lundi 16 juin 2008

les élucubrations de Monsieur Perrin


Quel barouf dans la rue Rechechouard !! on aurait dit le passage d'un radar intersidéral en pleine agglomération ...un bruit de casseroles qui roulent à terre puis le silence total se fit ressentir . Les badauds inquiets se ruèrent sur le quidam qui venait de trébucher sur ce hamas de ferrailles destiné aux travaux de réfection d'un immeuble du centre ville de Perpignan . Quelle ne fut pas leur surprise de reconnaître le professeur de maths du Lycée Ploucaf : monsieur Perrin ! Le cheveu hirsute et le costume débraillé , le voilà repartit en sifflotant jusqu'à son établissement ou l'attendait ses élèves . En entrant dans le lycée , les rires fusaient toujours un peu car notre homme (et il n'y pouvait pas grand chose) faisait rire tout le monde de par son style et son air lunaire . Un poil distrait , il arrivait souvent à cet aimable professeur d'oublier ses copies et de les confondre avec la liste des courses . Ce jour là , les élèves de la 4ème B n'avaient pas du tout envie de travailler et s'amusaient à chahuter dans la classe . C'est alors qu'entra monsieur Perrin , à l'instant ou il venait de franchir la porte de la classe en lançant un grand "bonjour ! bonjour ! aujourd'hui nous allons parler du théorème de Pythagore ! " , chacun des jeunes écervelés poussèrent un gloussement étouffé en voyant monsieur Perrin écrire au tableau ... son pantalon était tout déchiré et on pouvait voir son slip de couleur orange . Il se retourna ensuite vers l'assemblée et désigna l'un des petits ânes pour venir réciter sa leçon devant ses camarades . Assis à son bureau , monsieur Perrin pensait à mademoiselle Solange Dubreuil la fille du proviseur qu'il avait rencontré il y a quelques jours lors d'une réunion des parents d'élèves ...plus rien autour de lui n'avait d'importance , il la revoyait dans ses songes et n'entendait même plus le petit bourricot qui récitait péniblement sa leçon (qu'il n'avait point apprise) et que ses camarades lui soufflaient tant bien que mal ...Quand soudain , un brusque bruit le ramena à la réalité ....

25 commentaires:

FalconHill a dit…

Rien à voir avec le feu entraineur de Lyon qui avait gagné le doublé avant de se faire mettre dehors comme un vilain pas beau ?

Bonne semaine

Christian a dit…

Bonjour Jean-Philippe,
Un acteur que nous aimons bien !
Amitiés,
Christian

patriarch a dit…

ce n'est pas ma tasse de thé.
Bonne soirée.

rogers a dit…

on a plus ou moins tous connu un épisode comme ça lors de notre scolarité ... mais toi tu es notre porte parole à tous en quelque sorte ...quel talent mon cher magicien !

Marie Soleil a dit…

Des citations de Victor j'en ai beaucoup sur mon blog, j'adore.
Bonne soirée.
Marie

chantal74 a dit…

Sacré Monsieur Perrin, il m'a fait beaucoup rire à une époque.. mais il me fait toujours sourire.
bisous de chantal

Sic Luceat a dit…

Bonjour Monsieur Le Professeur !

Théorème de Pythagore
— Dans un triangle rectangle plan, le carré de la longueur de l'hypoténuse (côté opposé à l'angle droit) est égal à la somme des carrés des longueurs des côtés de l'angle droit.


Plus besoin de se ronger les angles, Perrin le matheux, , on lui a mis sa tête au carré, et Ses cheveux jusqu'à la racine carré comme çà, on ne pourra plus lui vendre la mèche, même pas à la virgule près, pour vous dire.

Il va nous en faire bouffer de son thé au harem d'archimède. On est pas sorti de l'auberge avec ce sacré numéro.
Si on continu avec ce drôle de zoiv ,je crois bien qu'Il y en aura même qui sortiront de la cuisine de Jupiter, même plus loin encore , ils seront à des années lumière .
on est vraiment pas de la même planète, y a pas à dire. Pourtant
Ca gamberge sec. mais on va pas se mouiller. on va pas se creuser le ménage non plus (on fera pas les angles, on fait pas parti des meubles)


Les Maths, les maths, on va le matter le petit père. Avec sa tête d'oeuf, il serait capable de nous pondre encore une autre formule 1.

Tiens, le Perrin est sur le perron, le plus drôle, c'est qu'il n'a même pas les pieds sur terre, il est encore dans la lune.

A la virgule près. Amikalement Sic

Laudith a dit…

Et vlan !! au moment crucial, il me faut attendre la suite... pas trop longtemps jean philippe, suis impatiente...

Bonne soirée l'artiste, sois sage mais pas trop ;o))

Rosie a dit…

Et bien ce M. Perrin, quel distrait, j'anticipe que le bruit c'est sa culotte qui déchire un peu plus, non, je rigole...

Bien hâte à la suite, toi mon magicien préféré qui me tient en haleine.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

ellesuralune a dit…

Mr perrin me fait penser à Frabçois Pignon , un distrait rigolo .
Bonne journée

dom a dit…

Etre distrait ... une vraie calamité ;-) !
Merci de ta visite.
Bon mardi ! Bisoux.

choule[bnkr] a dit…

un brusque bruit ?
Un vilain pêt qui déchire encore plus son pantalon ?
On attend de savoir...

Clo a dit…

Inénarrable Pierre Richard ...
Le bruit qui le ramène à la réalité est-ce la fille du proviseur qui entre dans sa classe ???
J' attends la suite avec impatience...
:0059:

Marie du Nord a dit…

J'aime beaucoup les gens comme Monsieur Perrin, pas d'ambiguité, tout en simplicité.

Rosie a dit…

Une p'tite trace de mon passage.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

ellesurlalune a dit…

Merci pour ton commentaire sur mon blog !

jojo a dit…

chouette blog. merci de ta visite. à bientôt
http://bateau-ivre.skynetblogs.be
http://fan-des-sixties.skynetblogs.be

Coriolis a dit…

Un pti coucou en passant !!! Bien à toi ! bisous

Christian a dit…

Bonsoir Jean-Philippe,
Un acteur que mes petits écoliers avaient admiré dans le film "Sans famille" !
Amitiés et bonne nuit,
Christian

corinne a dit…

Coucou il me faisait beaucoup rire "quand j'étais jeune" ou plutôt quand j'étais petite oui je préfère (lol)
maintenant c'est différent, il fait rire la petite
Bisous et bon week-end

OLIVIER a dit…

Salut Jean-Philippe,
merci pour le clin d'oeil à Perpignan ! Ma ville !
Comme lycée, tu peux mettre lycée Arago, c'était le mien ! J'ai eu un prof proche de Jean Richard.

Reçois mes sincère amitiés et à bientôt ! car je me mets en pause, grosse fatigue"...
A bientôt,
OLIVIER
Si tu pass par Perpignan, envoie un mail et je te donnerai mes coordonnées !

Domenica a dit…

Bonsoir Jean-Philippe,
Le Roi de la gaffe !!! c'est bien lui ! Aucun doute. En principe, je n'aime pas les comiques, mais j'ai toujours eu un faible pour lui ... Il n'y a pas plus " chèvre " ! que lui...hihihi, heu ! pardon, avec Depardieu, bien sûr....
Merci en tous cas pour ta fidélité cher Ami, je te souhaite le bonsoir et une bise amicale t'accompagne...
Maria

corinne a dit…

Coucou je profite qu'il n'y a pas de bug pour venir te souhaiter une bonne nuit
Bisous

nina de zio peppino a dit…

C'est sa vie.

Patrick a dit…

Je commence ma lecture....