François Revel une porte d'entrée littéraire en 1970 dans cet univers politique qui reste sous sa plume très binaire .


Quel dommage car Jean-François Revel donne à lire au cours de ces 317 pages des anecdotes souvent piquantes et pertinentes et l'on peut aussi s'apercevoir que nos dirigeants Européens sont parfois plus coupables que les hommes d'Etat made in USA (notamment concernant le protocole de Kyoto en décembre 1997 )


Au final , "L'Obsession anti-américaine" est un hymne à l'ultra libéralisme .Seul moyen (selon l'apôtre Revel) de nous sauver d'un monde ou le gauchisme (sic) qui a même gangrené les Verts n'ose plus s'attaquer aux méfaits de l'ex Union Soviétique en matière de pollution au prétexte que l'on ne doit pas toucher à une idéologie que l'on a naguère tant défendu .


Faux et archi-faux , monsieur Revel ! Jean Ferrat qui fut compagnon de route du parti communiste n'a t-il pas écrit la chanson "Le bilan" en 1980 pour dénoncer les crimes de l'Union Soviétique au grand désespoir d'indécrottables intellectuels aux œillères bien obtus tel Jean-Paul Sartre ?



Jean-François Revel défendrait il Christophe Collomb d'avoir aidé en 1492 ses congénères au génocide des Indiens d'Amérique ? Odieux de lire une défense de la politique des USA concernant les conflits au Vietnam , en Iran en Irak en Afghanistan ....


Mais, le fait est que ce livre existe pour que chacun se fasse une opinion , je vous laisse juge.

BONNE LECTURE ET A BIENTOT !!!

mardi 13 février 2024

Dites 33 : Miley Cyrus "Endless Summer Vacation" 2023


 



Je dois avouer que j'ai découvert Miley Cyrus en 2013 avec son titre "Wrecking Ball" et son clip très osé et provocateur . J'ai appris ensuite que cette auteure-compositrice-interprète et actrice américaine qui a vu le jour le 23 novembre 1992 à Nashville avait débuté sa carrière sous la houlette Disney pour devenir toute jeune l’héroïne de la série Hannah Montana.

Tout cela , je l'ai découvert après et puis, le plus important est d'en venir à cet album "Endless Summer Vacation" (littéralement les vacances d'été sans fin ) que je trouve vraiment réussi .


Paru le 10 mars 2023 , cet opus  a surtout été mis en avant grâce au single "Flowers" qui a envahit les radios et les hit-parades du monde entier dès le début de l'année 2023 , une chanson ou Miley Cyrus évoque sa récente rupture avec son petit ami et donne une image de femme indépendante (post girl power ) qui proclame :

"Je peins mes ongles en rouge cerise

De la même couleur que les roses que tu as envoyé

Aucun remords, aucun regret

Je pardonne chaque mot que tu as dit

Je peux m'acheter des fleurs

Écrire mon nom sur le sable

Me parler pendant des heures

Dire des choses que tu ne comprends pas"



Outre ce tube imparable et très dansant , le disque "Endless Summer Vacation" comprend de très bonnes chansons bien arrangées avec différents styles musicaux (pop, rock, soul )

tel "Jaded" qui donne envie de fredonner tout comme "River" mais ma favorite est "Wonder Woman" en piano voix ou Miley Cyrus qui possède un timbre de voix grave et rauque (& Roll!) prend sur ce titre toute sa dimension tout comme "You" une ballade puissante qui lui sied à merveille.



Cet album montre une chanteuse du 21ème siècle en pleine évolution et ascension et surtout une Artiste musicale qui n'est pas seulement interprète mais qui écrit ses chansons elle même ce qui, hélas, est de plus en plus rare.  


Dans les années 90 nous avions Britney Spears, puis Rihanna, Beyoncé , puis Adèle et plus récemment Lady Gaga , il faut compter désormais sur Miley Cyrus qui avec ce "Endless Summer Vacation" de 2023 prouve à quel point son talent est bien réel et qu'il ne saurait se réduire à quelques provocations de jeunesse au début des années 2000 qui avaient pour but (il me semble ) de casser son image Disney et Hannah Montana pour y dévoiler celle d'une femme épanouie et libre de faire du rock & roll quand d'autres font de la pop ou de la dance si çà lui chante .


Je vous recommande ce disque avec plaisir pour vos cages à miel et je vous propose comme extrait de ce 33 tours (le vinyle revient à la mode, qui l'eut cru !) le tube qui a marqué le grand retour de Miley Cyrus (voir sa révélation pour certains dont moi je l'avoue) , le très agréable " FLOWERS" : 




 

mercredi 31 janvier 2024

A Livre ouvert : Frédéric Dard "Du sirop pour les guêpes" (1960)



Il était temps pour moi de vous parler d'un de mes auteurs favoris , Frédéric Dard le natif de Bourgoin-Jallieu , écrivain prolifique et malicieux au langage fleuri dont la lecture du roman « Du sirop pour les guêpes », son 38ème bouquin au compteur paru en 1960 m'a enthousiasmé tout comme "Les Con" (sans S , c'est un nom propre lavé avec Ariel sans BHL ! ) et quelques autres pétillantes réussites sur papier .


Alors ce roman là narre les vacances de notre cher commissaire San Antonio dans un lieu paradisiaque : Juan-les-Pins . Le cadre idéal pour se la couler douce et pourtant ...l'assassinat d'un pianiste après avoir bu un bon cocktail au gout de whisky et cyanure va quelque peu écourter les envies de farniente de notre fin limier préféré.

Patatras !! La maitresse d’un riche armateur grec (un certain Nikos Bitakis) une jolie donzelle en tenue de plage dont le blaze est Julie Delange va mettre de l'huile sur le feu de l'enquête et ajouter du sirop d'érable pour les guêpes à deux pattes et gros comptes en banque du sud de la France ce qui ne va pas arranger les affaires de notre San A qui va un peu flancher en amour et se mettre pour l'occasion dans de sales draps comme devoir se cacher sous le lit de la belle lorsque son bonhomme de mari fera son retour sans en avoir été prié au préalable .


Un bon Frédéric Dard , efficace, tonique, exotique et palpitant avec en prime toujours ce verbe qui fait songer aux dialogues du cinoche de Michel Audiard .Evidemment nous sommes loin de Marcel Proust, de Stendhal et de Flaubert , la prose est plus grivoise mais pas moins riche et fort bien troussée .... vous pouvez y gouter avec plaisir , ce roman (comme de nombreux de ce grand Dard Frédéric ) , c'est du miel à savourer !!







 

jeudi 11 janvier 2024

A livre Ouvert : Albert Camus "L'étranger" 1942





Une nouvelle année débute et j'ai donc décidé en 2024 de créer une nouvelle rubrique sur le Magicien Ox , une rubrique consacrée à la littérature avec mes coups de cœurs . En vous souhaitant d'emblée une année 2024 lumineuse, flamboyante avec de multiples instants de joies et un minimum de négatif , nous débutons par un grand livre signé Albert Camus, un auteur que j'affectionne tout particulièrement.


"L'étranger" d'Albert Camus , difficile d'en parler tant tout (et son contraire) semble avoir été dit au sujet de ce livre paru en 1942 et qui valu à son auteur le prix Nobel de littérature en 1957.


Le début du livre déroute, dérange , étonne et fascine tout à la fois . Par ces mots là "Aujourd’hui , maman est morte" , la vie de Mersault se déroule sous nos yeux et il nous la livre avec une distance rarement décryptée jusqu'ici .

Un roman tout de même très atypique et très particulier. Il porte , en effet, bien son nom .Mersault est totalement étranger à sa vie, la froideur, la distance avec laquelle il aborde les étapes de son existence (la mort de sa mère, sa relation amoureuse ,le mot est fort , avec Marie et ce fameux Raymond ) jusqu'à cet atroce assassinat. Au cours du récit , le plus étrange est que RIEN ne le touche.


Est-ce toujours aussi actuel aujourd'hui ? La pensée de Camus serait elle celle de notre indifférence envers les malheurs du monde ? La brutalité envers les faibles et la haine de l'autre ? Un roman qui surprend et ne laisse pas indemne et qui pose , bien avant son abolition , la question de la peine capitale .


Du grand, du très grand art !


A bientôt !! et bonne lecture !! 

______________________________________________________________________

MUSIQUE SOUVENIR 2011 !!





C'était avant" chanson de l'automne 2011 issue de l'album "Pauvres Terriens👉  LIRE ICI . Version acoustique 2024 pour une année positive et qui pétille 
                                         
                       

mercredi 13 décembre 2023

Dites 33 : Francis Cabrel "Sarbacane" 1989



Lorsque Francis Cabrel fait paraître son septième album intitulé « Sarbacane « le 21 février 1989, il est l’un des chanteurs Francophones les plus populaires grâce à des chansons forts bien construites ou se mêlent l’amour, la bienveillance, une certaine idée de l’écologie et l’engagement. 


En 1989, Francis Cabrel a déjà 12 ans de carrière derrière lui depuis son premier album « Les murs de poussière » (paru en 1977 avec le titre « Petite Marie ») suivront sa révélation au grand public en 1979 avec le tube « Je l’aime à mourir » (700 000 disques 45 tours vendus durant l’été 1979 ) :   👉


 Dans la foulée et à un rythme régulier quatre autres albums contenant de nombreux succès, faisant de lui un saltimbanque épris de nature, de liberté avec son accent du sud-ouest et sa moustache de viking qui a conquis les cœurs. En 1986, c’est un gros carton pour Francis Cabrel avec le tube « Encore et encore » issu de son sixième album « Photos de voyages » qui restera plusieurs semaines au TOP 50 mais c’est définitivement en 1989 avec l’album « Sarbacane » qu’il va s’imposer , non seulement au niveau des ventes de disques mais surtout , par la qualité indéniable de ses enregistrements avec un sens du verbe, de la mélodie imparable et de la rythmique qui percute qui vont faire de lui un incontournable qui ne va pas , dès lors, cesser de se bonifier .On peut dire que les années 90 vont être les années Cabrel avec un succès encore plus durable que celui que rencontrera durant cette décennie un certain Patrick Bruel.







Et qu’est ce qui l’est bien produit ce fameux « Sarbacane « ! Chaque instrument est à déguster tel du nectar pour les cages à miel. Comme je le disais en préambule, le grand public va vite réagir avec enthousiasme et, Francis Cabrel qui ,jusqu’à 1986 vendait autour de 600 000 exemplaires chacun de ses disques (ce qui est colossal !) va dépasser ce score avec le 33 tours « Sarbacane « qui va s’écouler à plus de 2 000 000 d'exemplaires courant 1989 et 1990 grâce à une belle promotion TV et radios mais surtout (et c’est le plus important) à quatre tubes impeccables qui vont faire date dans l’histoire de la chanson française « Sarbacane » , « C’est écrit » , « Animal et « Tout le monde y pense » . 


Ce n’est que le début puisque lors des fameuses (et souvent ennuyeuses, avouons-le )  Victoires de la Musique édition 1990, Francis Cabrel remportera 3 précieuses récompenses du métier : Meilleur artiste, Meilleur album et Meilleur spectacle musical de l'année 1989. Cet album comporte aussi une reprise d’un titre de blues, un hommage à Daniel Balavoine disparu brutalement le 14 janvier 1986 (« Dormir debout ») et une magnifique chanson dédiée aux taulards avec qui Francis Cabrel entretient des rapports épistolaires (« le pas des ballerines ».


A partir de ce septième opus, Francis Cabrel va jouer dans la cour des grands et rivaliser dans les hit-parades avec ses collègues et amis Alain Souchon  et Jean-Jacques Goldman . « Sarbacane » est un album à posséder dans sa discothèque et à savourer avec joie.



Extrait de cet album à grand succès , je vous propose  « C’est écrit » , paru en aout 1989 en format 45 tours , ce fut le deuxième extrait de ce disque . La chanson "C'est écrit" décrit avec beaucoup de pudeur l'histoire d'u homme déchiré par une rupture douloureuse que la narrateur , en l'occurrence , Francis Cabrel tente de rassurer comme ll peut . Ce titre se classera très rapidement au TOP 50 et deviendra l'un des plus gros succès de sa carrière .




La pochette du 45 tours et le clip vidéo : Bon visionnage !  Et bonne écoute de l'intégralité de l'album que je vous recommande ...si possible sur une bonne platine vinyle et non en téléchargement avec un souri vraiment pas terrible … Bonne fin d'année et bonnes fêtes à toutes et tous !!  
 


mardi 21 novembre 2023

Le plan de Jeanne De France

Aussitôt après ses palabres quelque peu non rassurantes assénées avec force par Ernest Lhandouille (incarné par Thierry Lhermitte), sa majesté Charles VII (joué avec un certain brio par Coluche) et son épouse la reine Salamandre (interprétée par Anémone) écoutèrent le trouvère (pourtant habillé de jaune et rouge )

 

-Qui a-t-il mon ami lança Charles VII à Ernest Lhandouille , pourquoi braillez-vous si bruyamment et pour me dire quoi d’abord ? Nous sommes en guerre alors, tout va bien pour nous les Francs Gaulois ! Pas vrai, l’ami ?  

-Hélas, non, majesté, réplique Lhandouille, la guerre est là, elle se poursuit depuis 1337 et vous pensiez à tort que les Francs pouvaient enfin récupérer leurs terres, mais c’est faux …les Anglais ont encore joué avec le feu


 …votre Jeanne de France , majesté, elle est, je vous l’accorde, brave , guerrière, courageuse mais a l’heure ou je vous parle …elle a le feu au derrière et ce n’est pas par plaisir , croyez-moi !

 


 

-Diantre, fit la reine Salamandre (interprétée par Anémone ) il faut ABSOLUMENT la secourir, le royaume de France ne peut pas couvrir une telle atrocité.

Sur ce, Charles VII se rendit directement sur le front (sans maux de tête ! ) , laissant Lhandouille et la reine Salamandre au château.

Arrivé à Rouen, il avait beau faire grand jour, le ciel était sombre, les nuages étaient présents et le vacarme des fusils et des catapultes d’eau bouillante faisait à qui veut bien l’entendre, son petit effet sonore.

Jeanne de France était là, au milieu des soldats Anglais qui avaient commencé à allumer un bûcher en son honneur disaient-ils de manière aussi grossière qu’ironique.

Charles VII fit signe à ses hommes, de faire sortir Jeanne de ce bourbier, et ce ne fut pas une mince affaire.


Après de longues minutes, à tenter d’éteindre le feu à l’arrière train de Jeanne de France, les Anglais devant autant d’audace à la Française, se carapatèrent comme des lapins de garenne.


La place du marché de Rouen fut désertée par les British et seuls les Gaulois, dignes ancêtres de feu le bon Vercingétorix acclamèrent Jeanne de France qui trouva, malgré la fatigue, la chaleur et l’horreur du moment présent, la force de répliquer :

-       Foi de gauloise, avec moi, on ne joue pas avec le feu, on peut m’attiser, jamais on ne me réduira en cendres, j’ai encore le feu sacré, celui qui fait la fierté de mon pays.

C’est ainsi que, dans cette histoire, Jeanne échappa au bûcher final et rencontra l’amour en compagnie d’Ernest Lhandouille qui l’épousa aussitôt …Jeanne n'était plus celle (pucelle) qu'elle était auparavant. 

Charles VII et la reine Salamandre continuèrent à guerroyer avec les Anglais puis ce fut un nouveau retour de flamme avant l’arrivée de son digne fils Louis XI .

Et la suite appartient à l’Histoire …ainsi soit-il, amen.

  Histoire très très librement inspirée du film " Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine réalisé par Coluche et Marc Monnet, sorti le 19 octobre  1977.

                                                                     FIN

jeudi 26 octobre 2023

Jeanne on Fire

 

 

Ça y est, sa majesté  Charles VII venait enfin de découvrir le plan de Jeanne De France :

 

-Voyez-vous majesté, fit Jeanne, il nous suffit de réunir 1000 hommes vaillants, des catapultes et de l'eau bouillante et nous chasserons ces sauvages de notre territoire pour leur apprendre à respecter notre patrie, qu'en dites-vous ?

 

Le bon Roi acquiesça et illico fit sonner sa garde rapprochée.

Aussitôt, de vaillants soldats armés jusqu’aux gencives se mirent en marche en direction de la frontière entre la France et le Royaume-Uni.

 

Jeanne de France (incarnée ici par Marie-Anne Chazel) se sentait pousser des ailes, elle avançait et menait les troupes que le bon Charles VII (joué par Coluche) lui avait laissé le loisir de réaliser tandis que lui se contenterait de récolter les lauriers (non pas ceux de Jules César mais de son vieil ancêtre gaulois à moustache, Vercingétorix, que notre brave homme vénérait)

 

Tandis que la guerre entre les mangeurs de grenouilles et de marmelade se poursuivait loin du château, un bruit de fanfare se fit entendre dans la cour.

-          -Mes amis, mes amis, l’heure est grave !! je doute que notre royaume de France ne résiste à cette sordide et brulante tragédie !  Cette voix et cette allure aussi déterminée qu’un poil farfelu, c’était Ernest Lhandouille  (incarné par Thierry Lhermitte), l’homme providentiel qui colportait les nouvelles et souvent …pas les meilleures.

 

 

_ Je demande à voir sa majesté Charles VII et son épouse, la, reine Salamandre (interprétée par Anémone ) poursuivit avec fougue, Ernest Lhandouille ,  j’ai une nouvelle effroyable à leur annoncer …les Anglais ont encore joué avec le feu ….


                                             A SUIVRE .....

 Histoire très très librement inspirée du film " Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine réalisé par Coluche et Marc Monnet, sorti le 19 octobre  1977.

                                                           ----------------------------

                                             Chanson :  INCH SHALOM ________________________________________


"INCH SHALOM" (2011 ) il suffirait peut-être de créer un état Palestinien pour que les choses s’arrangent enfin entre ces deux pays frères #Israel #Palestine #song #peace #jerryox