mercredi 29 juillet 2020

A visage découvert avec une distance nécessaire !

 16 H au studio de  François Malaquet , Eugénie Partouche  était  prête  pour tourner ce fameux  spot publicitaire vantant avec une imagination incroyable l'utilité d'un masque et du gel à base d'alcool .

Le peech était assez improbable mais, après tout, François Malaquet était convaincu de son idée pour épater le boss de l'agence Gavas et surtout son client . 

Eugénie Partouche était installée sur une chaise dans un coin du petit studio et voyait s'agiter François Malaquet  de long en large , faisant les cent pas avec un papier et un stylo à la main , l'air fort inspiré .

- Qu'avez vu prévu de me faire-faire , François ? 

-Ou sont les masques chirurgicaux ? lui demanda Eugénie alors que ce dernier continuait à griffonner sur sa feuille en s'asseyait sur son minuscule bureau de couleur vert.

-Alors, voila ! répliqua François Malaquet en regardant Eugénie dans les yeux , voila l'idée, il n'y a pas de masques et , c'est justement ce que je veux montrer : leur utilité est aussi importante ...qu'invisible tout comme le virus que cette protection est sensée combattre, vous me suivez ?

-Ah ! fit Eugénie , vous êtes assez déroutant vous savez, enfin je m'attends à tout avec vous , mais alors là , une publicité pour des masques ... sans les masques !!!  faut le faire !



Une petite salle de bain avec baignoire se trouvait dans un coin de la pièce (sans cloison ) et François Malaquet invita Eugénie à se dévêtir afin de plonger à l'intérieur et à réciter le texte de la réclame qu'il venait de fignoler tandis qu'elle se posait des questions .


Eugénie, un peu surprise mais pas tant que çà , s’exécuta tandis que François Malaquet lui tourna le dos pour éviter de la gêner , ce qui amusa beaucoup Eugénie.

-Quelle pudeur mon cher ! fit Eugénie 

-C'est ... c'est uniquement  pour le travail, n'est ce pas, n'y voyez  pas une  once d’ambiguïté !  répliqua aussitôt François. 


Ainsi , François mit en route la caméra et Eugénie dans son bain moussant (que François avait pris soin de préparer en douce sans lui annoncer la couleur du menu ) commença à réciter son texte après l'avoir bien mémorisé face à l'objectif derrière lequel se cachait Malaquet . Le slogan de la réclame :


"Face à la peur et à l'inconnu , je prends mes dispositions avec les masques et le gel Partus  ! Alors, faites comme moi , prenez soin de votre  peau avec Partus et au diable le méchant virus"


-Parfait !! C'est dans la boite ! s'exclama François Malaquet! Vous pouvez vous rhabiller, je crois qu'on la tient ! 
 17 h 14, ce fut le premier visionnage de l'enregistrement avec madame Jerico actionnaire principale de l'agence Gavas qui fut à la fois interloquée par tant de toupet et assez satisfaite que l'on est pas disposé un masque sur le beau visage d'Eugénie Partouche ce qu'elle trouvait plus convaincant commercialement .

-Vous avez toute ma confiance  , monsieur Malaquet fit madame Jerico après avoir vu le film de 30 secondes.
Juste avant de quitter la studio, Eugénie remercia François pour ce moment d'évasion qui allait peut être changer sa vie et la sienne s'il le souhaitait . 


François Malaquet et Eugénie Partouche arrivèrent un peu inquiets mais assez confiants tout de même dans le bureau de Pierre Groflouze qui affichait sa mine des grands jours.

-Ah ! François Malaquet ! Quel phénomène vous faites, je viens de voir votre travail, c'est efficace, complet et ... détonnant!      Vous faites la promotion des masques FfP2 de monsieur Gaspard Partus et il n'y a aucun masque visible à l'écran ... ma question est .... pourquoi donc une telle ironie ?? 

                                                                                                                                    A SUIVRE ........

18 commentaires:

biker06 a dit…

avec Partouche, c'est le jack pot assuré....
@+ Pat

Bernieshoot a dit…

Des excellents classiques du cinéma français

Ptit Randonneur a dit…

Bonsoir Jerry
Ah, l'histoire commence à bien me plaire, la tournure est bien, je suis sur que le jeune amoureux va faire une bourde avec cette jolie jeune femme, attendons pour voir
Merci de ton passage sur mon blog
Passe une bonne soirée
@lain

chevrette13 a dit…

bonsoir
je vois qu'il a pris exemple sur certains spots publicitaires, on voit défiler des images, on essaie d'imaginer quel produit va être vanté et juste à la fin, alors que le spot a duré 2min, juste 5 secondes pour le produit à vendre.
On verra si ici c'est le but aussi.
Bonne soirée

Françoise à la Réunion a dit…

Bonsoir Jerry
Ces films sont vraiment excellents, de bons classiques et cette belle histoire semble bien se passer pour la suite, tout du moins je l'espère, on avait vraiment de très beaux films français à cette époque avec des acteurs actrices merveilleux. Un plaisir de te lire. Merci pour ton gentil passage.
Mon petit coucou du soir pour te souhaiter une douce nuit étoilée.
Je te fais de gros bisous d'amitié.

trublion a dit…

C' est faire dans le subliminal, et on invite à l'imagination, ce qui peut se révéler bien plus efficace !
Bonne journée Jerry
Amitié

Renée a dit…

Voilà une belle manière de faire de la pub mais encore une femme en plus dans un bain....c'est de l'exploitation et pourquoi pas aussi un beau mec une fois?'' éclat de rire amitiés bises

dom a dit…

Une bonne idée de vanter un produit sans le voir !
Remarque, tout le monde sait ce qu'est un masque, alors, inutile de barbouiller l'actrice.
Sauf qu'en ce moment, les masques, on les voit et c'est un mot qu'on connait ! Lolll
Je te souhaite une bonne fin de semaine, toujours dans la chaleur mais c'est bien pour les vacanciers.
Encore un mois de fini, ça passe vraiment vite !
Gros bisoux, cher jerry.

écureuil bleu a dit…

Bonjour Jerry. C'est pour le moins original de ne pas montrer le produit dont on fait la promotion mais est-ce efficace. Il faudra attendre la suite pour le savoir. Bonne journée

Unknown a dit…

Bonjour Jerry !

Dans ce genre d’affaire délicate, mieux vaut avancer masqué ! 😉😊🤣
Le virus peut se faire grand méchant loup ( ou « lou » : c’est au choix ! )

Bonne journée !

Rotpier

http://rotpier.over-blog.com

tiot le mineur a dit…

Bonjour,
Il fait chaud alors on est dans le salon avec les rideaux tendus.
On ne fera pas de balade aujourd'hui surtout que j'ai une rage de dents.
Bon dimanche

jazz a dit…

un musical bonjour Jerry
en ce 2 août 2020, le blog jazz fête ses 12 ans
bon w end et A+ d' Emmanuel

Elena800 a dit…

J'aime beaucoup car il y a beaucoup d'humour avec les masques ! Bon lundi

Cergie a dit…

Bonjour Jerry !
Par ces temps qui courent Eugénie devait être ravie de tourner dans une baignoire et sans masque chirurgical. Il a beaucoup d'imagination François et à nous aussi pour imaginer l'impact de telles images. Peut-être le manque crée t il le besoin ? Comme lorsque tout le monde au début de la pandémie demandait des masques et maintenant qu'il y en a, personne ne veut les mettre ?

Elena800 a dit…

Plein d'imagination, j'aime bien !

chevrette13 a dit…

Bonjour
une publicité sans les masques on a déjà vu ça du côté de nos politiciens !!
j'aime bien aussi la pudeur de notre ami François, cela correspond bien au personnage

Cassandre a dit…

Bonjour Jerry,

Ah, tu t'es bien inspiré de l'actualité pour "revisiter" ce film des années 70..

De merveilleux acteurs, j'adore Pierre Richard...la scène du bain moussant..j'ai trop envie d'y plonger..^^

C'est très original de faire une pub pour des masques..
si la tendance se poursuit encore sur des années, ces publicités existeront fort probablement "en vrai"...

Anonyme a dit…

Bonsoir Jerry
Merci ce que tu as Noter mais parfois l homme devrait y mettre dans la Baignoire essayer de mettre un autre pourquoi pas mais j ai apprécier l article il faut je m y fasse sur ce blog en attendant tu ais dans mes liens sur mon blog plus facile de trouver belle soirée de ce Mercredi Amicalement DANIELLE