vendredi 15 septembre 2017

Sarah Fraîchi de retour de Capri



-Ah !! Capri , c'était tout à fait splendide !! Vraiment  !!  Se sentir enfin en vacances dans cette ville au parfum de farniente avec l'odeur maritime et tout le tra la là !! j'ai adoré !! Et toi , Sarah  ?  Demanda Henri les yeux encore tout émerveillés par ce court séjour.

-oh ! que oui !! tu sais combien j'adore notre vie à Cinécio mais là, j'avoue que ce fut un jolie pause et puis, on était moins stressé , pas vrai ?

Il faut avouer que Sarah Fraîchit était d'une nature agréable et ne supportait pas les êtres qui se croyaient obligés d’accélérer  le processus naturel d'une journée  sans prendre suffisamment du temps pour soi .

C'est ainsi qu'au cœur de cette ville Italienne fort sympathique Sarah et Henri envisageaient l'existence . Malgré tout, Henri avait certaines obligations qui l’empêchait d’être souvent auprès de Sarah qui, depuis son burn-out d'il y  a quelques années se reconstruisait un avenir en prenant le temps de ne rien brusquer au programme.





Chaque jour apportait son lot de réjouissances pour Henri  avec ses tournées dans toute la ville afin de distribuer le journal quotidien pour lequel il travaillait depuis 14 ans déjà .


  Sarah ne se voyait pas trop en journaliste ni même en professionnelle de la distribution de la presse .

C'est en parcourant une gazette (justement !) qu'elle trouva soudain quelle reconversion professionnelle lui plairait .

Étant donné que Sarah Fraîchit adorait les chanteuses et les chanteurs qu'elle entendait à la radio et qu'elle pouvait voir à la télévision dans les émissions de variétés de Maritie et Gilbert Carpentier ou  de Guy Lux qu'elle trouvait fort drôle et de Danielle Gilbert  qu'elle admirait pour son sens de l'improvisation , lui vint l'envie de devenir ...agent artistique !!

Profitant de la clarté bénéfique de leur appartement , elle ouvrit son poste de télévision , se fit une tasse de café et se posta debout devant l'écran prête à s'occuper de son prochain poulain .

Puisque Elvis Presley venait de mourir d'une overdose de beurre de cacahuète , il lui fallait chercher du coté des artistes bien vivants et bien en vogue .

C'est au hasard de la programmation d'une émission de Michel Drucker  intitulé "Les rendez-vous du dimanche" qu'elle vit Sheila avec un short à paillettes et des danseurs autour d'elle afin de chanter en anglais en tube disco intitulé "Love Me Baby" et là ...Déclic !!






Sarah se mit elle aussi à danser , à rire et se détendre enfin pour de bon . Ça y est !! Elle savait ce qu'elle voulait faire à nouveau dans la vie !!

Eddie Barclay n'avait qu'à bien se tenir !!