mardi 13 janvier 2009

Si Gustave nous était conté !



"ah !" C'est avec ce cri primal et O combien jouissif que Nestor Septime entreprit de faire parler la délicieuse Madeleine . Gustave avait parlé ! le bougre s'était quelque peu laissé aller à déballer son petit sac à carabistouilles sans se soucier un seul instant qu'il avait face à lui LE Nestor Septime , Le remplaçant en chef dans le coeur de la belle . Le lendemain , Nestor proposa à Madeleine de dîner à domicile .
-" et je m'occupe de tout ! voilà !" ajouta t-il avec le ton péremptoire qu'il avait coutume d'employer . Madeleine se mit à rougir quelque peu ce qui avait pour don de la rendre encore plus radieuse . Depuis qu'ils étaient ensemble Nestor lui paraissait si prévenant ... elle lui fit ses yeux de biche et partit à son travail .

Profitant de son absence , Nestor s'activa et prépara un copieux et excellent menu agrémenté d'un très bon vin (fin gastronome ce Monsieur Septime ) . Il ne pouvait s'empêcher de repenser à cette étrange rencontre avec le curieux et débonnaire Gustave , cet homme si soucieux de son bien être qui , malgré tout se laissait aller de façon évidente . Il ne pouvait pas non plus s'enlever de l'esprit les mots de ce dernier " un type formidable ...." Oh certes Gustave avait bien envie de lui arranger le portrait à ce misérable qui n'était pour lui qu'un inconnu , mais tout de même il était ravi de cet adjectif le désignant . Formidable devait être le mot qu'avait employé Madeleine devant Gustave pour le désigner et çà ... ça le rendait fou de joie si bien qu'il se mit à danser dans le salon .


Le soir venu , lorsque Madeleine rentra du travail tout était fin prêt . Nestor était sur son 31 et les deux loustics commencèrent à dîner . Pendant le repas qui était fort bon , Nestor imaginait Madeleine en petite tenue et ne pouvait s'empêcher de savourer son bonheur .
Soudain la question fatidique arriva :
-"sais tu qu'en me promenant dans le parc , j'ai rencontré l'autre jour quelqu'un qui t'a bien connu ?" Madeleine ne sut quoi répondre et Nestor poursuivit :
-" un certain Gustave qui , ignorant mon identité m'a confié avoir eu une aventure avec toi et s'en être difficilement remis . j'ai gardé mon identité secrète rassures toi ! mais tout de même quelle étrange coïncidence ne trouves tu pas ?"
Madeleine prit une grande respiration et lui raconta toute l'histoire , cet homme était un dépressif chronique un poil parvenu et totalement cynique . Un individu qu'elle ne regrettait pour rien au monde . Elle ajouta aussi quelques mots doux puis se leva et , s'asseyant sur les genoux de Nestor lui tint à peu près ce langage :
-"cesse de penser à çà , c'est du passé ... c'est de toi dont j'ai une féroce envie !

Ainsi leur existence se poursuivit avec joie et allégresse .

60 commentaires:

Headbanging a dit…

Huhu, ça promet une belle nuit ;)

Mais en vrai, est-ce que les couples se parlent aussi sincèrement ?

Est-ce que Nestor n'aurait pas dû ressentir une pointe, même infime, de jalousie ?

Andy a dit…

Encore une bonne petite nouvelle à lire et relire merci JP !

Marie Soleil a dit…

C'est un diaporama avec mes oies "patineuses".
Tu n'as pas vu hier j'avais mis des chevaux.
Bonne soirée.

corinne a dit…

coucou oh oh je serai Nestor je me ferai du mouron quand même
Je te souhaite une excellente soirée
bisous

Marie du Nord a dit…

Pfff, si les hommes se mettent à être aussi bavards que les femmes...

Bonne soirée Jean-Philippe.

le baladin a dit…

hum elle ne dit pas tout la petite elle à noyée le poisson par son charme septime va sans doute revenir à la charge après avoir dégustée cette belle soirée !!!! amitiés phil

Laudith a dit…

Ah ! ce Nestor, ce qu'il est naïf...

Merci pour ce bon moment de lecture jean philippe.

Passe une belle nuit.

Amitié

@+++

Nina a dit…

Pas mal cette histoire, mais tu écris vraiment beaucoup bravo !!

Muse a dit…

Je suis les méandres de tes pensées et me laisse prendre à cette histoire loufoque à souhait.Un pur régal!

Françoise a dit…

Eh bien, moi aussi, j'attends la suite. Mais je pense que Nestor ne va pas s'en sortir indemne... il est un tantinet naïf et Madeleine le sait bien...
Bonne soirée, Jean-Philippe !

chantal74 a dit…

Bonsoir mon cher magicien, merci de ton gentil com.. je suis toujours ravie de te lire.. Quand même quand je vois Madeleine je me demande pourquoi elle aime tant Septime.. mais comme dirait la chanson (enfin presque) "Madeleine ne viendra pas"..
douce nuit à toi avec plein de bisous et au prochain épisode..
chantal

dom a dit…

Un coucou rapide ... petits problèmes.
Pardon pour le copier/coller.
Bon mercredi! Bisoux.
dom

ellesurlalune a dit…

Bon ben la nuit s'annonce des plus blanches pour eux .
Tant mieux .
Bizz Magicien

Tietie007 a dit…

Meilleurs voeux 2009, JP !

ysa a dit…

Quelle charmeuse cette Madeleine....ce pauvre Nestor va tomber dans le panneau !!

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.
J'épouse le cours d'eau de tes idées en tentant de ne pas chavirer d'étonnement...
Mais, avec Nestor...
A suivre toujours.
Et merci pour ce beau moment d'évasion...intéeieure.
En fraternité.

Armelle a dit…

houlalalala !!! ça devient chaud !!! :-)

Lyse a dit…

Me fait rire ce Nestor ,
et Mireille dArcen Miss Madeleine bien belle
Ca craint pour la suite
Et ton récit un peu loufouque m'a bien amusée
Bises et bonne journée P'tit magicien

Marie, ses passions a dit…

Elle est belle la grande sauterelle.
Bonne journée.
Marie

bunny le chti a dit…

salut
des hommes qui parlent beaucoup ca existe vraiment , lol
bonne journée

malaurie a dit…

Tiens un lyonnais amoureux de De funes... ou de miuo-miou ?

malaurie a dit…

Miou-miou ? ou avais je la tête ce soir là ? Mais c'est bien sûr Mireille...

Bon, les connaissances se font au hasard des blogs quand on passe de liens en liens... je ne saurais dire qui m'a conduit chez vous ?

Bonne continuation

Mimi Vaurien a dit…

Cette Madeleine me fait penser à celle de Proust.
Mais ne risque-t-elle pas de rester en travers de la gorge de Nestor ?

Lodji a dit…

Et une petite nouvelle, une !!! Il semblerait que 2009 nous réserve une bonne cuvée en ces lieux inspirés :)

rsylvie a dit…

beaujour jeanphi
je pense qu'il va se laisser embobinner !
plaisant de reconnaitre que les hommes peuvent être aussi bavards que la jaente féminine !!

je suis à la maison aujourd'hui car notre juliette a,a, a la grippe. alors je la veille et la pouponne en prenant des vitamines. car aprés avoir résisté à une bronchite du bichon, j'ai un peu peur avec la grippe de la cadette....
allé sur ce, douce journée à toi et bon Week End.

bisous

azuldelmar a dit…

Ah, quand l'amour de plusieurs tombe sur la même personne, elle doit se sentir chèrie cette Madeleine, je ne veux pas être dans la peau de ces mâles...
Bonne journée à toi Jean-Philippe, froid sibérien à Montréal. Bises.

Marie Bland a dit…

Je n'attendais pas Madeleine ce soir, je n'ai pas apporté de lilas.
Bonne soirée Jean-Philippe et merci de tes passages réguliers et toujours magiques sur mon blog.

armandie a dit…

hou la la les dernières lignes sont prometteuses... Les yeux de biche, j'adore. moi aussi j'essaie de faire mes petits yeux de biche quand je veux obtenir quelque chose, mais bon c'est de bonne guerre non?
plein de bisous a toi Jean Philippe
Armandie

olhodopombo a dit…

Merci, mon cherri....

alban a dit…

C'est chaud, c'est chaud, c'est chaud!! Excellent!! La suite, la suite!!

azuldelmar a dit…

Bonjour Jean-Philippe: je t'ai taggé sur azuldelmar pour parler sur l'optimisme. Ce n'est pas obligatoire de répondre! Ciao!

Brigitte a dit…

Aurons-nous droit au récit de la suite ou resterons-nous sur notre faim ?? :-)

Alexandra a dit…

moi je crois qu'il va lui jouer un tour, je trouve étonnant qu'il n'est pas fait une crise de jalousie...je crois que c'est ce que j'aurai fait...

Jean-Paul a dit…

Bonjour Jean-Philippe

Merci pour ces aléas de la vie amoureuse de Nestor Septime que tu nous contes si bien. Je suis impatient de lire la suite.

Amicalement
Jean-Paul

Anonyme a dit…

Et un, et deux, et trois !
et 1, et 2 et 3 !
En forme la bête !
Ah tiens, vous revoilou !

Eh ben !
Vous n'avez pas bougé d'un pouce depuis la dernière fois.
Toujours à la même place, mais .....avec une belle fleur sur les genoux, ....cailloux, Hiboux !
Ah Mes hommages ma belle Dame, tous mes respects les plus profonds !
Chère Madame, je peux vous dire, que Vous avez rencontré un ange, que dis-je, une coccinelle du ciel, la bête du bon dieu, vous avez de la chance, cet homme est rayonnant jusqu'au bout de la nuit.

Quel bouquet, vous faites !
Une harmonie symphonique, vous avez sorti les violons, Bravo, Bellissimo !

Eh oui, vous pouvez voir que de mon côté, tout va mieux, Je suis Guéri !
c'est un miracle, un miracle de la science, comme on peut dire.
Tout s'explique mais rien n'est élucidé, c'est le mystère de la vie, eh oui !

Que s'est-il passé depuis la dernière fois, eh bien beaucoup de choses !
Je parlais de trop, il a fallu que je fasse et trouve autre chose
Et aujourd'hui me voilà de retour
Je suis de retour ! Je ne pensais pas un instant me retrouver ici précisément à la même place.
Et pourtant, Je n'ai fait qu'un tour, et me revoici ici.
Le monde est petit, il n'est pas si grand que çà, on en a vite fait le tour, croyez-moi puis, il ne faut pas exagérer, le monde n'est pas si grand que çà, un jour ou l'autre, on se retrouve toujours quelque part.
ainsi va la vie, on pensait oublier, ne plus revoir, et puis d'un coup de baguette magique (Ox, pour ne pas citer) on est téléporté au point de l'origine.
C'est fascinant.

Pas vrai.
Un et deux et trois !
Je suis dans le Mouv', dans la gymnastique, l'éducation physique !
Ce monde physique, m'a sauvé ! Ce n'est plus de la théorie, mais du pratique, je peux vous assurer.

Un petit exercice de démonstration, pour voir !

Je monte sur la pointe des pieds, je monte, je monte, AHHHHH et .........on met les bras en l'air,
Les bras en l'air, s'il vous plait !

Ne bougeons plus, les bras plus haut tout..... tout la haut, il fait plus chaud ! La haut !

Haut les mains, je vous dis !



Je ne rigole plus !


L'éducation physique , c'est du sérieux !

allez , on continu, on est pas là pour rigoler !

allez, on décompresse maintenant , les bras se balance, et on les redescend, flexion sur les jambes,
allez ! Du nerf ! De l'action !

Respiration !!!!!!! allez on respire, respire, respire , Avale, avale, AVVVVAaaaaLe !
On bloque, et on crache.
On expire tout, je ne veux plus voir une seule molécule d'oxygéne au fond de votre coffre.
.
Ah c'est du sport !

Je sais, il faut savoir souffrir pour être en forme !

Le sport, c'est la santé !
Vous voyez, maintenant, je n'ai plus besoin de m'asseoir, plus besoin !
Fini ! plus besoin de chercher une place, je tiens sur une jambe, comme les beaux Flamands roses des Camargues.
Une touche de poésie, pour donner du volume !

Les oiseaux ne s'assied jamais, pas le temps ! Ils sont en exercice, toujours en exercice. toujours en équipe.
ils sont solidaires, ils ont l'esprit d'équipe, on peut prendre modèle sur les oiseaux, ......les chevaux aussi ! Vous avez raison !
Ils s'encouragent, c'est un spectacle inoui, de voir s'entraîner un troupeau de Flamand Rose. On peut en prendre de la graine, vous savez !
Les animaux ont toujours une longueur d'avance, normal, ils sont dans le milieu, sur le terrain, C'est des connaisseurs, ils en connaissent un rayon, croyez-moi !

Moi aussi, je fais comme les oiseaux, maintenant !
C'est efficace.
C'est mon docteur qui m'a conseillé.

Prenez exemple sur les animaux, ne cherchez plus la petite bête, ne parlez plus pour ne rien dire, mettez là en veilleuse, et surtout bougez vous.

bougeZ, décollez. Remuez vous, vous verrez, vous ne direz plus rien.

Vous parlez de trop, passez à l'action, faites de l'exercice physique et marchez ! m'a-t'il dit !.
"Faîte du sport, et puis vous parlerez moins !
*C'est vrai , je parle moins, je suis presque gueri !

Oh, c'est vrai, Il me reste des restes, c'est normal, lorsqu'on a été boulimique de la parole, on a dû mal à oublier, c'est comme la cigarette !
Il faut avoir du souffle pour s'arrêter.

Excusez-moi ! encore un peu, ca devient maladif, dans un certain sens, mais c'est pour le bien de tous !
Et 1 et 2 et 3 !


Toujours en exercice, il ne faut jamais s'arrêter. Marcher, marcher, et j'ai marché. J'en fait le tour et On peut dire que cela a marché.
Regardez plutôt.
je vais vous faire une petite confidence, mais c'est entre nous, je suis passé à la vitesse supérieure.
Oui, oui !
Maintenant, je coure pour aller plus vite,
pour gagner du temps vous avez raison !
Vous commencez à marcher vous aussi, c'est bien !

Vous êtes sur la bonne pente !


Mais je dois vous laisser.
Je dois continuer ma course, ce n'est pas fini, je dois encore faire un tour.
La roue tourne encore et toujours, et je ne dois pas ralentir ma cadence en chemin.
C'est le prix à payer pour ne plus parler.
allez, je la ferme, sinon, je refais un tour.

Vous commencez à me connaître à force. Ne me forcez pas.

ah ces tourtereaux !
Des oiseaux comme moi bientôt, ils vont marcher eux aussi, c'est la vie.



Amikalement sic

chantal74 a dit…

Je passe te faire un petit coucou J. Philippe toi mon fidèle magicien, en attendant la suite..
bonne semaine et plein de bisous de haute savoie
chantal

rsylvie a dit…

beausoir mon ami jeanphi...
merci de ton passage, et ta régularité... demain ?

pst.demain retour vers les bonnes vieilles habitudes...
je publie tous les jours de la semaine...
oufoufoufffff
douce soirée à toi.

choule[bnkr] a dit…

très moche les fringues oranges sur une peau bronzée. Aah, ces années 70.

Valerie a dit…

Il y aurait anguille sous roche ?
Quelle ensorcelleuse cette Madeleine !

Bisous.
Valérie

jalhouse a dit…

joie et allegresse ....... c'est la quête de tous .......
bisou

corinne a dit…

Un petit coucou pour te souhaiter une belle soirée
bisous

unevilleunpoeme a dit…

Quelle soirée prometteuse !

dom a dit…

L'est pas un peu benet, le Nestor ???
Bon mercredi ! Bisoux.

dom

ellesurlalune a dit…

C'est lu net
biz JP

yabyum a dit…

Est-ce que tous les hommes nous imaginent en petite tenue quand nous dinons avec eux??? oh là là !! je ne vivrais plus les diner en tête à tête de la même façon ! lol!! en tout cas elle est sait bien tourner la situation a son avantage la Madeleine!! encore une grande manipulatrice!!
je t embrasse bien fort et te souhaite une merveilleuse semaine !!!MUAHHHH

rsylvie a dit…

beaujour jeanphi...
j'ai de l'avance ou c'est parc'que dans le 61 ça glisse que j'arrive avant la prochaine publication ???
lol
allé douce journée à toi
bien au chaud.

Pas a pas a dit…

bonjour
tres belle nouvelle
ecris tu un livre? cela merite d'y reflechir
a bientot
patrick

Patrick a dit…

Une bien jolie fin de nouveau pour cette histoire.

Bonne soirée Jean-Philippe.

Johanna a dit…

Oui, mais jusqu'à quand?

Rosie a dit…

Encore une belle histoire, tu nous entraînes dans la vie de tes sympathiques personnages, chapeau, toujours si contente de lire ce que tu écris.

Je suis contente de te relire.

Me voilà de retour sur les blogues, après une absence bien involontaire, j'ai eu besoin d'un peu de recul, face à des événements qui m'ont tant fait souffrir.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Viviane a dit…

Elle prend une jolie tournure cette histoire!
J'attends la suite avec impatience!
bisous
Viviane

Marie, ses passions a dit…

Je te souhaite un très bon week-end.
Marie

Marie du Nord a dit…

Bon dimanche Jean-Phi
Je t'embrasse

Dolores de chez Marredurose a dit…

sympathique petite nouvelle !! heureuse de découvrir ton blog ! à bientôt !!

Mocka a dit…

bonsoir
tu vas bien?
délicieuse histoire, comme d"hab!!
belle créativité en ce début d'année.
à bientot j'espère
mocka

Dalyna a dit…

Hello, comment vas-tu Jean-Philippe ?
ca fait longtemps qu'on a pas eu de tes nouvelles... a tres vite

nina de zio peppino a dit…

Si toutes les histoires d'amour pouvaient se terminer aussi bien!

Clo a dit…

Happy End !
Ils se trouvent formidables réciproquement; que demander de plus ????
Merci Jean-Philippe pour cette nouvelle :)
Bonne journée :)

danyboy a dit…

Kikou Jean philippe
c'est avec plaisir que je reprends mes saines lectures de vos blogs...merci pour tes votes et tes visites pendant mon séjour forcé à l'hôpital..
amitiéet bonne semaine

dourvac'h a dit…

" ça le rendait fou de joie si bien qu'il se mit à danser dans le salon "... et je comprends que De Fufu te soit immédiatement venu à l'esprit...

La joie de vivre et d'écrire, c'est tout comme ! Merci de nous la faire partager... Madeleine est donc une sacrée maligne...