lundi 1 février 2010

et paf ! le Jumpin Jack Flash est là !



Lorsqu'Harry sortit de la voiture , il se retrouva nez à nez avec Jack Danielle en personne ! Le bondissant et hirsute Jack avec son cigare et sa dentition digne d'une publicité pour un dentifrice . Harry était à présent ligoté à l'arrière du véhicule qui le conduisait au domaine privé de mister Jumping Jack flash .


A peine arrivé , les hommes de main du maestro firent sortir notre inspecteur pour l'emmener dans le bureau de Jack le foutraque en vue d'une explication de texte et de syntaxe qui devait sans aucun doute laisser quelques traces .

-"installez vous mon petit vieux ! je vais à présent tout vous expliquer : tout ceci n'est qu'une immense comédie , une odieuse farce tel celle que l'on fait jouer inlassablement au genre humain depuis des millénaires !!" lui lança Jack Danielle en fumant son cigare le regard halluciné .


Harry ouvrit de grands yeux : il ne comprenait pas un traître mot de ce que pouvait lui signifier avec éloquence le bondissant Jacky .

-"tu sais Harry , je ne suis pas et je te le répète un voleur de poules , je suis au dessus des lois moi ! je suis LA loi !! ah ah ah !! je suis celui qui tire les ficelles dans cette ville ! "

-"attendez , vous voulez dire que ... mais qui êtes vous au juste bon sang de bonsoir ?

Jack ne prit pas le temps de lui répondre plus précisément mais Harry avait finit par comprendre : il se trouvait face au big boss du FBI aie aie .


Harry avait été depuis le début de cette histoire le Dindon d'une farce peu mangeable , le jouet d'un homme de pouvoir prêt à tout pour en user et en abuser .

Deux jours plus tard , Harry fut relâché avec l'obligation de ne jamais révéler le véritable emploi de Jack Danielle ... il n'avait pas le choix désormais et devait poursuivre son métier de flic luttant contre la corruption avec ce lourd secret .



Un souvenir fort lui revint en mémoire : son pote de toujours Bob De Chico avec qui il travaillait en tandem il y a 15 ans ... et dont il n'avait plus jamais eu de nouvelles depuis que ce dernier fut pris dans une embuscade : et si lui avait parlé ?
Bob c'était un peu comme son frère et , tout deux s'étaient jurés de traquer les malfaisants ou que ces derniers se trouvent sur cette putain de planète !
Harry n'avait en lui que des regrets et se fit la promesse à ce moment précis de se faire justice en mémoire de Bob De Chico qui conduisait si bien les Taxicos la nuit dans les villes de grandes solitudes ...

23 commentaires:

Jérémy a dit…

A lire absolument, avec en fond sonore : Jumpin Jack Flash.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je passe te dire bonsoir j'ai un mal de dent je sors de chez ce dentiste est c'est si douloureux que je ne vais pas te prendre la tête. BOnne soirée

patriarch a dit…

Ca me rappelle les livres de série noire, les vraies ceux d'après guerre, avec couverture cartonnée en couleur jaune et noir.J'en ai sauvé deux de cette époque là, 1952_53 !!


Bonne journée !

maevina a dit…

et il ne se démonte pas!!! parce que lorsque je vois le Jack, j'ai plutôt envie de prendre mes jamabes à mon cou, non! pas nid de coucou!!!

nina de zio peppino a dit…

Que des pointures. Je suis en plus en pleine période "films mafia" que je regarde à nouveau avec grand plaisir.

Solange a dit…

´Tel est pris qui croyait prendre.À la prochaine.

Marie-Laure a dit…

C'est un plaisir de te lire :-) Et puis merci de tes passages réguliers sur mon blog... A bientôt :-)

chantal74 a dit…

Coucou Jean-Philippe, il vit dangereusement, tu crais que le cigare ne va pas exploser ?? lol
merci pour ton passage dans l'assoc.
bonne nuit avec plein de bisous glacés de haute savoie
chantal

Dragonfly a dit…

ah la mafia .. bouh fait pas de cadeau dis donc .......
bisou

Dragonfly a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
MissQ a dit…

ahhh les Stones !!!!

j'ai repris l'écriture sur mon blog ;o)

Biz

Betty a dit…

Sur un air mafioso sur un air entraînant et very dangerous, je continue à parcourir l'épopée de tes héros avec grand plaisir.. So to be continued
see you soon mister JP

Valerie a dit…

Alors là je dois dire que je suis déçue de trouver des références à Michel Sardou ici, tu nous avais habitué à bien mieux !!!! :-) En plus c'est sans commune mesure avec le bon vieux Jack D et Jumping Jack F. Bon week-end ! Bise

herbert a dit…

Jean-philippe, bonjour.

Je suis toujours interessé par le fil de l'histoire, certes, mais je suis emprté par ton style. Il n'appartient qu'à toi...
Merci beaucoup et pour tout.
En fraternité.

choule[bnkr] a dit…

en lisant le nom de Jack Danielle, je ne sais pas pourquoi, mais je me suis dit que j'aurais bien vu Danielle Gilbert apparaitre dans une de tes histoires.

MUSEAREVELISE a dit…

coucou jean philippe, toujours un régal de venir se tremper dans l'atmosphère de ces grands acteurs, j'adore, je te souhaite une belle soirée bisous

rsylvie a dit…

beaujour jeanphi
c'est amusant, ton histoire me replonge bien des années en arrière, quand nous regardions les séries télévisées comme alcapone et sa bande,,,, les truands des states...
j'aimais ces séries en noire&blanc..

douce semaine à toi

Un ange passe a dit…

j'écoute ça en lisant ton histoire
http://www.deezer.com/en/user/ange612?provider=widget#music/result/all/%20tm%20juke
je trouve que ça va plutôt bien !!!!
;-)

armandie a dit…

"en mémoire de Bob De Chico qui conduisait si bien les Taxicos la nuit dans les villes de grandes solitudes ..."
j'adore la chute en fin de récit, ça m'a beaucoup plu, j'avais l'image direct dans la tête.

Merci Jean Philippe pour tes histoires toujours bien menées.

plein de baisers

Armandie

Je suis le temps qui passe. a dit…

J'avoue avoir un peu perdu le fil de l'histoire, toutefois si tu pouvais me communiquer la marque du dentifrice de Jack je t'en serais reconnaissante ! ;-) Is a joke !

Bonne fin de journée Jean-Philippe.

Bises Do

Tietie007 a dit…

Nicholson, un de mes acteur préféré avec Brando !

Laudith a dit…

J'aime beaucoup ton style qui me fait penser au film relatant les polars se passant pendant la prohibition.

Bonne soirée Jean Philippe, désolée de prendre du retard dans mes lectures, mais des problèmes familiaux accaparent mon temps.

Mimi a dit…

Bonjour Jean-Philippe, un peu plus absente de mon blog depuis début janvier mais j'avais noté dans mon petit carnet de venir voir la suite de cette « mafiaventure » !! j'aime bien en tout cas les acteurs que tu choisis cela nous met encore plus devant une scène de film même si on le lit. Alors ce Jack va falloir qu'il continue comme si de rien n'était?? pas certaine qu'il en restera là... on verra :)

Merci pour ce partage d'écriture c'est un plaisir de te lire, bon WE à toi.