vendredi 13 mars 2020

Dites 33 : Jean Ferrat "dans la jungle ou dans le Zoo " (1991)

 Lorsque cet album de Jean Ferrat paru en novembre 1991 , cela fit grand bruit . Le chanteur qui s'était depuis de nombreuses années exilé en Ardèche mettait fin à un long silence médiatique et artistique de 6 ans .Et six saisons sans la verve, la poésie et la lucidité de Ferrat... c'est long comme un hiver sans neige !
Jean Ferrat se fit en effet assez rare dans les années 80 et son précédent disque datait de l'automne 1985 . Un bel album ma foi ,même ,s'il n'avait pas signé l'ensemble des textes .Malgré tout "Je ne suis qu'un cri" s'écoutait avec plaisir même s'il n'était pas (et de loin ! ) aussi bon (selon moi) que son prédécesseur de l'hiver 1980 "Ferrat 80" avec les chansons phares "Le bilan", "Tu verras tu seras bien" et "L'amour est cerise".
 Quelle joie donc de retrouver notre animal à large moustache en cette fin d'année 1991 avec "Dans la jungle ou dans le zoo" . Un 33 tours qui contient pas moins de 14 chansons finement ciselées et éclectiques .
Les arrangements sont peut être un peu académiques mais la qualité est bel et bien là 


Quel choc au moment de poser le disque sur la platine : Notre barde s'en prend tour à tour aux anciens de mai  1968 devenus des messieurs bien dociles et bien rangés avec "Les jeunes imbéciles" , se moque avec vigueur des petits boursicoteurs à la petite semaine dans la très réussie "Les Petites Filles modèles" et dézingue notre époque avec une gourmandise aiguë dans le très sautillant et presque rock "Dingue".
La chanson-titre ouvre l'album avec un belle efficacité . Signalons que "Dans la jungle ou dans le zoo" s'inspire d'une métaphore chère à l'auteur de "Ma France" puisque cette dernière était très répandue durant la guerre froide et fut popularisée par le réalisateur Milos Forman ("Amadeus", "Man on the moon" ) .


Tout au long de cette chanson explicative , Jean Ferrat fait le bilan (tiens à nouveau ..) de notre époque et , par le biais de ce titre fort bien trouvé met en relief et en opposition la société occidentale et le bloc de l'est : Soit la jungle capitaliste et le zoo communiste et, avouons le , il tire à boulets rouges sur ce foutu système avec une lucidité et une colère qui font du bien .
Afin d'accompagner au mieux la sortie de cet album , Jean Ferrat fit pas mal de promotion (lui plutôt réticent et mesuré à chaque sortie de disques ) se plia de bonne grâce à l'exercice en acceptant (entre autres ) l'invitation de Michel Drucker (alors sur TF1) pour une spécial Ferrat dans son émission "Stars 90" .
Et voila notre Jean Ferrat national qui nous fit là une belle surprise en interprétant (ce qui est rare !!) la quasi-totalité de son nouvel opus dont ..la chanson "A la une "qui s'en prend à la télévision et à ses dérives obscènes : Un délice !!
L'émission fit un carton d'audience et l'album se retrouva très vite en tête des ventes du TOP Albums durant deux semaines et s'écoula à plus de 700 000 exemplaires , ce qui démontra combien Jean Ferrat avait manqué aux Français .
Ce 33 tours ne comporte pas que des chansons incisives car il y a de nombreuses chansons tendres tel "La paix sur terre" , "Tu aurais pu vivre" et le superbe "Nul ne guérit de son enfance".
Mais le titre que les médias retiendront et qui fera l'objet d'un 45 tours promo est la ballade enjouée "Chante l'amour" et je vous propose d'écouter la Face B de ce single extrait " Le grillon " à présent :