jeudi 7 mai 2015

Drôle d'endroit pour une rencontre d'un troisième type




Alors que Gérard Briscard rangeait le cadavre du malheureux cambrioleur récidiviste activement recherché par la police , un bruit extérieur se fit entendre  non loin du bar restaurant "Chez Gégé et Lucette" tenu par Gérard .


C'était la nuit et le lieu de réjouissance anisée et de bectance assurée était bel et bien fermé . Gérard Briscard s’arrêta un instant dans son élan patriotique et entendit des pas descendre les escaliers pour arriver dans la cave.


-Merde ! J'ai du oublier  de fermer la porte à clef ! Si quelqu'un arrive, je suis fichu !


Il saisit un morceau de ferraille qui traînait  par là et approcha au bas des marches ;


Des cheveux roux , une silhouette mince et un air confiant malgré la situation , il reconnut Catherine Lambert qui venait lui rendre une petite visite impromptue .

-Que faites vous là , Catherine ?  lança Gérard

-Vous aider à vous sortir de ce sale pétrin ! Ah ! Je vois que notre évadé  repose tranquillement entre le vin et le fromage .

-Ça n'a rien de drôle , Catherine  ! Je profite de la nuit pour le faire disparaître  , chuchota Gérard , de peur que sa femme et un voisin ne les surprennent  .

Tout deux firent rentrer le cafard dans la malle prévue à cet effet .


Pendant ce temps là , les recherches s’intensifiaient  pour retrouver le quidam . Les hommes du commissaire Nestor Araison étaient sur le qui-vive et multipliaient la traque .


Pas facile pour Catherine et Gérard de transporter une malle suffisamment grande pour dissimuler un corps en plein milieu de la nuit sans se faire repérer par la maréchaussée .

-Ma voiture se trouve dans le garage et pour s'y rendre , c'est simple c'est à 20 mètres juste à coté .

Ainsi donc , la malle se retrouva dans le coffre de la Simca 1000 de Gérard Briscard .

-Juste une question, Catherine , fit Gérard en refermant la voiture ..Pourquoi m'aidez vous à présent ?

-Simplement , parce que je l'ai bien connu ce type , oui, le cambrioleur qui se trouve à présent dans votre coffre . Il a tenté de me violer il y a un mois alors ...justice est faite ! c'est tout !



Catherine avait également pitié de ce pauvre Gérard qui , bien que penaud et ayant des idées politiques un peu excessives n'était , au fond , pas un si mauvais bougre .








Le lendemain , Gérard Briscard  profita de la matinée de dimanche ou son bar restaurant était fermé pour déposer la malle à proximité d'un camp de romanichelles .

L'esprit un peu plus léger, il emmena sa femme Lucette et Catherine ainsi que ses parents les Lambert passer la soirée dans un restaurant de la ville ;


L'on apprit quelques jours plus tard, que le corps du cambrioleur récidiviste avait été retrouvé et les soupçons se tournèrent  vers  les tziganes qui campaient  à l'entrée  de Metz.


Le commissaire Nestor Araison (alors , pas de quoi le contredire sur ce coup là ) conclu à un règlement  de comptes entre voyous qui aura mal (malle ) tourné.


-C'est bien connu , les problèmes viennent toujours de la part de ces gens là  !! S'exclama quelques temps plus tard un des clients du bar restaurant de Gérard Briscar

Les romanichelles furent chassés manu-militari et les coupables se retrouvèrent sous les verrous.


La ville pouvait à présent dormir tranquille 


                                                                                FIN

33 commentaires:

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Jerry bonjour et bien oui j'espère que la ville va dormir et que le calme sera là pendant un long moment*
passe une belle journée je t'embrasse

heure-bleue a dit…

Faire porter le chapeau aux Manouches, c'est courant en ce moment...

Cergie a dit…

C'est bien connu, tout est toujours de la faute des "voleurs de poules".
Par contre je n'ai pas compris qui a fini sous les verrous ?

Cergie a dit…

(Version ballade, "Inch Shalom" serait parfaite reprise en choeur au coin du feu....)

Johanna a dit…

Fin... fin?

rené jeanine a dit…

les coupables sont sous les verrous....qui ça ? les romanos ! ah ils n'ont vraiment pas de pot ces manouches ! bonne fin de semaine,cher Jerry, amities et bises

claude a dit…

Bonjour Jerry !
J'ai un exemple frappant. Le 2cv de mon fils avait été déplacé sur un parking, aile cabossée contre un poteau et capote déchirée. Le gendarme me dit ce sont les manouches.
Je lui réponds qu'ils ont bon dos mais qu'il ne fallait pas toujours tout leur coller sur le dos justement. J'y tenais à cette dodoche, je l'avais rachetée à ma Mémé.
Il s'est avéré après enquête que c'était deux gars de la ville, dont le père de l'un travaillait à la ville justement et que la mère du second travaillait dans un commerce.
Merci d'être passé prendre l'avion avec moi.

Praline a dit…

Hello Magicien, malin le Briscard, il était à peu près sûr de ne pas se tromper en déposant le cadavre près de ce camp... c'est dégueulasse quand même...

Rubynessa a dit…

C'est toujours eux les coupables.....

Marie-Charlotte Pheulpin a dit…

bisous bon we

tiot a dit…

salut
je passe te souhaiter un bon dimanche et une bonne semaine

écureuil bleu a dit…

Bonsoir Jerry. Ce Briscard a trouvé un bon moyen de s'innocenter. Bonne soirée

Solange a dit…

Les honnêtes gens ne sont pas toujours ceux qu'on pense.

Martine85 a dit…

La ville va retrouver son calme. Si tu passes en vendée cet été, fais moi signe si c'est en août on y sera et on pourra faire connaissance. Beau mardi. Bises

Anonyme a dit…

Merci pour votre visite. J'adore les iris, ceux-là me viennent de ma mère décédée il y a 20 ans.
Bonne soirée. S.Cécile

dom a dit…

Toujours un plaisir de te lire.
Bon mercredi.
Bisoux, Jerry

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

chatou11 a dit…

Bonjour mon cher magicien, le voleur-violeur a eu ce qu'il méritait mais sur ce coup le commaissaire Araison a eu tort de faire porter le chapeau aux manouches.. ton imagination est toujours aussi fertile.
Oui il y a beaucoup de beaux matous au Villasavary qui se promènent dans les petites rues.
Je te souhaite une belle journée et une bonne semaine.
Bisous tout plein
chatou

Bernard Cauvin a dit…

Bonjour,
Merci du passage,
Une fin dans l'humeur du temps.
Bonne soirée
@ plus

les cafards a dit…

le cafard dans la malle pas sympa ça !

Bébert a dit…

bonjour , une belle chanson ... merci et là un bel article ... passe une beau weekend a+

Marguerite a dit…

Bonjour Jerry, je passe te faire un petit coucou, la semaine prochaine je serai dans le Rhône pour une fête de famille. Je penserai à toi, surtout lorsque nous irons à Lyon à l'occasion (c'est prévu) mais j'éviterai les cafés...
LOL

exobnkr a dit…

y a pas à dire, tu as toujours le chic pour les noms inventés.

Elisa a dit…

Je viens te laisser un petit cou cou de presque weekend
Amitiés
Elisa

gegouska chiquito a dit…

Salut l'ami musicien, j'espère que tu vas bien amitiés

louvard a dit…

j'aurai peut-être laisser faire les asticots.... entre ceux du fromage et ceux du cadavres... une joyeuse fête s'imposait !

Christiana a dit…

Les romanichels, toujours eux, rien ne change, c'est commode de désigner ceux qui sont "différents" voleurs de poules ou êtres épris de liberté?

Didier Capet a dit…

Bon dimanche de pencôte

didier a dit…

Et bon lundi aussi !!!

jean.... a dit…

Ah! s'il y avait un Maigret ou un Navarro!!!

Anonyme a dit…

Merci pour votre visite, que je vous rend, j'ai écouté votre ballade et j'ai beaucoup aimé. Bonne semaine. Suzanne-Cécile

chatou11 a dit…

Bonsoir cher magicien, une histoire qui finit dans une bonne morale hi hi..
Oui les chats sont des êtres à part, indépendants et tellement affectueux en plus d'être très intelligents. Je les adore.
Bonne semaine à toi avec des bisous tout plein
chatou

la griffe du loup a dit…

j'aime trop la trogne de la rousse belle soirée

Quichottine a dit…

Ah là là...
Finalement, tout finit le mieux possible.
L'important étant de pouvoir enfin dormir tranquille.

J'ai beaucoup aimé ton récit. :)
Passe une douce journée.