mercredi 31 octobre 2018

Juke Box Remember :Véronique Sanson "Ma révérence"



Un nouvel épisode de notre saga consacrée aux disques 45 tours, le JUKE BOX REMEMBER .Direction l'année 1979  et nous allons avec plaisir évoquer Véronique Sanson

Auteur, Compositeur , Interprète et pianiste de talent fut révélée au grand public en 1972 avec un premier album remarquable  intitulé "Amoureuse" , disque réalisé sous la houlette du  talentueux Michel Berger qui était à l'époque son compagnon . 

Ajoutons que l'entrée remarquée à cette époque de Véronique Sanson dans le petit monde variétistique français fut une véritable révolution . En effet, à cette époque  ,en France ,  mis à part Barbara et Françoise Hardy , peu d'artistes féminines étaient également auteurs et compositrices en plus d'avoir le talent d'interprètes.

Les médias se l'arrachèrent et le grand public fit de son 45 tours "Besoin de Personne"(issu de l'opus "Amoureuse") un très gros tube qui s'écoula à plus de 200 000 exemplaires .

Suivra, en parallèle d'un succès scénique et discographique grandissant , une escapade aux États Unis qui débuta en mars 1973 et son mariage soudain avec le compositeur Stephen Stills . 


 C'est au cours de cet exil qu'elle peaufine et affine son talent inné d'auteur compositrice , interprète et livre de magnifiques albums tel  "Le maudit" en octobre 1974 avec le tube "On m’attends là-bas" sans oublier l'album et la chanson "Vancouver" en 1976 dont nous avions parlé ICI :  

http://magicienox.blogspot.com/2014/01/juke-box-remember-vancouver-de.html



 Mais revenons à l'année 1979 ou , Véronique Sanson (déjà bien installée dans le métier depuis 7 ans ) après quelques tubes remarqués et des concerts mémorables  au Québec et en France à L'Olympia sort son 7ème album (c'est aussi le titre du 33 tours) le 14 novembre 1979 mais avant la sortie de ce disque au tout début de cette ultime année de la décennie 70 sort la chanson "Ma révérence" en format 45 tours .

Le petit vinyle de 17 cm (autrement dit 45 tours /minute) est un énorme succès qui s'écoule à plus de 150 000 exemplaires et entre au Hit Parade le 12 février 1979 et y restera plus de 10 semaines . Chacun est ému par la douceur , la précision et la joliesse des mots et de la mélodie délicate de cette chanson qui s'adresse directement à son fils . 


Un sujet rarement évoqué en chanson , ce qu'une mère laisse à son fils avant que ce dernier prenne son envol . Toujours est il que "Ma révérence" a su devenir au printemps 1979 un tube populaire au milieu de succès disco tel "Born To be Alive " de Patrick Hernandez , de "Tragedy" des Bee Gees ou encore de "Besoin d'amour " de France Gall sans oublier "J'écoute de la musique saoule" de Françoise Hardy .

Retrouvons Véronique Sanson interprétant "Ma révérence" dans l'émission "Numéro 1" de Maritie et Gilbert Carpentiers du 2 octobre 1979  .



mercredi 3 octobre 2018

Rosa Gallica Officinalis

A ce stade de l’enquête  Columbo, notre fin limier compris assez vite  à quelle sauce il fallait goûter et, en effet , la  recette était relativement  pimentée.

 Tandis que Jack Calance continuait à rire nerveusement en fumant une cigarette et qu'il jurait ses grands dieux qu'il regrettait la tragique disparition de Thérèse Hunsec. Tout proche de lui, le lieutenant au vieil imperméable fit sortir  de sa poche une rose .

- M'sieur , voila la découverte que j'ai faite dans votre jardin l'autre jour , cette rose est donc bien la même que celle retrouvée auprès de Thérèse Hunsec " 

-Enfin, lieutenant , répliqua aussitôt Jack Calance, ce n'est pas sérieux ! , j'ai parlé d'une rose à son sujet comme une métaphore et puis elle avait sûrement les mêmes roses chez elle , je ne vous comprends  pas Columbo !



Notre humble officier de Police n'était pas peu fier , il montra alors à Jack Calance cette  photo du maestro prise durant les répétitions précédant  le concert et , forcément avant la dispute qui éclata entre Thérèse Hunsec et Jack Calance .

-Voila ce qui s'est passé m'sieur, vous êtes allés rendre visite à votre maîtresse avant le spectacle pour lui annoncer que vous ne souhaitiez pas rompre avec votre femme , vous portiez comme on le voit sur ces images votre costume de scène avec..la rose sur la gauche là et ...après la lutte ou quelques bibelots précieux volèrent en éclats , la rose est tombée de votre veste et nous l'avons retrouvé ici sur les lieux du crime .


-Vous êtes donc le coupable, m'sieur  ! lança , malicieux notre fin limier 







-C'est impossible, Lieutenant ! protesta vivement Jack Calance en se levant d'un bond .

-Thérèse aimait tant la Rosa Gallica Officinalis qu'elle pouvait en avoir une chez elle , allons !

Columbo lui cloua le bec en lui montrant les images du concert (qu'il avait lui même  visionné  alors qu'il se trouvait chez le vétérinaire pour son chien qui n'a pas de nom ) . 

C'était imparable , ce soir là (une heure après l'assassinant de Thérèse Hunsec ) Jack Calance ne portait plus de rose à son costume car cette dernière avait bel et bien disparu durant la lutte finale .



Jack Calance ne put qu'avouer son crime et se laissa guider par les policiers qui le menèrent à la prison . 

Lorsque Gena Calance fut mise eu courant , elle fut dépitée mais , un peu soulagée car elle ne croyait aucunement à son innocence .

 Elle se souvint alors des moments paisibles avec Jack ou, près d'elle sur le canapé après le boulot , ils ne pensaient qu'a être heureux et , elle se dit que ce temps là ne reviendrait pas de sitôt. 

 Elle songea à ce petit lieutenant si atypique malgré la cruelle découverte ou l'avait menée son enquête , elle se dit qu'avec un peu de chance, s'il ne pensait plus à sa femme ....

                                                          FIN

lundi 3 septembre 2018

Qui a tué Thérèse Hunsec ?









 Au bout d'une heure, Jack Calance arriva enfin mais annonça à Columbo que , loin de se dérober devant ses questions , il allait le conduire à une répétition car , justement , il devait se préparer pour assurer la direction d'un concert ayant lieu le soir même .

 Notre Maestro s'était changé dans les coulisses et ,après avoir mis son costume sombre de chef d'orchestre , notre homme s'empressa de rejoindre les musiciens avant d'entamer le spectacle .

La salle du Miroir des Alouettes affichait complet et Columbo, qui était un grand mélomane tout comme son épouse, avait la joie d'y assister . 

Cependant , notre fin limier avait toujours en tête la conversation qu'il avait eu quelques heures plus tôt avec Gena Calance  et le fait que des roses du même acabit  que celles qui se trouvaient dans leur jardin étaient visibles chez Thérèse Hunsec le taraudait sacrément  .






De Robert Schumann à Beethoven en passant par Dvojack et Vivaldi , le concert était fabuleux et le public se délectait tout autant que notre homme à la Peugeot 403 .

Jack Calance qui lui parut si préoccupé et étranger à sa propre existence il y a quelques minutes revivait la sur scène par le truchement de sa baguette que l'on dirait magique.

Mais alors : Qui a bien pu tuer Thérèse Hunsec ? La pianiste de l'orchestre dont l'absence pesait sérieusement sur l'équipe ne fut d'ailleurs ce soir pas remplacée.


 

Le concert terminé,Jack Calance ne chercha pourtant pas à échapper aux questions du lieutenant Columbo qui le félicita tout d'abord pour sa prestation et celle des musiciens .

-M'sieur, vous êtes soudain plus loquace que tout à l'heure dans le bus ! C'est plus simple pour moi ! ce fut un beau spectacle !

-Merci Columbo , mais faites vite , je ne vais pas m'éterniser pour autant à vous répéter que je ne suis pour rien dans la tragique disparition de Thérèse Hunsec, elle nous manque à tous , c'est une rose qui part .

A ces mots, le lieutenant fut interloqué et se gratta la tête , 
-Une rose , dites vous, comme celles de votre jardin ? J'ai trouvé les mêmes chez Thérèse Hunsec , comment vous expliquez çà ,m'sieur ?

A ce moment là, Jack Calance qui fumait tranquillement une cigarette en écoutant les questions du policier se mit à éclater de rire de manière fort sonore .

Le fin limier se demandait soudain à quelle sauce il fallait goûter à cette recette assez pimentée...
                                                                     A SUIVRE....
---------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                            BONUS : 
 La chanson "Zemmour Song" est issue de l'album de Jerry OX "Heureux Pêcheur" . "Zemmour Song" est une manière de parler de Eric Zemmour avec un peu d'humour ...Il ne s'agit pas d'un nouveau single officiel de cet album datant d’octobre 2015 mais d'une petite cerise sur le gâteau en attendant du nouveau pour l'automne 2019 .

vendredi 3 août 2018

Dans le jardin de Jack Calance


Le lendemain de cette première entrevue , le lieutenant Columbo se rendit chez Jack Calance au volant de sa légendaire 403 Peugeot qui, il faut bien l'avouer ,n'était pas une première main.


Quelle ne fut pas sa surprise : à peine arrivé dans le jardin de sa superbe villa , un petit détail lui vint à l'esprit . De superbes roses bien entretenues trônaient là juste devant le bel escalier de pierres qui menait à l'entrée de la demeure . 


 Des fleurs qui étaient identiques à celles retrouvées au domicile de la victime: la pianiste Thérèse Hunsec. Notre bon lieutenant , toujours interprété par Peter Falk, se mit à sentir à plein nez ses belles roses . Son nez tout contre les pétales, il ferma les yeux et se laissa porter par le doux parfum qui émanait de ce prodige floral . D'un coup, son enquête en cours, les problèmes de santé de son chien , sa hiérarchie qui lui mettait souvent la pression ou encore sa femme qui avait le chic pour lui demander de faire du bricolage le week end ...tout cela lui paraissait lointain, tant il était bien là , dans le jardin de Jack Calance .

Soudain , une voix se fit entendre . Une voix qui aussitôt le tira de sa (trop) courte rêverie .

-Monsieur ! monsieur ! qui êtes vous ? que faites vous ici ? lui lança une femme blonde qui se tenait au fond du jardin près de la piscine 

-oh !! pardon m'dame , je ne me suis pas présenté , j'étais entrain de savourer le parfum de vos roses , lui répondit le lieutenant , un peu confus , mais reprenant ses esprits pour se présenter.

- Je suis le lieutenant Columbo de la Police criminelle, je suis chargé de l’enquête concernant la mort  de la pianiste Thérèse Hunsec .

 -Oh oui! lui répondit elle , la pauvre femme , j'ai appris cela mais mon mari ne m'a pas prévenu de votre visite .

Il s'agissait de Gena Calance , la femme de Jack Calance (vous l'aurez deviné ! ) qui dirigeait l'une des salles de spectacles les plus prestigieuses de la région. 

-Ne restez pas là , lieutenant , voulez vous une tasse de café ? vous allez m'en dire  davantage .

Le lieutenant Columbo accepta et Gena Calance et lui  entamèrent autour d'un bon arabica la conversation . Chose curieuse, Jack Calance ne devait pas beaucoup se confier à son épouse car notre fin limier lui apprit que des roses du même acabit  se trouvaient chez Thérèse Hunsec et que ce petit détail commençait à le tracasser de plus en plus.


Au bout d'une heure, Jack Calance arriva enfin mais annonça à Columbo que , loin de se dérober devant ses questions , il allait le conduire à une répétition car , justement , il devait se préparer pour assurer la direction d'un concert ayant lieu le soir même . 



Les deux hommes se retrouvèrent assis l'un à coté de l'autre dans une rame de métro car Jack Calance préférait prendre les transports en commun pour leur rapidité. Le lieutenant lui fit part de ses tracasseries mais, Jack Calance , à la grande stupeur de Columbo demeurait complètement ailleurs, comme étranger à sa propre existence ...  A SUIVRE 

mardi 10 juillet 2018

Jack Calance face à Columbo





Dès son arrivée au domicile de Thérèse Hunsec, le lieutenant  Columbo, qui venait de laisser son chien à qui il n'a pas donné de nom , explorait toutes les pistes possibles afin d'élucider cet homicide .


 Les touches du  piano de Thérèse furent analysées car Columbo se dit avec une raison certaine que des empruntes digitales compromettantes pouvaient s'y trouver.

-Lieutenant , faut il interroger le voisinage comme c'est la règle ? lui dit un de ses collègues ?
-oh oui !! faites donc , je vais humer un peu cet appartement car quelque chose me chiffonne et comme me dit ma femme fort souvent , quand çà me chiffonne de trop , je n'en dors plus la nuit !

Le lieu de vie que fut celui de Thérèse Hunsec, pianiste dans l'orchestre du célèbre chef d'orchestre Jack Calance était fort bien arrangé mais, malgré le goût que cette femme pouvait avoir pour meubler son domicile, le lieutenant Columbo débusquait un manque certain de stabilité, comme si cet appartement n'était pas tout à fait le sien mais un décor de théâtre attendant la pièce que l'on pourrait nommer "Un silence de plomb qui cache une vie pas si légère que çà".

Alors qu'il était entrain d'inspecter le sol à proximité de l'endroit ou le corps de Thérèse avait été retrouvé inanimé , un homme se fit entendre et la sécurité le laissa entrer .

-Mais quelle horreur ! ce n'est pas possible ! j'ai appris la nouvelle, je n'en reviens  pas, Thérèse !

-Excusez moi m'sieur, lui dit le lieutenant Columbo , vous êtes?

-Jack Calance , je suis le chef d'orchestre et je travaille, enfin, je travaillais avec Thérèse, que s'est il passé exactement ?

-Oh !! çà par exemple !! je vous reconnais, je vous ai vu l'autre soir à la télévision !! ma femme vous adore vous savez ! Et bien ,m'sieur, on sait encore peu de choses mais je peux affirmer qu'il s'agit d'un crime .

-Un crime ? quelqu'un a tué Thérèse Hunsec ? fit Jack Calance avec des sanglots retenus dans la voix , c'est à peine croyable ! Et vous êtes ?

- Lieutenant Columbo de la police criminelle chargé de l’enquête concernant la malheureuse.Toutes mes condoléances m'sieur . Quand l'avez vous vu pour la dernière fois?

Jack Calance ne savait plus très bien quel jour il avait vu Thérèse pour la dernière fois mais il répondit  que ce devait être après le concert il y a deux jours tout au plus.


Lorsqu'il reprit sa voiture (et ses esprits ) Jack Calance fut bien perturbé car, même s'il se souvenait  de ce qui s'était passé cette nuit là , s'il se savait coupable et souhaitait le cacher à la police et à ce lieutenant au pardessus froissé qui commençait déjà à l'agacer avec ses questions aussi déroutantes d'indiscrètes , il voulut soudain fuir le plus loin possible mais ce n'était pas possible alors il mit à fond "La symphonie fantastique" d'Hector Berlioz et démarra en trombe sous le regard impassible des agents de sécurité chargés de veiller à la scène de crime. 

Le lendemain , le lieutenant Columbo se rendit chez Jack Calance, à peine arrivé dans le jardin de sa superbe villa , un petit détail lui vint à l'esprit...

jeudi 7 juin 2018

Le chef d'orchestre imaginaire


Il devait être autour de minuit lorsque Jack Calance incarné ici par John Cassavetes fit son entrée au domicile de Thérèse Hunsec sa maîtresse pianiste qui faisait partie de l'orchestre qu'il dirigeait. Elle faisait ses gammes tout en écoutant les élucubrations de son atypique et  si peu taiseux perroquet Rocco .

Jack Calance entra dans son appartement vêtu d'un imperméable impeccable et de lunettes noires sur le nez alors qu'il faisait nuit, ce qui surpris et dérouta quelque peu Thérèse Hunsec .


-Cesse de jouer veux tu , j'ai à te parler ! Lui dit il d'un ton agacé .

Thérèse fit la moue et continua de jouer comme si de rien n'était, comme si Jack n'avait rien dit, elle se fichait de ce qu'il avait à lui dire pensant de toute manière qu'il n'en faisait qu'à sa tête et que ce n'était pas demain la veille qu'il allait quitter sa chère épouse pour rester avec elle .


Pourtant, elle s'interrompit  en plein prélude de Chopin . Se retournant vers Jack pour l'écouter .

-Si c'est pour m'annoncer que tu t'es enfin décidé à rompre avec ta femme, je sabre le champagne mais je doute que tu sois venu jusque chez moi pour çà, je me trompe ?  lui dit elle d'un air las .



Jack lui avoua qu'il n'avait pas parlé à sa femme de leur liaison et que, bien pire encore , il souhaitait rompre avec Thérèse car ce n'était pas bon pour sa carrière de grand chef d'orchestre à la notoriété aussi importante que celle d'Herbert Von Karajan que de mener une double vie, qui plus est de patachon .                   



Thérèse se leva et protesta , s'en suivit une lutte entre Jack Calance et Thérèse Hunsec , quelques bibelots précieux volèrent en éclats, les deux amants s'écharpaient comme deux clochards alcoolisés et soudain ...

Thérèse tomba sur le sol, Jack eut un mouvement de panique . Sans le vouloir véritablement , il venait de l'assassiner . Thérèse venait d’être tuée par strangulation .

Le silence qui suivit n'était ni de Bach ni de Mozart , non , il régnait un silence de plomb.




Le lendemain à quelques kilomètres de la ville de Chifoo , le lieutenant de police Colombo (incarné bien évidemment par Peter Falk) était chez le vétérinaire afin que ce dernier soigne son chien .

- Et voila , Lieutenant , il n'a rien votre chien , juste un peu de fatigue, c'est tout, je lui prescrit ce traitement et il devrait d'ici peu retrouver toute sa vigueur.Lui dit le vétérinaire Allan Bougrain Dobourg .

-Ah ! j'vous r'mercie m'sieur, c'est ma femme qui va être contente, vous savez elle l'aime bien notre chien , il est aussi vif qu'elle dans ses jours de quiétude.

Soudain, le téléphone retentit.  Le vétérinaire décrocha .
-Lieutenant Colombo , c'est pour vous !
-Oh merci ! comme je n'ai pas de téléphone portatif , j'avais donné votre numéro au cas ou, vous savez , je suis en service.


Il apprit au téléphone le meurtre de la pianiste Thérèse Hunsec .

-Ah çà y est m'sieur , je dois y aller, un nouvel homicide vient se produire ...

                                                                                                                A SUIVRE ...........

vendredi 11 mai 2018

Juke Box Remember : "Marchand de Cailloux " de Renaud



Un nouveau numéro de notre série consacrée aux 45 tours (bons vieux vinyles à deux faces !) Le Juke Box Remember et l'on remonte le temps pour nous retrouver à l'automne 1991 . Le début des années 90 qui a vu exploser le chanteur (et comédien  ) Patrick Bruel qui triomphait cet automne là avec le titre "Qui a le droit" ou encore l'arrivée de Roch Voisine et de François Feldman laissait un peu moins de place pour un des chanteurs de variétés les plus aimés depuis le début des années 80 , l'auteur de "Dans mon HLM" et de "Laisse béton"  : Renaud .



Celui qui fut révélé à la fin des années 70 puis qui connut la consécration au printemps 1980 avec le tube "Marche à l'ombre" ( http://magicienox.blogspot.fr/2012/05/un-tube-de-legende-marche-lombre-de.html )
 qui a ensuite enchaîné les tubes, les disques d'or et de diamants sans oublier les triomphes au Zénith de Paris et un peu partout en France durant cette Bling-Bling décennie , connaissait une sérieuse perte de vitesse depuis l'année 1988 ou Renaud fit paraître l'album "Putain de camion" .


Un 33 tours qui ne connut pas le succès des précédentes livraisons et qui mit le gavroche du TOP 50 un peu sur la touche.

C'est donc en octobre 1991 que Renaud  revint avec un neuvième album plus introspectif et teinté  de musique Irlandaise (un concept- album comme aurait dit son ami disparu le 2 mars de cette année là ,Serge Gainsbourg ) . Un disque qui divisa la critique et le public qui fut tout de même content de revoir Renaud sur le devant de la scène et des médias (qu'il avait boudé au printemps 1988 ) .




Si l'impact  de l'album ne fut pas extraordinaire , le premier 45 tours extrait de cet opus , le titre "Marchand de cailloux" rencontra immédiatement un grand succès puisque le 45 tours fit son entrée au TOP 50 le 18 novembre 1991 pour y rester 13 semaines jusqu'au 10 février 1992 .

"Marchand de cailloux" est une chanson ou Renaud  s'adresse à sa fille et tente à sa manière de répondre à ses questions sur la vie, les injustices et ses interrogations au sujet des  grands maux de notre monde . La musique de ce tube (un peu oublié il est vrai et voila pourquoi l'on en parle à présent ) est bien rythmée et on sent l’inspiration folk Irlandaise avec une mélodie très accrocheuse comme notre auteur-compositeur-interprète avait coutume de faire.


Ajoutons à cela une bonne campagne de promotion (qui fit défaut au précédent disque ) et la chanson allait faire le bonheur des radios et du grand public en quête de belles mélodies sur des paroles bien construites. Un plaisir  aussi pour le Juke Box Remember !


Retrouvons Renaud interprétant "Marchand de cailloux" sur le plateau de l'émission "Double jeu" de Thierry Ardisson samedi 4 janvier 1992 sur France 2 :




Et quelques jours plus tôt le 16 décembre 1991 dans l'émission "Stars 90" sur TF1 : 




mercredi 11 avril 2018

Dites 33: Mylène Farmer "Anamorphosée" (1995)

En ce printemps débutant , je vous propose un nouveau numéro de notre rubrique consacrée au vinyle , la bien nommée" Dites 33 " afin d'évoquer ce mois-ci le disque "Anamorphosée" de l'auteure-interprète de "Pourvu qu'elles soient douces " et autre "Libertine", Mylène Farmer.

  Cet opus est paru en octobre 1995 précédé du single "XXL" qui a illico touché le grand public et est devenu un énorme tube , une vraie locomotive pour l'album à venir que bon nombres de fans de Mylène Farmer attendaient de pied ferme après le grand succès (et la réussite artistique) de son album "L'autre" paru en 1991.



A l'écoute , quelle heureuse surprise ! Un virage rock pour Mylène Farmer , qui est sur ce disque toujours très inspirée . l'amour, le sexe, la mort et l'au-delà sont quelques uns des thèmes que constitue ce disque que je place d'emblée parmi ses plus brillants.

                                 . Son meilleur allez ! Disons-le !


Les arrangements sont soignés , précis ,enlevés et la voix se fait sensuelle , caressante et mystérieuse selon les sujets abordés..
On entre dans ce disque un peu comme on part en voyage et çà débute avec "California" puis la route se précise et se poursuit avec des chansons superbes tel "Mylène s'en fout" , "L'instant X" ou encore le très enivrant "Rêver" .
Un voyage onirique ou l'on se laisse porter par la voix de Mylène Farmer , mais une escapade un peu flippante aussi car la mort rode à chaque recoin ("Et tournoie", "Tomber 7 fois" ) et ,malgré cette réticence là , on garde le cap et on passe un bon moment musical .

Il est rare qu'un disque nous fasse cet effet .
La période rock Californienne de Mylène Farmer est un joyau et cet enregistrement le prouve fort bien .
Le succès sera massif puisque "Anamorphosée " s'écoulera à plus d'un million d'exemplaires grâce aux tubes "XXL" , "Rêver" ou encore "L'instant X" tous illustrés (comme à l'accoutumée) par de superbes clips .
N'oublions pas le travail du photographe Herb Ritts qui fut chargé de réaliser les photos de la pochette et du livret . le résultat , tout comme le disque s'avère classieux !

Je vous propose de retrouver en extrait de cet album , le superbe clip du single  "XXL" (pochette ci dessus)  qui fut le premier extrait et tube de lancement de cet album majeur :


dimanche 11 mars 2018

Des pyramides d'Égypte au sommet du hit-parade ...



Quel drôle et singulier personnage que le chanteur Claude François ! De son Egypte natal il ne lui restait que de vagues souvenirs et pas vraiment les plus beaux . Il faut dire que sa famille et lui ont très vite été expulsés de leur pays à cause des remous causés par le président égyptien Nasser .  

Et très vite, après avoir fait de multiples petits métiers, Claude François qui a véritablement un don pour la musique ,se lance comme batteur et accompagne avec talent et acharnement diverses formations musicales avec un gout prononcé pour les enregistrements musicaux  de la compagnie  de disques américaine , la célèbre Motown .

De ses débuts fracassants en 1962 avec "Belles belles belles" à son ultime grand succès en mars 1978 "Alexandrie Alexandra" ,sa vie et sa carrière (fort courte , 15 ans seulement) furent jalonnées de hasards et autres coïncidences plus que troublantes qui en font pour votre serviteur (bien que pas vraiment fan de ses chansons ) un personnage de fiction .


Quelques exemples : La chanson "Alexandrie Alexandra" fut d'abord enregistrée en octobre 1977 afin de paraître sur un album 33 tours . Jusqu'ici rien d'anormal mais , Claude François décide de la faire paraître en 45 tours mercredi 15 mars 1978 , soit 4 jours après sa tragique disparition et (curieux hasard !) le disque fut lancée sur les ondes le jour de ses funérailles .

Personnage de roman , personnalité exigeante , presque caractérielle mais bougrement acharné au travail et c'est cette volonté qui a fait son succès qu'on l'apprécie ou pas.


40 ans après sa douche fatale, samedi  11 mars 1978 alors que Michel Drucker l'attendait avec toute son équipe pour enregistrer son émission "Les rendez vous du dimanche" afin de présenter en compagnie de ses Clodettes son ultime tube "Alexandrie Alexandra", le destin de ce chanteur reste un mystère tant Claude François a eu au cours de sa courte vie (39 ans et né en 1939 ) comme une étoile noire au dessus de sa tête.



A tel point qu'une cartomancienne lui avait prédit alors qu'il était en pleine ascension avec "Si j’avais un marteau" qu'il aurait "Une éclatante réussite professionnelle mais qu'il disparaîtrait vers l'âge de quarante ans" ...On n'échappe pas à son destin !

 Poursuivons : le 13 juin 1975 , il échappe de très peu à un accident d’hélicoptère . A Londres ,alors qu'il se trouve à l'hôtel Hilton ,une bombe éclate dans le hall et il a la vie sauve grâce à un touriste qui lui, n'a pas survécu . Sans oublier ce véhicule qui se mit un jour à sa poursuite et cribla la Mercedes de Claude François de 11 balles.



La vie et l'amour de la chanson et de la musique fut donc plus fortes pendant 15 années mais, tout de même quel parcours et quel éternel pied de nez avec la grande faucheuse !




S'il fallait choisir parmi les nombreux grands succès, nous retiendrons la chanson "Toi et moi contre le monde entier" , un titre dédié à l'un de ses deux fils , Claude François Junior .


 D'après le livre du toujours très documenté Fabien Lecœuvre "1001 histoires secrètes de chansons", Claude François aurait eu l’idée de ce titre en jouant au Légo avec son fils .

Enregistré le 4 février 1975 , le 45 tours "Toi et moi contre le monde entier"  entrera au Hit Parade le 16 mars 1975 et restera classé pendant 16 semaines et se vendra à 355 000 exemplaires.


Je vous propose de retrouver Claude François interprétant le tube "Toi et moi contre le monde entier" lors de l'émission "TOP à     " de Maritie et Gilbert Carpentier le 7 juin 1975 :


mercredi 21 février 2018

le Cas Sébastian et l'étrange horloge gothique














 Le docteur Saphir (qui avait des faux airs du Professeur Choron ) continuait son examen d’inconscience  et commença le test d'embauche de notre héros au chapeau melon lorsque soudain, Sébastian fut frappé de voir l'exacte réplique de la fameuse horloge en miniature dans le bureau du Docteur Saphir .

 -Ah ! jeune homme, lui dit le Docteur Saphir en tirant sur son fume-cigarette , il s'agit d'un bien drôle de cadran solaire qui, il est vrai est le même que celui que vous avez pu lorgner sur la place du village de Catalugnia .

-Mais, je vous en prie , laissez moi poursuivre . Le Docteur Saphir se leva de son bureau en direction de Sébastian qui se tenait donc en face de lui et disposa méticuleusement  du persil dans ses oreilles .

Il lui demanda ensuite de fermer les yeux et lui fit écouter le chant d'un oiseau Turque qui avait la particularité de siffler sur trois octaves.

Voyant comme Sébastian appréciait cette douce mélodie malgré la gène que provoquait le célèbre aromate sur son écoute, le Docteur Saphir lui annonça qu'il venait donc d’être sélectionné pour le poste.

 

 Sébastian fut surpris car ce test n'avait vraiment rien de conventionnel. L'homme au crane lisse et chauve lui rétorqua que si cette attitude un peu ridicule ne l'avait point dérouté il était donc près pour travailler à ses cotés afin d'exercer ses pouvoirs .
-Mais quels pouvoirs docteur ?  ma canne agit sur les gens et les transforment en personne souriante, c'est vrai mais que puis je y faire ?

C'est alors que notre docteur fort bien interprété dans cette histoire par le Professeur Choron se mit à partir d'un immense éclat de rire très sonore . Un rire si communicatif que tout les occupants de l'immeuble du 27 rue des groseilles riaient eux aussi .




-Sébastian , vous avez l'immense pouvoir de transformer les cons, les vaniteux , les imbéciles, les culs terreux , les sapajous et les cloportes en braves types qui s'amusent un peu dans cette existence qui n'en demande pas moins .

-Voila votre boulot . Riez avec eux et avec nous chaque jour c'est le meilleur remède contre la morosité ambiante . je vous attends demain pour commencer avec moi un spectacle que nous donnerons chaque jour au sommet de l'horloge gothique . Je vous laisse , j'ai piscine .

Depuis ce jour à Catalugnia et grâce à Sébastian , plus un jour ne se déroulait sans un éclat de rire .



                                                                                    FIN

vendredi 2 février 2018

Bienvenue à Catalugna

Il découvrit en arrivant à Catalugna un environnement  quasi enchanteur avec des longues bâtisses et même un moulin à vent que n’auraient pas renié Servantes et son célèbre Don Quichotte.


« Bienvenue à Catalugna » lui dit un homme au ton fort civil en costume gris. Aussitôt, Sébastian se sentit comme dans un ailleurs en plein cœur de  cet étrange village, il avait l’impression très nette d’avoir fait un voyage spatio temporaire. Les rues  étaient étroites et la végétation se faisait rare dans les quelques espaces verts qu’utilisaient parfois les enfants et les vieillards.



15 h 10 déjà comme le temps passait vite ! Le rendez vous avec le docteur Saphir afin d’entrer de plein pied dans ses futures fonctions approchait. Notre héros au chapeau melon vit soudain un drôle de cadran solaire situé sur la place du village. Une immense horloge de construction gothique comme on en trouve en Espagne. Sébastian remarqua très vite que les passants qui se promenaient près de l’objet se transformaient aussitôt sans que personne ne soit pour autant surpris alentour.


« Bizarre ce phénomène... » S’interrogea en silence Sébastian « 
Il poursuivit à pied sa marche dans les rues de Catalugna ou les nombreux habitants s’affairaient dans tout les sens. On aurait dit des fourmis déguisées en humains et douées de paroles.

Sébastian regarda  le papier qu’il avait dans sa poche ou figurait l’adresse du docteur Saphir : 27 rue des groseilles.

Ne trouvant pas de suite le cabinet de ce cher homme de bien,  il héla un homme qui passait juste près de lui.
- Excusez moi monsieur, je ne suis pas d’ici, je cherche le numéro 27 de la rue des groseilles, vous connaissez ?

L’homme qui se dissimulait derrière d’épais vêtements alors qu’il faisait relativement doux, n’osa pas le regarder dans les yeux pour lui répondre.
Sébastian réitéra sa requête :
-      je cherche le 27 rue des Groseilles, pouvez vous me dire ou se trouve cette rue ?



Autour du crâne lisse et dégarni du docteur Saphir en plein monologue.

Soudain, Notre jeune héros à la canne magique sortit de son demi-sommeil et se trouva à quelques centimètres du visage du psychiatre qui lui expliqua ceci :

-étrange, ce qui vous arrive jeune homme ! J’ai eu vent de certains pouvoirs sur mes congénères et, je dois avouer que vous êtes un cas à part ...vous allez faire l’affaire pour le poste comme convenu mais, avant cela je vais vous faire passer un petit test.

                                                                     A suivre .....