lundi 20 septembre 2010

Les péripéties de Monsieur Mulot


Bang ! Wraoum ! Bling ! Dès le réveil c'était déjà toute une symphonie pour Gustave Mulot . Ce bien singulier personnage employé à la Poste de Mufflin (petite bourgade un peu reculée et arriérée) était d'une nature naïve et bucolique . Il n'était pas rare de le voir arriver au bureau en vélo avec la pipe au bec en fredonnant une chanson de Bob Dylan , vêtu d'un vieil imperméable et d'une roue de secours sous le bras .
Les habitants de Mufflin le connaissaient tous ! Gustave Mulot était d'un abord avenant et avait l'habitude de parler à tout le monde et , surtout de donner des informations aux quidams amis .
-"Vous avez entendu madame Henriette ? Il y a de nouveau une grève pour ce jeudi à la SNCF , je viens de l'entendre à la Radio ! "
Lundi 20 septembre 1965 , il devait être 14 heures , lorsque Lucien Vieillesse (qui devait bientôt partir en retraite) annonça à ses collègues qu'il leur proposait de les emmener ce soir dîner dans un des plus beaux restaurants de Mufflin . Gustave , qui était très gourmand se réjouit illico d'une telle initiative et lança un" Oui avec grand plaisir merci Lucien ! " à la cantonade .
Il faut avouer qu'avec Gustave Mulot , les journées n'étaient jamais tristes car , le bougre était quelque peu maladroit et faisait souvent tomber des piles de lettres recommandées au moment le plus express . C'était aussi un joyeux convive et , ses collègues se réjouissaient de façon maligne en vue de cette soirée .Prenez un Mulot au milieu d'un jeu de quilles et le résultat ne pourra être que jubilatoire !
------------------------------------------------------------------------------------------------
JERRY OX " INSOUMIS"
Pour vous remercier de votre fidélité envers ce blog qui fêtera bientôt son quatrième anniversaire , je vous offre une version plus récente de cette chanson que vous connaissez déjà et que vous semblez apprécier : Insoumis" .
Insoumis 30 ans tout ronds au compteur / le temps fait sa p’tite affaire / J’avance, j’agis toujours avec mon cœur/ Y’ a tant de choses à faire/ Écrire ce que j’observe/ Comme pour conjurer le sort/ Voir s’évanouir mes plus beaux rêves/Ternis par le Technicolor/Et les amis, les amours qui vont et viennent/ Les petites joies, les bonheurs et quelques peines/ Font de moi chaque jour un homme debout/ Et je les remercie ... Jusqu’à mon dernier souffle avec bagout/ Je resterais un insoumis/ Et oui déjà 30 ans/Les ch’veux qui tombent, les yeux cernés/A force de marcher dans le vent/J’ai pas vu passer les années/ Des années school pas vraiment cool/A la p’tite école maternelle/Jusqu’aux grands soirs devant les foules/Où j’m’essaie à la ritournelle ... Et les amis, les amours qui vont et viennent/Les petites joies, les bonheurs et quelques peines/Font de moi chaque jour un homme debout/Et je les remercie ... Jusqu’à mon dernier souffle avec bagout/Je resterais un insoumis. Je n’marcherais jamais/Dans les combines de votre buiseness/ La réussite au sommet/ tout ça pour gâcher sa jeunesse/S’il vous faut de bonnes raisons/ pour n’pas rentrer dans le système/ je préfère être au diapason/ avec des fous un peu bohèmes /plutôt que l’être avec les cons/ fantaisistes comme des chrysanthèmes/ Et les amis, les amours qui vont et viennent/Les petites joies, les bonheurs et quelques peines/Font de moi chaque jour un homme debout/Et je les remercie ...Jusqu’à mon dernier souffle avec bagout/Je resterais un insoumis..... (bis)

Texte et Musique Protégés .


47 commentaires:

le baladin a dit…

merci pour ce partage je suis un grand admirateur et fan de Jacques Tati un personnage hors du commun et de grand talent qui savait nous transporter dans les réalités de la vie courante simplement au travers l'image et les sons géant venant d'un homme génial !!!! amitiés phil

Solange a dit…

Il promet ce M. Mulot.J'aime l'air de ta chanson,mais j'ai du mal à comprendre les mots.

maevina a dit…

merci!! merci! mr Mulot ! marrant !j'ai bien aimé Mr Vieillesse pas mal le clin d'oeil !

Laudith a dit…

Ah ! ce cher monsieur Mulot, il me fait penser à quelqu'un... mais qui ??? ;o))

Quel plaisir toujours renouvelé de lire tes récits Jean Philippe, j'espère que tu publieras un jour tout cela.

Belle journée l'artiste.

Une insoumise. ^.^

dalyna a dit…

Moi aussi je me joins à toi insoumis !!!
Bravo pour ta jolie chanson !
Dalyna

Barbie Girl a dit…

Bien belle chanson ....
Autobiographique ? ...lol..
Quant à mr Mulot ,l'histoire st tout à fait charmente te pleine de sourire comme d'abitude .
bisou à toi

Johanna a dit…

Et est-ce que M. Mulot a une petite souris?!

☼ France ☼ a dit…

Toujours avec ton ♥ j'aime beaucoup ta chanson et de toute manière j'adore le son de la guitarre que du bonheur de te voir et de t'ecouter JERRY. Tu es un superbe artiste. OUI je pense que ce titre iria loin puis si il ne reste que chez toi le plaisir sera pour nous tous.
Tu es si agréable et j'aime ton travail.
MOI aussi je vais te dire BRAVO. Tu es simple et je t'aime ainsi alors ne change pas.
Tu vois je suis avec toi ce soir et je vais encore t'ecouter.
TU veux bien Jerry!!!!!!!!!!!!!

☼ France ☼ a dit…

BISOU
BONNE
Soirée

Françoise a dit…

Bravo pour "Insoumis", Jerry ! Je viens de la visionner et de l'écouter :-)
Continues, surtout !
Belle fin de semaine à toi.

☼ France ☼ a dit…

merci à toi aussi pour ton com tu es une superbe personne Jerry et tu dois continuer c'est bien ce chemin qui est pour toi.
la vie est souvent triste donc pourquoi ne pas venir chez toi et t'écouter.
L0 je te laisse je vais faire un café. Mais je vais revenir
je t'embrasse

Sandra a dit…

Je viens te dire bonjour et je trouve aussi cette chanson et ta musique sublime
Bravo c'est superbe

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.
De lart de la transposition et de l'adaptation...
Et de la création, évidemment.
Je suis comme Solange. J'entends mal les paroles...
Je crois que tu les avais écrites, la dernière fois...
Merci beaucoup pour tout.
En fraternité.

Flo ♪ a dit…

Jerry kikou
tu sais que j'adore aussi ce que tu fais bisou

Sic Luceat 2 a dit…

En se fendant la pipe

Nom d'une pipe, nom d'un pape, Mister Mulot reprend du service. Et pas n'importe quel service ! Le service gagnant évidement, il nous a pris en revers,sur ce coup là, et avec son coup droit. Droit à l'oeil, il est malin le mulot il va dans les coins même les plus reculés, rusé comme un renard, il est. On le reconnaît dans son imper presque impérial. Le nez droit, toujours dans la bonne direction, sauf quand on change de direction et de bureau. La muleta, c'est sa secrétaire, ils font bien la paire. Elle fait souvent la corrida, entre deux affaires. Mais reste Une bonne affaire. Lui le Mulot, il nous a tout fait, car il faut bien le faire. Il change de métier comme de chemise, mais jamais d'imper, il reste imperméable sur cet aspect, donc respect. Il a été Inspecteur Mulot, (entre parenthèse) surtout n'oubliez pas le M, car il existe aussi un inspecteur bulot mais avec un B. Et un bulot, n'est pas un mulot même s'ils font le même boulot. Le Mulot va souvent au casse pipe, peut-être un peu casse pied mais jamais casse bonbon. Un peu inspecteur des travaux finis, si vous voyez ce que je veux dire. Le Bulot était lui dans des affaires beaucoup plus poissonneuses, à la pèche de gros requins, ou parfois sur des affaires de petits maquereaux. Il arrivait toujours à noyer le poisson dans l'eau.
Sacré Bulot, il s'accrochait à son boulot comme un roc, comme une huitre à sa coquille.
Mais revenons à notre Mulot, pas tête de mule pour un pécule. Prêt à l'emploi, Le Mulot, était toujours dispo, toujours prêt à remplacer à se placer.
Un jour, on l'a retrouvé dans une affaire pas très cathodique, il a remplacer tout bonnement l'inspecteur Colombo dans une série limitée. Il ne s'est pas dégonflé, le Mulot, ni fait marche arrière.
Il a troqué sa Renault bouton d'or garantie Or, pour Une 304 Peugeot garantie Lion presque dégriffée, une bonne occasion pour se remettre dans le train. Il a joué donc dans ; « Mon Oncle » d'amérique pour cette occasion. Il a fallu inverser les rôles, la pipe n'était pas la spécialité du Colombo. Ceci n'est pas une pipe, comme disait Magritte, il avait dû trop fumé du cigare. Et ce n'est pas du pipeau. Pour faire américain, Mulot est devenu Culot, avec un C. C'était culotté de leur part. Mais ça a marché et même plus que bien. Le Mulot, eu pardon, le Culot devait fouiller une histoire de peau de vin, ou d'alcool ou quelque chose comme çà. Un homme d'affaire peu scrupuleux et parfaitement crapuleux , faisait gonfler son compte en banque en vendant des maisons à crédit, sans faire crédit. Alors à force de donner des primes en Subprime, il donnait de la déprime. Mais notre Mister Culot a déniché le cabot et le pot au lait avec une facilité déconcertante, il avait du nez et toujours droit, un sacré culot comme on dit et de la bouteille.
Ce n'est qu'un épisode parmi tant d'autres, pour le prochain, je vous conseille de lire ou de voir, Monsieur Mulot au pays du Camembert, c'est toujours mieux avant le dessert.

Amikalement Sic

herbert a dit…

Merci beaucoup, Jean-Philippe.
Bonne soirée
Toujours en fraternité

willycat a dit…

Bonsoir,
C'est bizarre j'ai jamais aimé Tati alors qu'on me dit que c'est un grand. Bonne soirée.

Solange a dit…

Ça valait la peine de mettre les paroles. C'est bon, merci.

dom a dit…

Bravo pour ta chanson, elle est super. Et merci d'avoir mis les paroles car on ne comprends pas toujours bien.
Bon week-end ! Bisoux.

Flo ♪ a dit…

UN ^petit bonjour chez toi Jerry

Dave a dit…

Merci pour ton msg sur mon blog Jerry, Sympa l'insoumis à la guitare

Urban Wasabi a dit…

Merci pour ce beau partage et cette chanson très bien interprétée ;)
Merci aussi de ton gentil commentaire sur le blog d'Urban Wasabi, cela m'a permis de découvrir le tien !

A très bientôt

☼ France ☼ a dit…

Bonne soirée à toi tu vas bien ?

nocfish a dit…

merci de votre passage sur mon blog.J'ai un point en commun avec vous c'est que je joue d'un instrument de musique mais pas le même.Je suis au conservatoire pour ma troisième année au piano.
à bientôt!

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.
D'une façon ou d'une autre, porrais-je avoir les paroles de ta dernière chanson ?

Merci beaucoup pour tout.
En fraternité.

☼ France ☼ a dit…

Jerry bonsoir je vis fermer l'ordi mais j'ai vu ton petit mot alors je viens te dire merci et surement à plus tard mais chez toi
OK Je t'embrasse

Viviane a dit…

Je l'aime bien ce monsieur Mulot.
J'attends le prochain texte avec impatience!
Je te souhaite une très bonne nuit.
Un bisou amical.
Viviane

Pas a pas a dit…

bonjour
de passage et a l'ecoute de ta nouvelle version

chacha a dit…

Merci pour ton passage bise charlotte.

ysa a dit…

Hello le Magicien, ça faisait longtemps que je n'étais pas venue te rendre une petite visite. Je veux bien un facteur comme ton Monsieur Mulot, à condition qu'il ne me perde pas mes courriers importants !!!

Cortisone a dit…

Insoumise je suis !
bravo, je suis comblée, Mr Tati, tu tapes fort, j'adore ça. Le son les mots tout est là.
Chapeau l'artiste !
Je te souhaite une belle journée.
Bises J-P

@lain a dit…

Bonsoir Philippe,

Un petit passage relativement court pour te souhaiter une très bonne soirée. Je suis très en retard dans la visite des blogs amis, désolé.

Bien cordialement
@lain

☼ France ☼ a dit…

Jerry je viens te dire bonsoir. OU es tu ? Je n'arrive plus à te voir.
Alors bonne soirée

eglantine a dit…

Des Monsieur MULOT, j'en connais un.... J'écouterai ta chanson en revenant de week-end. j'en ai une autre qui est prévue en publication sur cergyrama. C'était juste un petit coucou avant de partir.

☼ France ☼ a dit…

OUI je suis là et je viens te dire merci de tes passages et bonsoir car il est tard et je ne sais pas ce que je vais faire pour ce soir car oui il faut manger
J'espére que tu vas bien et tu es surement en w end je t'embrasse et à bientôt

Flo ♪ a dit…

oui mais le point de croix que des fois tu sais
bisou

Djemaa a dit…

Merci pour tes commentaires ! Pascal

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Je découvre Monsieur Mulot, je découvre ton magnifique blog et je te découvre en même temps Jerry ! Que du plaisir ! :o) :o) :o)
Merci pour ton passage chez moi ! Bises et bon début de semaine ! :o) ***

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.
J'ai eu tout...
De quoi m'inspirer de qui tu es.
Merci beaucoup.
En fraternité

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

(♥)..♪♪ coucou Jerry...♪♪(♥)

(♥)..♪♪ une pluie de bisous..♪♪ (♥)

(♥).. ♪♪ pour te souhaiter..♪♪ (♥)

(♥).. ♪♪une très bonne soirée ♪♪.(♥)

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Hello Jerry :o) ! La forme en ce mardi matin ? je dépose chez toi une brassée de bisous et je te souhaite une agréable petite journée ! :o) @+ ***

corinne a dit…

coucou Jean-Philippe, j'ai beaucoup de retard certes mais je viens te souhaiter une excellente soirée
Merci pour tes passages
Bisous

armandie a dit…

bientôt 4 ans d'existence pour ton univers génial, j'en suis vraiment ravie!! Cette chanson en effet me plait beaucoup elle est aussi un peu ton identité.
Quant à Mr Mulot il fredonne du Bob Dylan, il ne peut qu'être sympathique à mes yeux :)
Merci de tes visites agréables à chaque fois. plein de bisous
Armandie

Armide+Pistol a dit…

Je lis vos textes avec grand plaisir. Une insoumise, moi aussi !

David a dit…

Sacré trublion que tu es!! Tu es dans la mouvance des chanteurs contestataires à texte, ce dont je suis friand!! Quel beau texte anti-système, anti-buisness, anti-cons, qui revendique la liberté individuelle et la simple amitié au profit de la conformité collective brulée par les médias et par le soleil qu'elle accède de trop près une fois la célébrité venue!! Tout ça avec de bien jolies mots finement ciselés et bien choisis, des rimes riches et corrosives, bref le tout et fort talentueux voire aboutit!! Un grand bravo l'ami!!

David
http://magistral-gagnant.skyrock.com/

Anonyme a dit…

les cheveux sont tombés il y a bien longtemps apparemment... Ils n'ont sûrement pas attendu les trente ans.
Ou bien ils se sont enfuis en entendant les sons disgracieux de la guitare beaufique et l'affreuse voix nazzzzzzzzzzzzillarde, ne laissant sur le crâne qu'une laide patine séborrhéïque.

koamae a dit…

Nouvel article sur mon blog ciné, et si je le mets sur ce message, ce n'est pas pour rien !