mardi 1 mars 2011

La drole de gouailleuse et les ouistitis

C'est toujours la même rengaine avec Gisèle Pontiac , elle ne pouvait pas s'empêcher de ramener sa fraise sitôt qu'une bonne occasion de se marrer un coup autour d'une bouteille et de quelques Ouistitis se profilait à l'horizon .


Gisèle était une femme pétillante et dynamique avec une verve et un débit de palabres proche d'une mitraillette de type Kalachnikov . Elle vivait dans ce vieil immeuble de la rue des calanques et dirigeait d'une main de fer le fameux restaurant "Aux Joyeux Drilles" ou le tout Mufflin aimait se retrouver le samedi soir pour faire bombance et oublier les errances du quotidien .


Elle se rendait chaque jour au labeur à vélo . Par souci écologique et pour soigner sa ligne et son fessier de danseuse qui donnait parfois des torticolis à ses voisins .



Lucien Golberg était son voisin de palier, un pianiste de jazz qui jouait souvent "Aux Joyeux drilles" tout en pratiquant avec assiduité l'art majeur et pictural cher à Francis Bacon et Johan Vermeer . Un noctambule qui ne connaissait manifestement par les vertus du rasoir matinal et qui adorait la présence féminine pour aligner les notes et coucher des mots sur le papier .
Chaque fois qu'ils se croisaient , les bons mots et les rires fusaient . Pourtant , l'un et l'autre avaient des instants de blues assez répétitifs qu'ils se faisaient un devoir de ne jamais montrer .



- Tiens , bonjour Lucien ! ne me dites rien ... je parie que vous n'avez pas dormi de la nuit et que la fin du mois est assez délicate ...j'me trompe ? lui lança Gisèle .
- Affirmatif ! j'aimerais bien venir demain soir pour jouer quelques heures ... la peinture ne nourrit pas très bien son homme ! Rétorqua Lucien avec un sourire en coin .
Gisèle accepta avec plaisir car elle aimait par dessus tout rendre le petit monde qui l'entourait un peu plus festif que la vie ne le permettait .

34 commentaires:

""°o.O Nancy O.o°"" a dit…

*** Deux grands personnages, deux grandes personnalités qui nous manquent déjà énormément !!!!!
Merci Jerry pour ce texte, pour cet hommage à Annie Girardot !
BISES ***

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Jerry coucou
Merci pour ton passage c'est très sympa encore. Mais tu es sympa donc pas de soucis. HIHIHI
Annie oui une grande actrice et une si belle personne.La vie est ainsi si triste aussi
Merci Jerry

Martine / Eglantine a dit…

Je suis très triste j'aimais beaucoup Annie Girardot l'actrice et la femme qu'elle était. J'aimais Gainsbourg le chanteur musicien génial mais pas trop son personnage.
J'ai lu avec plaisir

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.
Gisèle et Lucien...
Que d"émotions qui s'ouvrent comme des fleurs en guise de souvenir...
Merci beaucoup.

En fraternité.

patriarch a dit…

Je l'aimais bien, elle était si naturelle...

Belle journée.

♫ Florian ♪ a dit…

coucou Jerry

Johanna a dit…

Magnifique, cette photo.

Solange a dit…

Beau souvenir aujourd'hui,tu es le premier que je lis à parler d'Annie Girardot,j'aimais beaucoup cette actrice je la trouvais attachante. Gainsbourg était talentueux, mais moins sympatique.Merci pour le bon moment.

""°o.O Nancy O.o°"" a dit…

✿ ✿ ✿ C'est vendredi alors je viens te souhaiter une très agréable fin de semaine Jerry ! BISOUS et bon week-end ! :o) ✿ ✿ ✿

georges a dit…

C'est bien écrit, Jerry. A quand une oeuvre longue, un roman? Je te signale que Mon Petit Editeur (une filiaire du Petit Fûté) cherche des auteurs. A tout casser, ils t'éditent pour 150 euros. C'est ce qui m'arrive avec mon roman MONTER LA VIE A CRU. Je corrige les premières épreuves d'ici deux à trois semaines. Est-ce que tu ne pourrais pas essayer toi aussi? J'en aurais du plaisir car tu le mérites!

maevina a dit…

voila deux grandes figures pour illustrer ce texte, bonne idée !

NATHAN a dit…

Salut Jerry

Laudith a dit…

Un bien beau texte qui rend hommage à ces grands du cinéma qui restent si présents à notre esprit, merci Jean Philippe, tu m'épates chaque fois avec ta façon d'écrire tes intrigues qui sont passionnantes.

Passe un excellent weeend l'artiste.

Amitiés.

Anonyme a dit…

Un belle hommage pour une grande dame

chacha &Ely beagle a dit…

Un bel homage pour une grande actrice

corinne a dit…

coucou Jean-Philippe, je fais juste un break photo, c'est vrai que depuis quelques temps je fonctionne au ralenti mais comme beaucoup le temps me manque
Bisous

Titia d'or a dit…

Deux monstres du cinéma réunis sur une même image...

J'aime penser qu'ils sont bien , en paix, là ou ils sont...

manuela a dit…

Quelles belles mémoires! Cela fait longtemps que je suis partie de France mais ces deux personnages me renvoient à mon enfance...une douce soirée à toi. (manuela)

ysa a dit…

Deux grands que j'affectionne particulièrement. Ils font tous les deux partie de ma jeunesse, j'ai toujours autant de plaisir à écouter Serge chanter (j'ai eu la chance de le voir sur scène)et je vais me refaire quelques films avec Annie.....

kinia a dit…

Je suis un peu Gisèle alors... si ce n'est que je n'ai pas un corps à provoquer les torticolis.
Mais bon... le principal n'est-il pas de donner sa petite dose de bonheur ?
Bises Kinia

FRANCE de NIMES a dit…

BOnsoir Jerry dsl de ne pas passer si souvent mais ....... Alors comment vas tu ?
Et ta musiquee tu la bosses ?
Merci de ton passage je te souhaite une belle soirée
BISOU

Mamounette a dit…

Superbe ce texte !!
Bel hommage à ces deux "grands" du Cinéma !!!
Belle soirée

sandra a dit…

Bien bel hommage ... j'adorais, et j'adorerais toujours la grande Annie Girardot ♥ je trouve par contre que la télévision ne lui a pas rendu un bel hommage ...

Philoplume a dit…

Un joli texte pour rendre hommage à
Annie Girardot qui était une grande dame talantueuse. Quand à Gainsbourg, c'était un personnage athipique et original. Amitiés

""°o.O Nancy O.o°"" a dit…

*** Coucou Jerry ! Bises et bon lundi à toi !!!! ***

kinia a dit…

Coucou le magicien. J'attends la suite. Mais je serais patiente comme tu l'es pour mes pages.
Bises kinia

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

je viens te dire bonsoir

dom a dit…

Coucou rapide ...
Merci de ta visite.
Bon jeudi.
Bisoux

WILLYCAT a dit…

une grande dame Annie Girardot.

rejane a dit…

quel bel homage....merci
bise et bonne soirée

dourvac'h a dit…

Gisèle Pontiac : une femme "du peuple" avec un nom de voiture de luxe... On s'attache déjà au personnage ! Mais "Cadillac" n'aurait pas eu le même effet...

Par ailleurs, "ramener sa fraise" est une bonne façon de s'imposer en société... et l'expression lui va comme un gant ! Gisèle n'est sans doute pas du genre à se laisser marcher sur les arpions...

La bouteille et les Ouistitis (parisiens ?) : une joyeuse ambiance se profile... Attention aux dérapages cirrhotiques en ce domaine, cependant... (Cf. Geena et John Cacahuettes)

"Gisèle était une femme pétillante et dynamique avec une verve et un débit de palabres proche d'une mitraillette de type Kalachnikov. "

Le portait de certains rôles d'Annie Girardot, c'est vrai... Quoi que dans "Rocco et ses frères" (un de ses premiers "grands rôles", on voit vraiment à l'oeuvre une autre actrice... mélancolique !

"Elle vivait dans ce vieil immeuble de la rue des Calanques et dirigeait d'une main de fer le fameux restaurant "Aux Joyeux Drilles"...

On pense immédiatement à "La belle Equipe" et à l'ambiance et l'énergie des années "Front populaire"... mais la rue des Calanques nous ramène au blanc-cass', et à Cassis-Marseille, et à "Plus belle la vie !

... "ou le tout Mufflin aimait se retrouver le samedi soir pour faire bombance et oublier les errances du quotidien."

Que vive l'insouciance de cette (belle) époque bénie !!!


"Elle se rendait chaque jour au labeur à vélo. Par souci écologique et pour soigner sa ligne et son fessier de danseuse qui donnait parfois des torticolis à ses voisins."

Bon sang, j'ai déjà dû la croiser en remontant la Canebière... pendant que les sempiternelles sirènes des voitures de flics nous martyrisaient les tympans !

" Lucien Golberg était son voisin de palier, un pianiste de jazz qui jouait souvent "Aux Joyeux drilles" tout en pratiquant avec assiduité l'art majeur et pictural cher à Francis Bacon et Johannès Vermeer. Un noctambule qui ne connaissait manifestement par les vertus du rasoir matinal et qui adorait la présence féminine pour aligner les notes et coucher des mots sur le papier.
Chaque fois qu'ils se croisaient , les bons mots et les rires fusaient. Pourtant, l'un et l'autre avaient des instants de blues assez répétitifs qu'ils se faisaient un devoir de ne jamais montrer."

J'essaye de comprendre qui est le brave Lucien Goldberg (le prénom du héros de Margerin et l'allure d'un Gainsbarre avant la lettre...); pianiste de jazz, peintre et amoureux des femmes... J'espère pourtant (pour Lucien) qu'il préfère en fait les oeuvres de Vermeer - magiques et solaires - à celles de Bacon - brumeuses, terrifiantes et pour tout dire un peu déprimantes !

" - Tiens , bonjour Lucien ! ne me dites rien ... je parie que vous n'avez pas dormi de la nuit et que la fin du mois est assez délicate ... j'me trompe ? lui lança Gisèle .
- Affirmatif ! j'aimerais bien venir demain soir pour jouer quelques heures ... la peinture ne nourrit pas très bien son homme ! Rétorqua Lucien avec un sourire en coin.
Gisèle accepta avec plaisir car elle aimait par dessus tout rendre le petit monde qui l'entourait un peu plus festif que la vie ne le permettait."

C'est une belle philosophie de vie qu'a Gisèle... et Lucien-Serge G. semble bien connaître son monde (Disons qu'il "connait la musique" et l'univers des rapins magnifiques)... Affirmatif !!!

Amitié à toi, et bravo !!!

koamae a dit…

Gainsbourg et la regrettée Annie Girardot dans le même film ? Ca ne me dit rien...
Mais chouette d'hommage en tous les cas !

@lain a dit…

Bonjour
Merci de ton passage sur mon blog et pour ton gentil commentaire.
Je te retourne le compliment car tes articles sont intéressants et bien montés !
Je te souhaite un excellent weekend
Bien cordialement
@lain

écureuil bleu a dit…

Tu rends un bel hommage à ces deux artistes disparus. Bonne soirée,
Brigitte