mercredi 23 novembre 2011

Entretien autour de " Pauvres Terriens" par Odilia De Barna





Depuis le 19 septembre , le disque "Pauvres Terriens " est disponible . Ce dernier récolte d'ailleurs un joli succès et les retours sont fort encourageants . Comme vous le savez sans doute , cet opus a été enregistré entre Lyon et Barcelone courant 2010 et 2011 .












C'est justement dans la jolie ville de Barcelone que j'ai eu l'occasion d'être questionné par Odilia De Barna (sur son site odilia.debarna.com ) .












Un entretien convivial ou l'on a pu évoquer l'album "Pauvres Terriens" et quelques chansons qui le constituent (dont le maintenant fameux "C'était Avant" ) mais également, ces petites choses qui rendent l'existence plus radieuse encore, malgré les difficultés que nous connaissons tous un jour ou l'autre dans nos vies respectives .






Je vous laisse découvrir cette rencontre menée par Odilia De Barna , bonne écoute :









PS: Si vous souhaitez vous procurer le disque "Pauvres Terriens" , il vous suffit d'envoyer un mail à l'adresse indiquée dans le profil .

jeudi 3 novembre 2011

Bad trip in Philippines .





Mardi 17 mai 1967 , une chaleur étouffante, oppressante et toujours ces balles et ces détonations qui sifflent sur Tugnio tel un ouragan sans fin . John Millius progresse avec ses hommes vers un endroit assez particulier, un domaine quasi sacré : Le silence qui retentit soudain en ce lieu semble suspendre le temps comme par un étrange enchantement .






"Hey ! les gars ! " lance soudain un drôle de type à l'allure de hippie sous coke .


"C'est un endroit céleste ici , faut pas vous approcher avec vos grands fusils et vos airs de colons en mal de gouvernance et de domination !!" poursuit en s'avançant vers eux l'homme au regard trouble et aux oripeaux hirsutes .






"Qui êtes vous donc ? " lui répond John Millius un peu surpris par la teneur de ces propos .


"Je me nomme Lance Johnson , descendant des Sioux et fils du singe Mao Tsé Tsé la poudre d'escampette ! Vous êtes en terre ami mes frères ! Baissez vos armes ! suivez moi sans crainte , je vais vous montrer la voie !"




Les hommes de John Millius , pourtant habitués aux situations les plus catastrophiques ne savent tout à coup vraiment pas comment réagir face à de telles allégations . Lance Johnson , le regard perçant saisi les deux mains de John Millius en signe d'intense et soudaine fraternité , puis explique ceci :




" Je viens de l'enfer ! le chaos absolu ! J'ai vu et entendu l'horreur humaine , j'ai senti l'odeur du napalm au petit matin en guise de café chaud ... j'ai vu ma vie devenir tout autre, si je puis dire , le jour ou je l'ai rencontré ...l'homme , le sage , le divin " lance Johnson s'interrompt un instant puis enchaîne :




" Ici , la vie était une soumission permanente sans règles , j'ai failli périr à cause de personnes que je croyais honnêtes et bonnes et qui n'étaient que d'odieux manipulateurs pervers et perfides ...des chiens ! pas mieux que des chiens enragés " .




La nuit commençait à tomber , John Millius et ses compères marchaient en compagnie de Lance Johnson en plein coeur de la foret tropicale et hostile de Tugnio . Littéralement hypnotisés par cet homme , ce doux dingue et paumé . Lance Johnson les mena vers une étrange demeure en forme de hutte en bois clair .


"Vous serez bien ici mes amis , loin de la barbarie , loin de cet enfer , loin de ...l'horreur , l'horreur ..."