mardi 16 mars 2010

Un Moucheron dans le Tapioca



Mademoiselle Tapioca s'était assise d'élégante manière face à un monsieur Moucheron un peu déconcentré tenant un peu maladroitement sa tasse de café du bout des doigts . L'appartement de cette rousse damoiseau au caractère soupe au lait était d'une clarté exigeante . Sa cuisine semblait attirer le soleil comme par magie .


- " alors monsieur Moucheron , vous ne m'avez toujours pas répondu ... que faites vous de beau dans la vie ?" lui lança t-elle de nouveau en effectuant une moue nerveuse . Dustin Moucheron était assez impressionné par Isabelle et il se tenait un peu voûté dans le fauteuil qui faisait face à la rouquine admirant discrétement ses jolies jambes bottées .

Il hésita un court instant puis déclara :

- "je suis anesthésiste la nuit et chauffeur le jour , un peu photographe aussi ... j'aime beaucoup la nature et aussi les voyages , et vous ?"


Isabelle Tapioca à l'écoute de cette réponse aussi complexe qu'inattendue éclata de rire en secouant ses cheveux orange . Dustin était encore plus gêné et ne savait plus trop comment prendre sa gaieté soudaine . Il se dit en son for intérieur qu'il venait d'effectuer ici une sacrée prouesse tant Isabelle Tapioca était peu expressive et assez renfermée .


Situé tout près du téléphone le poste de radio de miss Tapioca marchait en sourdine pendant la conversation de nos deux voisins palabrant autour d'un petit noir .
En cet automne 1980 ou la sensation de l'été était encore bien présente grâce aux rayons de l'astre solaire , le speaker annonça sur les ondes la diffusion d'une nouvelle chanson de Jean Ferrat . Notre Isabelle Super rouquine fit signe à Dustin Moucheron de se taire un peu afin d'écouter ce chanteur qu'elle affectionnait tout particulièrement depuis ses débuts dans les années 60 .
" nous poursuivons notre programme chers Auditeurs avec le nouveau 45 tours de Jean Ferrat intitulé "l'amour est cerise" un avant goût de son nouvel album qui paraîtra dans quelques jours "
. Isabelle regarda Dustin avec un sourire ravit et la chanson se mit à raisonner dans ce paisible lieu :
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

31 commentaires:

patriarch a dit…

je viens de suivre les adieu qu'il a reçu sur la place de la Liberté là où il habitait. beaucoup de monde !!

Laudith a dit…

Extra ce recit avec ce clin d'oeil en hommage à ce grand poète qui nous a quitté.

Merci pour cet instant de lecture bien agréable et émouvant Jean Philippe.

Belle soirée l'artiste.

Solange a dit…

L'art de savoir intégrer le présent dans ton histoire.Hommage bien mérité.

Viviane a dit…

J'ai bien du mal à être à jour! désolée!
Je te remercie pour ta gentillesse.
C'est absolument magnifique cet hommage pour ce chanteur si dicret et si sympathique!
Je te souhaite une bonne nuit.
Je te fais un gros bisou amical
Viviane

France rien ne marche a dit…

Et oui cet homme formidable est parti mais il reste dans notre coeur. Ses si belles chansons que je chante encore et encore. Je te dis salut car je dois sortir. µMerci pour cet hommage

maevina a dit…

excellent, bien amené!merci pour cette chanson!je l'aimais beaucoup...

Un ange passe a dit…

Aïe Aïe, j'ai pris un retard fou !!!!
pas trop de temps mais juste passer te dire que je viendrais me poser (tranquillement) et rattraper tout mon retard !! je suis honteuse :-s
;-)
belle journée cher, à très vite ! demain peut-être si mon continuum espace temps veut bien faire une pose !

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Ciel, comme je suis heureuse que tu sois passé chez moi et de m'avoir ainsi donné l'occasion de te découvrir, Jerry!

Tu as une plume magnifique et ton hommage à Ferrat est à la fois touchant et des plus originaux.

Tu sembles être passé maître dans l'art d'écrire et je reviendrai te voir bientôt.

Merci pour ce texte rempli de merveilles, Jerry!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
☼ FRANCE ☼ a dit…

je viens te dire bonsoir tu vas bien au moins!
Tu sais le soleil est enfin là quel bonheur
Bye et à bientôt

choule[bnkr] a dit…

tu as bien travaillé ton adaptation pour coller à l'actualité du moment.

Jérémy a dit…

Pas facile d'allier une note a cette chanson de Ferrat. Bien joué !

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe...

Quelle spirituelle manière de nous conduire ainsi jesqu'à Jran Ferrat...
Quant au titre...N'en disons rien...

Merci beaucoup.

En fraterniré.

armandie a dit…

magnifique, j'ai lu les deux parties sur lesquelles j'avais du retard et j'ai beaucoup aimé comment tu as intégré Jean Ferrat dans l'histoire pour lui faire un dernier salut bien mérité. En plus cette chanson est sublime, mais toutes l'étaient.

Baisers de printemps, temps des cerises bientot

Armandie

bérangère a dit…

sympathique ton hommage !

chantal74 a dit…

Belle introduction pour nous faire écouter mon poète préféré. J'aime toujours autant tes mots et ton humour. Quant aux noms de tes personnages, je crois que tu es vraiment un magicien..
je t'embrasse Jean-Phi
chantal

Pas a pas a dit…

bien beau meklange que cette histoire avec notre français preferé a tous

corinne a dit…

super et bel hommage à ce grand monsieur

Bisous et belle soirée

yves1947 a dit…

Bonjour Jean Philippe.
C'est un très bel hommage à Jean Ferrat encore un grand artiste qui disparait en laissant un grand vide dans la chanson française..
Le texte qui nous amène à Jean Ferrat est très subtil: bravo l'artiste!!!!!!!
bon mardi
Amitiés
Yves

willykean a dit…

Très original, comme toujours, la façon dont tu fais tes flashbacks.

Faire interagir deux de tes passions.

Je connais peu Jean Ferrat. Mais d'avoir vu presque tous les témoignages aux infos, et l'hommage qui lui a été rendu aux obsèques.

D'écouter ces deux êtres chers, qui ont interprété leurs chansons, comme un dernier poème, ça c'était magnifique.

Viviane a dit…

Juste un petit coucou rapide avant que la connexion fasse "crac!!"
Bonne soirée
Bisou amical
Viviane

Valerie a dit…

Jean Ferrat et les textes d'aragon, un vrai bonheur... qu'on ne retrouvera plus !
Bel hommage..

Johanna a dit…

Bravo pour l'hommage, très joliment inséré.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bien je passe voir si tu vas bien . Et te souhaite une belle journée
BYE

LP a dit…

Quel plaisir de suivre les "aventures de vie" de "tes" deux héros. (Qui sont parmi les acteurs que j'aime vraiment beaucoup) Et aimé aussi le clin d'oeil au poète disparu.
Très belle Note; bon dimanche à toi.

Do-Lange a dit…

Simplicité, actualité, engagement, poésie... C'est pour toutes ces raisons et bien d'autres que je vous ai toujours aimé

Au revoir Jean Ferrat, l'Homme et le Chanteur !

Merci et bonne soirée Jean-Philippe. Bises.

OLIVIER a dit…

Excellent texte-hommage à Monsieur Ferrat !!! En plus avec la sublime Isabelle Huppert ! Son dernier est superbe, se dit il !
Je ne t'oublie pas mais 3 mois d'absence j'ai bcp de retard...
Sincères amitiés cher Jean-Philippe,
OLIVIER

Dragonfly a dit…

Mlle tapioca n'est pas si farouche que cela ......
Mise à part l'adieu au chanteur ,au poête fut une surprise ... Même si l'on s'est fort bien que la vie n'est pas éternelle .....
je t'embrasse .

Marie-Laure a dit…

Te lire est bien agréable Jerry, merci... Et puis joli choix de chanson :-)

dourvac'h a dit…

Ainsi, ainsi... j'arrive à ton article du 16 mars... et je t'assure qu'un jour, je rattraperai mon retard chez toi, Jean-Philippe... Je "rame" encore, certes, mais sans effort apparent tellement ce que je lis galvanise et m'arrête à chaque fois...

Et je vais publier mon commentaire en trois parties sinon ton site va me le refuser… (*)
(*) Authentique !

Oui, par exemple, si Miss Tapioca s'assied d'aussi "élégante manière face à un monsieur Moucheron un peu déconcentré tenant un peu maladroitement sa tasse de café du bout des doigts", on sent bien que la tasse de porcelaine (importée de Chine) va se mettre à trembler légèrement...

Objection, tout de même, sur "cette rousse damoiseau" !!! ... damoiseau est strictement du genre masculin... et je ne vois guère tes (charmants) héros perdre leur (précieux) temps dans trop d'ambivalence ... Bon, donc la "damoiselle" a bien cet exceptionnel "caractère soupe au lait" qui la rend d'une "clarté exigeante" - et sans attacher la casserole...

Ah, et ce merveilleux "effet de réel" !!! C'est si juste : TOUTES les cuisines attirent le soleil par magie... mais plutôt quand même (nous semble-t-il) une cuisine où officie habituellement une dame de nos pensées, sans doute...

"Effectuer une moue nerveuse" est un bel exercice : je m'y emploierai donc dès demain dans la sphère professionnelle (bon théâtre pour expérimenter les expressions savoureuses...)

Ah, et si j'étais à la place de Dustin Moucheron, je ne me tiendrais pas ainsi "un peu voûté"... surtout "dans le fauteuil qui faisait face à la rouquine admirant discrètement ses jolies jambes bottées"... on peut ployer le cou sans se voûter (trop) : je confirme !

Ah, et cette ph(r)ase d'approche est flamboyante mais tout de même, si nous étions (hors de question !) à la place de Miss Tapioca, les p'tites antennes-méfiance seraient déjà en alerte maximale...

" Je suis anesthésiste la nuit et chauffeur le jour, un peu photographe aussi ... j'aime beaucoup la nature et aussi les voyages, et vous ? "

(... à suivre... )

dourvac'h a dit…

(... suite...)

Bon, Isabelle Tapioca n'a pas trop l'habitude de nos baratineurs du Sud-Ouest, je vois...
" Isabelle Tapioca à l'écoute de cette réponse aussi complexe qu'inattendue" (????)" éclata de rire en secouant ses cheveux orange."

Une si belle pointe chromatique... vive et chaleureuse...
Dustin est certain, c'est son droit qu' "il venait d'effectuer ici une sacrée prouesse tant Isabelle Tapioca était peu expressive et assez renfermée"...
Quel savoureux décalage... les pensées de l'Autre nous sont bien impénétrables : une nouvelle belle démonstration...

"En cet automne 1980 où la sensation de l'été était encore bien présente grâce aux rayons de l'astre solaire, le speaker annonça sur les ondes la diffusion d'une nouvelle chanson de Jean Ferrat."

Génial !!!! Comme j'aime cet espace-temps de l'orée des années quatre-vingt...

" Notre Isabelle Super rouquine fit signe à Dustin Moucheron de se taire un peu afin d'écouter ce chanteur qu'elle affectionnait tout particulièrement depuis ses débuts dans les années 60. "

Bon sang, oui, on est tous avec toi, Isabelle !!!

" nous poursuivons notre programme chers Auditeurs avec le nouveau 45 tours de Jean Ferrat intitulé "L'amour est cerise", un avant goût de son nouvel album qui paraîtra dans quelques jours... "

En quarante-cinq tours aussi ? Le collectionneur passionné que tu es aussi, à mon avis, doit posséder encore l'original...

"Isabelle regarda Dustin avec un sourire ravi" (j'ai corrigé "ravi") ... "et la chanson se mit à raisonner (ou résonner ?) dans ce paisible lieu"...

Suit ton interprétation, je crois, que je découvrirai samedi avec plaisir, promis !!!

Grand bonjour à toi et tous tes Amies & Amis, et au prochain épisode !!! (plus que trois ou quat' de r'tard, moi !!! )
Le partage sur nos sites : un moyen si simple et chaleureux de dépasser le fait que nous vivons bien, aussi, "Dans la jungle ou dans le zoo", parfois, hélàs...

(Ouf ! En deux parties, ça a marché !!!)