jeudi 27 août 2015

Du Rififi sur les terres de Charnay les Moufflons





Le journal le plus lu par les 2500 âmes qui résidaient à Charnay les Moufflons annonçait en effet la sinistre nouvelle " Un loup entre dans Moufflons : Voilà qui va faire du rififi dans la prairie " .

 Cécile eut , dans un premier temps, le réflexe de trouver le journaliste responsable de ces quelques lignes un peu trop alarmiste à son gout.


Déjà dans le village , la nouvelle se dépendait comme un traînée de poudre d'escampette .

 Alexandre Domot , l'un des premiers fermiers à s’être installé en ce lieu plus si paisible à présent, grommelait entre ses dents refaites à neuf en lisant le titre du canard  au Café des Anciens :

"La crainte de l'été montre ses crocs , un loup s'est fait la belle !"

-Bon sang  ! Avec un papier  pareil , on est pas prêt de voir des touristes cette année encore !  s'exclama t-il un verre de blanc à la main en se tournant vers l'assistance .

Dans le village, chacun paraissait perplexe . Fallait il ou non céder à la peur ?




De son coté, Romain était au champ entrain de nourrir les brebis . Les rayons du soleil le réchauffaient avec bonheur  et l'air pur de Charnay les Moufflons lui procurait un bien être tel qu'il ne regrettait pas un seul instant d'avoir fui le tumulte et les bruits de la ville pour une existence plus en harmonie avec la nature.

Soudain, alors qu'il conduisait ses moutons de panurge au bercail, il entendit un bruit derrière les arbres .








Au bout de quelques secondes, une tête fit son apparition , une tête de loup !

La bête ,en voyant le jeune berger au milieu de son fier troupeau de pull over mobiles , s'immobilisa pour l'observer .

Romain ne bougea pas non plus mais son cœur se mit à battre plus fort tout à coup . Le troupeau était presque silencieux, tout juste le bruit des mâchoires des agneaux broutant l'herbe fraîche .

Une sonnerie retentit dans la poche du pantalon de Romain , le loup bougea une oreille  mais restait encore immobile comme spectateur de la scène.

Le jeune homme décrocha donc son portable qui venait de sonner.

Au bout du fil ,c'était Cécile qui le prévenait qu'elle partait en ville faire quelques courses , elle fut surprise par le ton de la  voix de Romain qui lui dit :

-Je me trouve face au loup , il est là face à moi . Non, je ne bouge pas mais , de ton coté , ne t'inquiète pas , ce n'est rien , tout va bien se passer.

28 commentaires:

Marie du Nord a dit…

J'espère que tout se passera bien.
Tu m'as fait rire avec "pull over mobiles"
Bisous Jean-Phi.

louvard a dit…

woh le loup ! patientes encore 4 semaines ce sera la fête de l'Aïd tu pourras manger de l'agneau... en attendant, Romain devrait ouvrir un kebab prêt du gite de Cécile... au moins ça fera venir les touristes et il pourra recycler ce que le loup aura laissé ! Sinon Alexandre devrait continuer à garder respectueusement ses trois mousquetaires du bistrot... le blanc, le rosé, le rouge !

Marité a dit…

Aïe ! C'est un moment grave ! M'étonne que le loup n'ait pas fui en entendant la sonnerie... Un loup s'adapte à tout et celui-là semble bien habitué au monde des deux pattes :-)
GROS BECS et bonne journée !

Christiana a dit…

C'est vrai que ça doit être flippant de se trouver face au loup mais si on peut maîtriser sa peur, ça doit être aussi si beau, si sauvage...

Praline a dit…

Normalement le loup ne s'attaque pas à l'homme et fuit devant celui-ci... alors on a peut-être à faire ici à la nouvelle bête du Gévaudan ! lol !

chatou11 a dit…

Ton humour me fait toujours sourire cher Magicien, mais avec un nom de village pareil pas étonnant que le loup se soit senti attiré... moi je n'aurais pas peur sinon pour un tit mouton.. j'attends la suite..
beau week end à toi mon ami, je t'envoie mille bisous de l'aude
chatou

Cergie a dit…

Tu me fais rire, Jerry ! Tu as un langage très imagé, on se croirait au ciné : "traînée de poudre d'escampette". On voit les gens prendre leurs jambes à leur cou. Quant aux "dents refaites à neuf" ça c'est une trouvaille ! Tu m'indiqueras où se faire refaire les dents avec du vieux !
:-)
Comment veux tu nous faire peur pour ton " fier troupeau de pull over mobiles" avec tout ça ?
Bon dernier jour d'août, Jerry Magicien des mots !

Gérard a dit…

J'espère que l'histoire ne va pas finir comme le petit poucet,..mais non il n'y a pas de raison. A bientôt Jerry.

didier a dit…

Une belle bête!
Bonne journée

Rubynessa a dit…

Ne pas tuer le loup stp!! :-)

claude a dit…

Hello Jerry ! Plus le temps ce tantôt mais sans faut je repasse demain.

claude a dit…

Je rebondis sur le com de Cergie , elle a raison il y a plein de trouvailles dans ton texte. Du coup on en oublie que le loup risque de manger les mouflons.
Bises

maevina a dit…

j'aime bien tes petites comparaisons et expressions semées de ci de la !!! agreable a lire !!!

Tootsie22 a dit…

lalalère de rien!! qui craint le méchant loup c'est pas nous, c'est pas nous... c'est pas nous c'est vous....

rené jeanine a dit…

bonsoir cher Jerry, heureux de te retrouver apres ma pause voyage, une belle histoire bien contée , le loup va t'il manger les moutons, nous le saurons dans le prochain episode !! bonne fin de semaine, amities et bises

heure-bleue a dit…

Tu viens de me mettre dans la tête la chanson de Reggiani..

dom a dit…

Bonjour,
Je suis "déjà" de retour ...
Beaucoup de travail en arrivant :
- Courrier papier et virtuel,
- Le potager qui s'en est donné à coeur-joie,
- Ménage, ... mais pas trop de lessive ! ;-)
...
Je te souhaite une bonne semaine et reprendrais le rythme de mes visites lorsque tout sera à jour.
Gros bisoux
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

PS : Je reviens lire et commenter plus longuement ... ;-)

Solange a dit…

Une rencontre stressante que va-t-il se passer? Peut-être le saurons-nous bientôt.

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Jerry je viens te dire bonjour et je suis encore désolée je n'ai pas assez de temps pour lire les blogs
c'est ainsi pour moi mais cela changera bien

J'espère que tu vas bien et merci pour tes passages Jerry je t'embrasse

Rackham Le Rouge a dit…

Juste un petit salut de tricorne pour la forme ;)

A bientôt Jerry !

monica-breiz a dit…


j aime bien car en plus mon chat s appelle Rififi
et moi cécile en deuxiéme nom loll

et puis le loup j'en ai pas peur je m entendrais bien avec lui
kénavo

écureuil bleu a dit…

J'ai bien ri en te lisant, notamment avec ton "troupeau de pull-over mobiles"...

Tootsie22 a dit…

es-tu sûr que c'était un loup???
depuis 15 ans que j'habite en Bretagne , je n'en ai vu aucun errer dans la campagne

Tootsie22 a dit…

Ton histoire ne fait penser à mon voisin éleveur de bétail
Dans la prairie en face de la sortie de ma petite résidence il y aune grande pâture où le bétail paisse en toute quiétude... mais voilà!! parmi les vaches il y a un taureau!!
Notre voisin et ami s'étant rendu compte qu'une des vaches avait un problème s'est approché d'elle pour constater ce qui n'allait pas ... naturellement en bon mâle Monsieur taureau a chargé ... heureusement notre homme était accompagné de son énorme et gentil Terre-Neuve qui a fait face à la bête en furie ce qui a calmé le lourd bovin qui s'est détourné et qui est reparti vers le fond de la pâture... Ainsi les grognements féroces et posture d'intimidation du chien ont sauvé son maître en danger de mort...

Comme quoi si tu fais face sans manifester ta peur même si tu es un freluquet face à une boule de muscles peut te sauver la vie

ghislaine harel a dit…

bonsoir Jerry ...
je passais voir un ami quand je me suis souvenue qu'un jour tu étais venu sur mon blog ...aussi je passe te rendre une petite visite ....ce doit être surprenant et stressant de se trouver face à un loup ,souvent un loup n'attaque pas l'homme à moins d'être menacé ,il cherchera à se défendre comme beaucoup d'animaux , par contre il restera à te fixer ,tu en fait autant en cachant te peur il finira par partir mais la peur nous fait bien souvent faire le contraire ...
je vais te raconter une histoire vraie ,qui m'est arrivée , je devais avoir 21 ou 22 ans ,nous étions partie en famille faire un pique nique ,un besoin qui se faisait sentir, me voila parti dans le champs près duquel nous mangions , derrière une haie ....quand j'entends un drôle de bruit ,je me retourne c'était un taureau ,il était si impressionnant que je me suis mise à courir et passais vite fait sous les fils barbelées ,et crac voila ma robe déchirée , un morceau restée accroché sur le fil, le taureau ,lui, n'avait pas continué sa course ,si je m'étais retournée j'aurais vu mais la peur qu'il charge m'a fait détaler comme un lapin ...une deux pattes qui avait eu peur d'un quatre pattes bien charpenté tout de même ....j'avais tellement entendu mes grands-parents dire qu'il fallait se méfier d'un taureau ( ils avaient eu une ferme ) il devait savoir de quoi ils parlaient .....je peux te dire que tout le monde riait et je fus condamnée à gardé un gilet sur moi alors qu'il faisait si chaud ...
passe une bonne fin de soirée Jerry ...
amitié
ghislaine

leoj norehc a dit…

Bonjour
Merci pour votre passage

C’est avec de la douceur 17° a 06 heures

Du vent et de la pluie par intermittence

Que démarre cette journée de mardi

En vous la souhaitant la meilleure possible

Amicalement

56MELDIX77 le Briard Breton

http://aveclaphoto.eklablog.com

monicalisa a dit…

et bien quelle histoire ! bien écrit et commenté on suit ton texte de bout en bout.

Ah la peur ancestrale du loup, cela ne date pas d'hier et j'avoue que l'on a toujours au fonds de soi cette peur, on le craint à juste titre car elle est nourrie par des événements récurrents, il y a quand même pas mal d'attaques depuis quelques années, on peut avoir peur en effet. On doit protéger le loup certes mais lorsqu'il devient dangereux il faut intervenir, instaurer des zones de protections mais aussi des zones de chasses, car aujourd'hui ils s'en prennent aux moutons mais quand ils attaqueront des enfants ou personnes âgées, cela sera différent, actuellement on laisse des bergers complètement désemparés face à ces massacres et ce n'est pas normal d'autant qu'ils sont nombreux en France et gagnent de nombreuses régions, j'ai vu un reportage sur le sujet et cela est inquiétant. Moi qui est vadrouillé en montagne jusqu'à 3200 m d'altitude et bien maintenant je ne le ferais plus par crainte de... croiser le méchant loup (sourire).

Je te fais de gros bisous Jerry et je vais lire la seconde partie de ton article. Bien amicalement. Monique

MickaelD a dit…

Tout va bien se passer , c'est surement ce qu'on a dit quand les loups sont rentrés dans Paris ;)