dimanche 11 mai 2008

sweet harmony

Ah !! cette sacrée famille !!! malgré tout Valentine était plutôt joyeuse et primesautière en ce jeudi après midi . Ses parents Marius et Mady étaient venus quelques jours pour la voir et s'assurer (ou se rassurer) que tout allait bien pour leur fille . En les raccompagnant à la gare de Lyon , elle aperçut un drôle de type avec un chapeau noir de magicien qui la regardait fixement ..Il l'a regardait tout en profitant du soleil qui le réchauffait tel un lézard heureux . Fixant la donzelle , cet homme à l'allure de gentleman cabotin avait l'impression de la voir en triple et ..soudain il s'avança vers elle .Valentine se montra un peu méfiante (comme à son habitude) puis , elle vit l'homme s'avancer vers elle à grandes enjambées . -"Valentine ! Valentine! " cria -il dans toute la gare . Les passants se demandaient si cette scène un peu surréaliste était ou non la réalité ou une scène improvisée d'un film de John Cassavetes . Soudain , leurs coeurs se mirent à battre la chamade ! Devant elle , devant lui ! mais oui ! c'était bien elle et c'était bien lui ! -"Pedro ! ah ! c'est toi ? mais quelle heureuse surprise !" . Nos deux tourtereaux s'étaient enfin retrouvés , ce qui fit le bonheur des passants qui s'ennuyaient à mourir sur les banquettes d'attente de la gare . -"voilà un peu d'animation à peu de frais !" dit une dame à sa voisine . Pedro et Valentine se regardaient et semblaient ignorer parfaitement le monde qui les entourait . "-je ne tenais plus ! j'ai pris quelques jours pour te voir enfin !" lui dit Pedro presque en criant tant sa joie était immense . Ils s'embrassèrent fougueusement dans le hall de gare avant de partir tout sourire à l'intérieur de la ville .Valentine avait à coeur de faire visiter sa ville (O noble capitale !) à son hôte de coeur . Ils formaient tout deux un couple délicieux et rendaient Paris encore plus belle . Pendant trois jours , ils vivèrent un amour fort et intense . Ne quittant plus l'appartement coquet de Valentine pour faire l'amour , danser , rire ou écouter de la musique . Un matin , alors que Valentine dormait , Pedro lui glissa un petit mot sur l'oreiller "je préfère partir et ne pas céder aux habitudes qui tuent l'amour ...Partir certes , mais je reviendrais bientôt et à chaque fois nous vivrons ensemble des moments de bonheur intense ..si tu es d'accord pour que nous soyons ainsi : affranchis et libres de jouir sans entraves des plaisirs de la vie ". Dans les années qui suivirent : ce qui fut dit fut fait !

33 commentaires:

Va33 a dit…

Et y a pas d'enfants à la fin ???

jean-philippe a dit…

Chère VA : les enfants viendront sans doute tot ou tard ...et grace à eux la vie sera peut etre une autre aventure à vivre !

choule[bunker] a dit…

Heu... C'est la fin ?
Ou à dans 9 mois alors ?...

Patrick a dit…

Par cette belle journée ensoleillée, cette Happy End me convient parfaitement.
Bonne semaine l'ami
Patrick ( fixte)

Laudith a dit…

wahaaaa !!! superbe, j'adore !!! cette fin me convient parfaitement...

Lire tes mots est chaque fois un super moment de détente, merci l'artiste de me faire rêver dans ce monde de brutes.

Bonne fin de week-end.

Sic Luceat a dit…

heelo Mag D'ox,
Un super thank you dans ta demeure.
Je suis entré depuis peu dans cette "Veste side Story" avec metteur en scène le mag D'Ox.
Dans le juke box, passe France Gall et ce n'est pas du "Eleanor Rugby" des 4 garçons dans le vent mais bien la petite France dans de ses succés fou "Ça balance pas mal à Paris" une chanson que j'aime siroter dans un fauteuil de cuir fumé.
"Ça balance aussi", pour continuer le tempo et le refrain

Super tout çà, j'aime bien les atmosphères du magicien.
Moi, je viens faire mon "come back"
à force d'aller voir ailleurs,voir ce qu'il se passe, la nature dans tout son état, les baldes dans la sic système, et bien je vais voir si j'ai gardé le meilleur.
Je suis crevé comme un michelin, les yeux aussi allumés que mes pleins phares d'un voyage au bout de la nuit.
Bon, je cause toujours pareil, entre une poésie d'écorchés, et mon patois de zone sensible.
Je reconnais, il faut me suivre, j'arrive à semer les gens en plein champs.
C'est vrai que dernièrement, j'étais aux abonnés absent, je n'arrivais pas à répondre, complétement aphone, le gars.
C'est ce foutu temps qui me prend à la gorge, il ne me fait pas de cadeau celui-là, il me mettra au trou un de ses jours, je le sais.
Je parle, je parle, le magicien comme tous ces fans, doivent me prendre pour un véritable allumé.
Je le sais mais je n'arrive pas éteindre la lumière, j'ai toujours le fond de mon crâne qui reste en éveil même quand je voyage en pleine nuit, dans un sommeil profond.
En tout cas merci à toi et à vous tous d'être des gens de passages qui s'arrêtent sur le bord de ma route.
A tous et surtout au Mag D'ox, une bonne semaine etune bonne continuation au prochain épisode.
Amkalement sic

yepa a dit…

topppppppp , je voyais cette fin comme ça , un amour fougeux qui ne tourne pas a la routine pépère habituelle , et entravé par aucune obligation ,tout a fait la vie comme je la vois , merciiiiii mr j phil , gros gros gros bisous de Nice a Lyon ;

Christian a dit…

Bonsoir Jean-Philippe,
Une magnifique composition !
Amitiés en te souhaitant une bonne semaine,
Christian

corinne a dit…

C'est quand même dommage qu'il décide de partir
Ce n'est pas parce que l'on vit ensemble que l'on tombe obligatoirement dans la routine, les habitudes
Bisous et bonne nuit

Rosie a dit…

Et bien Pedro et Valentine vont vivre ce que je vis aussi. Mon chum travaillant à l'extérieur de notre ville, nous ne sommes ensemble que trois jours semaine et pas de place pour la routine.

J'aime bien ce concept de vie, et je jouis d'une solitude en semaine qui me permet de faire ce qui me plaît.

Belle fin pour cette histoire des amoureux.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

icone a dit…

Trop fort!!!
c'est ma vision de la vie amoureuse loin de la routine, des pantoufles des fringues qui traînent au sol, des poubelles à sortir... j'adore cette fin qui n'en ai pas une au fond mais un nouveau commencement...une autre histoire... je suis sous l'enchantement!
Quelle veinarde cette Valentine j'en serai presque jalouse!!
Ne vivre que le meilleur à deux loin des contraintes des habitudes éviter les non-dits...Je soupire...
merci pour cet instant de rêve!
merci pour tes passages...!
Je t'embrasse
Leila

Lilou a dit…

Je n'avais pas tout suivi, tu t'en doutes me faisant un peu rare sur les blogs
Tu écris toujours aussi bien que c'est un vrai bonheur.Bisous

Clo a dit…

L' amour intermittent ? Cache-cahe ? Je ne sais pas, mais je n' aimerais pas vivre comme ça.
Mais c' est leur choix.
Bonne soirée Magicien :)

Tietie007 a dit…

Le 11 mai 1981, Mitterrand venait juste d'être élu et Bob Marley s'en allait au paradis des rastafari !

Rosie a dit…

Un p'tit bonjour pour te souhaiter une belle journée.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

OLIVIER a dit…

Salut Jean-Philippe,
J'aime bien ! le baiser ressemble à celui de Doisneau ! Dommage que tu n'aies pas osé une scène d'Amour...
J'ai pas eu le temps d'aller t'écouter mais j'essaye dans la journée.
Au fait Valentine "elle avait de tout petits tétons" ? ;)
Amitiés et excellente semaine !
Merci pour tes mots,
OLIVIER

Rosie a dit…

Une p'tite trace de mon passage.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

icone a dit…

Un petit bonjour de la grande brune!
je t'embrasse à bientôt

Angélique a dit…

Du charme, une belle voix et de jolis mots :
Votre esprit est rempli d'un jardin fleuri d'amour, de beauté, de parfums...Pour sur !
Je vous ai trouvé séduisant et j'ai adorrré le 'tit clin d'oeil à la fin !
Je vous embrasse ou
je t'embrasse
Ange

Anonyme a dit…

Tu jongles avec les mots!!! bravo!

corinne a dit…

Un petit coucou pour te souhaiter une bonne nuit
Bisous

Brigitte a dit…

Chacun son truc mais je ne suis pas sûre que j'apprécierais ce genre de fin pour moi.
Néanmoins, je salue une fois de plus ton talent d'écrivain, Jean-Phi ! Bravo !

PassionNature78 a dit…

Sympa ton blog....

Anonyme a dit…

heelo magicien,
Je viens de repasser dans cette gare de Lyon.. dans mon imagination bien évidement.
J'y passais souvent dans mes heures parisiennes.
Je ne sais pas pourquoi, j'étais souvent attiré par les gares, et notamment celle de la gare de Lyon, était-ce un jeu de Monopoly, non, je n'avais rien rien à y gagner, mais j'adorai m'y perdre.
D'ailleurs, j'ai écris un roman un peu fou même complètement dingue, qui commençait par un long voyage à partir de cette gare. D'ailleurs, pour l'anecdote, je n'en suis jamais revenu. Bon, je ne vais pas revenir sur mes pas, mais sur cette love story.
Cela me fait penser à un bon vin.
Il faut savoir goûter, apprécier avec modération pour en trouver les plus grands arômes, sentir sa robe, toutes les sensualités, et cela sans en abuser, sans s'accoutumer, car même si on prend de la bouteille, on est jamais à l'abri d'être saoûlé pour un verre de trop. C'est une image rouge, pas noire.
La comparaison n'est pas aussi fluide que çà. C'est juste une image, une peinture.

L'amour,
ah l'amour
c'est divin
comme le vin !

Tiens je raconte des conneries maintenant comme un poète.
Je retourne en gare, ça me changera les idées.
Bon week
Sic

Patrick a dit…

un p'tit bonsoir!
Amitiés.

corinne a dit…

Je te fais de gros bisous pour te souhaiter un bon week-end

ellesuralune a dit…

Mais entre deux rendez-vous ils ont droit à d'autres histoires d' A ? Laisser à la vie de faire en corps des surprises .Bon dimanche à toi

rsylvie a dit…

ha ben c'est bien les mecs !
"je préfère partir et ne pas céder aux habitudes qui tuent l'amour ."
toujours peur de s'engager !!!
vite la suite, j'ai tout lu (oui beaucoup de retard oups m'excuse !!!)*
tout lu d'un trait...
la suite,,, vont-ils se retrouvers
se suicider d'amour
se perdre de vue...
quel talent.
(ton texte me semble plus léger... plus frais... c'est le printemps sur'ment)
aufait
beaujour et bonne semaine JeanPhi

Nina a dit…

Et bien dis moi c'est sympa que tu écris j'aime bien

Hussard 82 a dit…

j'adore l'idée que les amoureux se retrouvent pour faire plaisir aux passants qui s'ennuient sur les bancs. c'est le monde à l'envers mais ça me va très bien.
salutations fidèles à Steve Mc Queen.

nina de zio peppino a dit…

Une drôle de fin quand même…Je suis sans doute trop romantique.

yepa a dit…

En fait l'idéal ce n'est pas de se rencontrer de temps en temps pour B... et éviter la routine , mais un marin dans chaque port lolll , au moins pas de risque de s'attacher on sait jamais , trop dangereux .

moi a dit…

Du charme, une belle voix et de jolis mots :
Votre esprit est rempli d'un jardin fleuri d'amour, de beauté, de parfums...Pour sur !
Je vous ai trouvé séduisant et j'ai adorrré le 'tit clin d'oeil à la fin !
Je vous embrasse ou
je t'embrasse