mercredi 23 août 2017

La Passante du Sans-Souci mais pas sans Coup de tête

Sarah venait à peine de finir son succulent petit déjeuner préparé par Henri (encore en vadrouille) qu'elle entendit du bruit sur le balcon.

Il faut dire que la petite ville Italienne de Cinécio en ce chaud mois d’août 1977  était toujours aussi foisonnante .



Une vraie citée Italienne avec , en plus du linge qui pendait aux fenêtres et de la police locale qui , de temps à autre ,passait armée jusqu'aux dents d'un sourire aimable  en totale opposition avec celle de nos voisins Français , il y avait de quoi vivre paisiblement tant tout autour des citadins , la nature incitait au bonheur de vivre.


 Il y avait chaque jour de quoi alimenter les gazettes et les conversations de mégères plus ou moins domestiquées.


Au troisième étage de la résidence , on entendait résonner une chanson fameuse d'Elvis Presley . Sarah et Henri étaient particulièrement admiratifs du King Elvis Presley et , Sarah tout en allumant une cigarette tendit l'oreille et reconnut la voix d'Elvis interprétant "Jailhouse Rock"



L'on venait tout juste d'annoncer son décès en ce 16 août 1977 , le visage de Sarah s’assombrit et le goût de son café lui paru soudain bien amère .


Quelques minutes plus tard, Henri rentra à l'appartement avec un grand sourire et quelques croissants
-"Ta dam !! Et tout çà c'est pour toi ma chérie !!"

Sarah lui sourit et sauta dans ses bras .

-C'est si touchant !! J'adore les croissants et ton petit déjeuner est délicieux ! Tu viens le partager avec moi ?"

Henri qui venait de finir sa tournée des grand ducs ne se fit pas prier .

-Tu as entendu à la radio ? Elvis Presley est mort , bigre çà fiche un coup !! Comme çà , sur un coup de tête ! "  lui dit Henri.

Sur ces paroles , Il lui fit promettre de profiter au maximum de l'existence car tout pouvait s'arrêter du jour au lendemain et que, dans ce cas, il serait bien trop con de ne pas vivre et de laisser libre cours à ses passions !

-Un petit week end à Capri, çà te dit ?

Sarah lui répondit par un immense sourire et reprit un verre d'eau  , parce que ..çà rafraîchit !!
     

                                                                    A SUIVRE ......

25 commentaires:

OX Jerry a dit…

Sarah venait à peine de finir son succulent petit déjeuner préparé par Henri (encore en vadrouille) qu'elle entendit du bruit sur le balcon.

Il faut dire que la petite ville Italienne de Cinécio en ce chaud mois d’août 1977 était toujours aussi foisonnante .


Il y avait chaque jour de quoi alimenter les gazettes et les conversations de mégères plus ou moins domestiquées.


Au troisième étage de la résidence , on entendait résonner une chanson fameuse d'Elvis Presley . Sarah et Henri étaient particulièrement admiratifs du King Elvis Presley et , Sarah tout en allumant une cigarette tendit l'oreille et reconnut la voix d'Elvis interprétant "Jalhouse Rock"

jill bill a dit…

Bonjour Jerry, oh oui pour le p'tit W-E à Capri, si sans clap de fin, clin d'oeil de jill

Marie-Charlotte Pheulpin a dit…

coucou non la photo c'est un chateau prét de chez nous, ont part premier we de septembre a honfleur

louvard a dit…

Alors voilà... Sarah cède facilement à ce caprice ! Mais tout le monde le sait, que depuis 12 ans, Capri c'est foutu ! Qu'ils aillent sur une île grecque écouter Dyonisos !

trublion a dit…

il est clair que la vie est courte sur terre, et mieux vaut profiter tant qu' on peut !
Bonne soirée
Amitié

écureuil bleu a dit…

Un petit week-end à Capri ça ne se refuse pas ! Bon après midi, Jerry

tiot le mineur a dit…

Salut,
Le temps est plutot menacant,
on voit peu le soleil,
bonne journée

Marité a dit…

Des croissants, un voyage à Capri, Henri aurait-il une idée derrière la tête ? Pourvu que Hervé ne soit pas de la fête ! :-)
GROS BECS

Cergie a dit…

Ah tu te souviendras aussi de ce lendemain de WEnd qui aura vu disparaître une de tes icônes-muses... Il est des dates que l'on n'oublie pas à condition de les associer en même temps à une situation particulière (pour Romy j'habitais Bourg-la-Reine qui accessoirement est la ville d'Alain Delon - et de Julien Clerc)
Il faut en effet profiter de la vie et de ceux que l'on aime tant qu'il en est encore temps

didier a dit…

Aller! en route pour Capri !
Bonne journée Jerry

Tmor a dit…

J'en ri (Henri ?) d'avance quant à la suite. Belle plume camarade.

marine D a dit…

Tout comme Mireille Darc, Romy nous a touchée au coeur, et avec la voix d'Elvis on a pris une bouffée de jeunesse malgré tout !
Belle journée

Framboise 44 a dit…

Capri ? je ne suis pas certaine que ce soit aussi beau qu'on le dit !

tiot le mineur a dit…

Salut,
Je n'aime pas Elvis Presley et pourtant je suis rocker,
Le temps est automnal avec 19°,
Bon week-end

chatou11 a dit…

Mon cher magicien, Pas de souci pour le week end à Capri après un bon petit déjeuner. Rhô j adore Elvis..c est toute ma jeunesse! Bon week end et plein de bisous de chatou

Solange a dit…

Capri pas certaine que j'irais avec lui. J'aimais beaucoup Elvis par contre.

jpla a dit…

Rien que pour voir comment c'est, j'irais bien à Capri quelques jours
JP

Marie-Charlotte Pheulpin a dit…

coucou bon dimanche

charlotte a dit…

coucou bon dimanche

Cergie a dit…

Bonjour Magicien, je ne me souviens pas de la mort d'Elvis... Par contre de celle de Patrick Dewaere : nous étions avec nos deux aînés en vacances à Risoul, 1982 était l'année de la naissance du plus jeune. Je n'en suis pas revenue : tous les beaux rôles étaient à l'époque trustés soit par lui soit pas Depardieu... Dewaere un comédien jeune, mince et beau à jamais

Cergie a dit…

(Pour Michael Jackson en juin 2009, j'étais avec un groupe à Bayeux)

Quichottine a dit…

Belle proposition... mais j'ai bien peur qu'après ils ne chantent "Capri, c'est fini".
J'aime bien ton récit, Jerry, même si je ne le suis pas au jour le jour.
Passe une douce journée. Bises amicales.

Gwen a dit…

Merci Magicien d'être passé chez la Bourlingueuse ! J'aimais la voix d'Elvis et je suis allée deux fois à Graceland sans l'avoir choisi (un sacré tiroir-caisse !). Patrick Dewaere était fragile et sa mort ne m'a pas surprise, même si je regrette qu'il ait choisi de tirer le rideau de cette façon. Quant à Romy, sa blessure était trop profonde pour qu'elle puisse survivre à la mort de son fils...
Je ne connais pas Capri et n'irai probablement jamais voir la Grotte Bleue !

rené jeanine a dit…

bonne idée un weekend à Capri, j'aime bien Elvis, Romy et Patrick aussi, partis trop tôt ! bonne fin de semaine cher Jerry, amities et bises

Louis-Paul a dit…

L'Italie avec Romy et ces deux garçons le tout sur une belle leçon de vie...merci de ce texte Jerry. Amitié