samedi 21 mai 2011

La main aux bijoux de monsieur X






19 h 30 , les préparatifs en vue de la grande soirée meeting qui se tiendra dans le prestigieux restaurant "le Tricolore" vont bon train . Marianne Duchnock supervise ce grand barnum avec cette autorité froide qui la caractérise si bien . Un discours sera prononcé par cette dernière puis, un buffet-cocktail suivra pour amadouer tout autant que rassurer ses futurs électeurs . Cette bataille des municipales de Mufflin , Marianne la veux , l'exige et fera n'importe quoi pour l'obtenir .








20 h , les premiers convives commencent à pénétrer dans l'établissement , ils sont accueillis par des serveurs loués pour l'occasion . Le mystérieux homme que l'on avait pu remarquer lors du passage de Gisèle Pontiac dans l'usine Arselard est présent lui aussi . Un peu à l'écart de cette foule assez peu sentimentale et surtout avide d'expulser au plus tôt les gras du bide un peu trop rose , il boit son Ricard en observant le cirque qui se joue autour de lui .








Soudain , une envie naturelle le prend , il se dirige vers les commodités en sifflotant . A peine eut il le temps de quitter ce lieu qu'il tomba nez à nez sur Marianne Duchnock . Elle le fixa droit dans les pupilles , puis dégrafa vigoureusement son corsage , le visage de notre individu devint alors rouge pivoine . Marianne saisissa d'une main de fer ses bijoux de famille (modestes mais bien existants) .












- j'en ai envie mon coco , là , maintenant , pour me donner du coeur à l'ouvrage qui m'attend , tu me dois bien çà mon cochon " lui lança t-elle avec une voix particulière qui lui fit peur . Monsieur X tenta de se débattre mais la bougresse était redoutablement costaude . Elle pressa de plus belle son membre et ce dernier fut prit d'un malaise .








Il s'effondra et , à cet instant Marianne regagna ses invités après avoir poussé un soupir de dédain .




Quelques minutes plus tard, notre individu se jeta sur un téléphone et composa un numéro à toute vitesse .




-çà y est ! je la tiens cette grosse vache ! tu n'imagines pas ce que je possède là ! j'arrive au journal au plus vite !" . Il raccrocha puis quitta le restaurant sans que personne ne l'aperçut , pas même Marianne Duchnock toute occupée à commencer son discours .

27 commentaires:

ysa a dit…

Ca me fait penser à quelque chose.... mais quoi... je me le demande ...lol.....

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

COUCOU Jerry oui moi aussi des soucis et j'en ai assez mais enfin!! jevaispasser écouter ta chanson.
Alors Marianne parle encore!!!!
Je repasse dés que j'ai écouté ta musique bisou

Laudith a dit…

Après un week-end chargé, me revoici Jean Philippe... afin de lire avec curiosité ton texte qui me fait penser aussi à quelque chose... sourire.

Passe une belle semaine l'artiste, toujours un plaisir de te lire et de t'écouter chanter.

Solange a dit…

Il y a quelque chose dans l'air ces temps-ci les bijoux sont malmenés.

patriarch a dit…

je crois aussi un petit rappel de quelques choses....

J'ai écouté ton lien... belle journée; Amicalement.

MDR: mot de passe bullecul.....

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Mais de rien tu sais si je n'aime pas le je dis
Mais je trouve que tes chansons sont superbes ainsi que les musiques
donc oui tu dois continuer. J'en suis certaine
Je t'embrasse

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Je ne pensais pas que le com serait là car trop de soucis mais je le vois
donc bonne soirée

flo de NIMES a dit…

JErry merci moi aussi je te dis bonsoir bisou

SONYA 972 a dit…

rien ne vaut une belle organisation en tout
merci pour ce moment
passe une agréable fin de journée



bisous

.•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.

dom a dit…

Merci pour la chanson !
J'adore.
Bon mercredi.
Bisoux

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.

Chassons la réalité , elle revient au galop avec cet humour que je te connais....
Merci beaucoup.
En fraternité.

Anonyme a dit…

oui du vécu ?? tu vas bien ?? je t'ai mis sur facebook bisousssssssssss

marithé

Johanna a dit…

Monsieur X a-t-il eu une chambre au Sofitul NYC dernièrement?!

caro a dit…

c'est vraiment drôle, et puis la photo bien choisie, tous personnages ou situation réelles ne sont que pure coïncidences !

maevina a dit…

mdr!! il s'en passe dans les hotels en ce moment !!!!

Marie du Nord a dit…

Rrrro, ça a du paraître dans le journal ce malaise provoqué par un étranglement du membre (quel parti déjà?)... pfff, j'ai dû rater l'article. Fait pas bon de vieillir.
Bon dimanche Jean Phi. Je t'embrasse.

sandra a dit…

Hello Jerry !!! et merci beaucoup pour la chanson .... bonne journée !!!

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Je viens te dire bonjour Jerry et je suis passée aussi écouter ta superbe musique j'adore tout simplement et tes paroles aussi c'est si vrai.
Je t'embrasse

Martine / Eglantine a dit…

Cela me fait penser à l'affaire DSK....
Bonne journée. Bises

Un nouvel écrit sur quai des rimes : http://quaidesrimes.over-blog.com

Mr Choule a dit…

hooou la chaudasse ! :-)

kinia a dit…

combien de carats, les bijoux ?
bisous Kinia

kinia a dit…

ce que j'aime c'est de trouver les inspirations de tes textes. Un peu à la façon d'Uderzo de caller dans ses textes, les clins d'oeil du moment. Je vois bien que tu es un féru du Groland entre autre.
Bisous Kinia

Martine / Eglantine a dit…

J'arrive à lire les commentaire sur le dernier article avec tes chansons dans cergyrama. Tu as du passer à un moment ou l'administration était en maintenance. Bonne journée Jean-Philippe

sittelle a dit…

Merci Jerry !!! ça y est j'ai réussi à m'abonner au flux RSS... je vais lire tes articles en retard, bien besoin de partir en dehors de tout, en ce moment... Merci, mes amitiés

Martine / Eglantine a dit…

L'histoire se répète. J'ai relu avec plaisir. Bises

sittelle a dit…

Merci Jerry ! je t'envoie quelques cendres porte-bonheur du Feu de la St Jean , rapportées dans mon sabot... Amitiés, en espèrant qu'il fera un temps plus... modéré, demain ! la chaleur est vraiment éprouvante !

dourvac'h a dit…

Les "serveurs loués pour la circonstance" auraient-ils été possiblement pareillement harcelés par cette triste dominatrice de Marianne Duschnock ? Car "Tout devient possible", (über Alles)au "Tricolore", finalement... Ainsi, les "DSK" au féminin existent bien ??? Bigre, et "d'une main de fer", encore... ça devient franch'ment gore... et pas franch'ment plaisant pour le pôvre journaliste envoyé incognito sur les lieux d'aisance...

M'enfin, m'a pas l'air d'être l'adepte de la plus exquise douceur féminine, cette Marianne Duschnock aux moeurs un peu trop "légionnaires" !!!

Merci de ce nouveau "bon moment", Jean-Philippe, toi qui nous venges - avec tant de fin humour (assonnance avec la "fin amore" des troubadours)- de tous ces c...s de démagogues et autres bouledogues mâles ou femelles...