vendredi 1 février 2019

Edwige Bovaryse à Thionville

 Les jours suivants, Edwige( Carole Laure )  continuait inlassablement à poursuivre ses soirées tricots après son travail, ce qui contrariait fortement Ernest(Patrick Dewaere) qui ne savait plus quoi faire pour la sortir de ce marasme, de ce ronron dans lequel un chat n'y retrouverait pas ses poils perdus.

Il avait pourtant confié quelques jours plus tôt à son ami Gustave (Gérard Depardieu ) qu'Edwige s'ennuyait (ou semblait s'ennuyer ) à cent sous de l'heure et ce dernier  lui avait rétorqué avec une franchise qui le caractérisait très bien :


Cent sous de l'heure ? çà fait cher pour se faire suer dis donc mon pote ! 
 Le ton était donné et Ernest avait beau tout retourner dans sa tête, sa passion pour les livres et le bel engouement pour le tricot jusqu’à pas d'heure d'Edwige .Le brave Ernest ne comprenait pas pourquoi une telle activité l'avait muré dans le silence et pourquoi son couple ne rimait plus à rien alors qu'il suffirait d'un rien, d'une étincelle pour que tout reparte comme en 1870 .


Pourtant, Edwige avait un bel équilibre et un joli projet . En plus de tricoter des Pull Over pour elle et pour Ernest (il est vrai qu'elle se promenait souvent à moitié nue dans l’appartement et qu'elle risquait tout de même de prendre froid l'hiver venant. )


Elle songeait à Isidore le fils des Duraton dont la famille avait tant fait parler et pas seulement sur les ondes d'une célèbre radio généraliste .

Isidore était le fils brillant mais un peu décalé de cette famille de grands bourgeois aristocrates .



Edwige, Ernest et leur ami Gustave l'avait rencontré pendant leurs dernières vacances à Meulin mais, depuis, plus de nouvelles d’Isidore et c'est ce petit détail comme dirait le lieutenant Columbo , qui avait tendance de donner le spleen de Thionville à Edwige
Quelques jours après cette révélation de blues apparent, Ernest avait invité Gustave à dîner afin de parler un peu à Edwige pour l'aider à aller mieux .


Cette dernière, allongée dans son lit à tricoter  fut assez déroutante.

-çà tombe  bien que Gustave soit là, j'ai à vous parler tous les deux fit Edwige en levant la tête de son ouvrage qu'elle gardait tout près d'elle comme une relique

-Ce n'est pas que je m'ennuie avec toi Ernest, j'aime bien la compagnie un peu rustre de ton ami Gustave, non, ce qui me tracasse, c'est de ne plus avoir de nouvelles d’Isidore

-Isidore, le fils des Duraton ?   dit Gustave alors qu'il était attablé dans un coin de la pièce . Ce minot qu'on avait connu durant les vacances et qui nous en a fait voir de belles ..et qu'est ce que tu lui veux ?

-Je veux qu'il revienne et qu'il vive avec nous dit Edwige , sinon , c'est simple comme bonjour, je m'en vais .

Ernest ne sut quoi répondre et à la fin du dîner , il se décida à contacter la famille Duraton ..

                                                               A SUIVRE .............................

--------------------------------------------------------------------------------------------------
*
Retrouvez Jerry OX en interview sur HEXAGONE FM au micro de Luciano Fontana : /ICI