lundi 24 mai 2010

Isabelle et Dustin on the road again

" le vil scélérat ! il cherche à remettre le couvert quitte à repartir avec mes plus belles assiettes ! je ne vais pas me laisser faire !"
En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire Isabelle Tapioca enfila son manteau et se rendit aussitôt au commissariat le plus proche pour lancer un avis de recherche . Lorsqu'elle arriva rue du Couperet au numéro 22 pour être plus précis ... elle trouva porte close et cette inscription sur la porte d'entrée : "commissariat fermé pour cause d'inventaire " .




Que pouvaient ils répertorier et classer ? ranger et soupeser ces bougres d'ânes de forces du désordre établit à un fric fou ? la question resta en suspens et personne n'y trouva rien à redire dans la ville ou les habitants étaient beaucoup plus préoccupés par la prochaine coupe du monde de gugusses milliardaires courant après la baballe sur une pelouse même pas couvertes de fleurs et d'arbres ...du pain et des jeux et puis basta !




Gérard Balthazar et ses coéquipiers étaient un peu refroidit depuis le décès de Mimi la déc' : lui si joviale et si festif ...le savoir à six pieds sous terre leur coupait toute envie malfaisante : vidés qu'ils étaient nos lascards .




Isabelle Tapioca appela le fidèle Dustin Moucheron afin de lui narrer la situation et la protéger contre Balthazar et sa bande ...car c'est certain Gérard voulait lui faire peur afin de lui dérober ses économies .


Isabelle se remémorait l'histoire qu'elle avait vécu avec le gros Gégé et se dit que plus jamais elle ne voulait entendre parler de lui . Cette dernière affirmation séduit beaucoup Dustin qui voyait là un moyen supplémentaire d'être dans sa vie .




"- j'ai une idée Isabelle , prenons mon véhicule et partons sans mot dire vers le sud du Canada ... je suis certain que vous y serez plus tranquille et que vous y serez heureuse .. .enfin !" lança dans une frénésie communicative Dustin à Miss Tapioca .



Ce qui fut dit fut aussitôt fait et les voilà sur la Highway 66 cheveux au vent et sourires aux lèvres afin de jouir de la vie sans entraves ni interdits . Une ambiance à la Easy Rider sur quatre roues flottait dans l'air et l'insouciance et la malignité d'Isabelle n'y était pas étrange ...



Sachant que Gérard Balthazar connaissait son numéro de téléphone , ses horaires de travail : il connaissait fatalement son adresse ...la belle avait eu l'idée diabolique (avouons le) de laisser sa cousine Eva quelques jours chez elle pendant sa grande évasion ....


le lendemain Gaspard , Balthazar et Melchior entrèrent de force (grâce au jeux de clefs magiques de Gaspard) chez Isabelle Tapioca afin de l'enlever et la faire parler ..et puis que sais je encore ! A peine arrivés sur les lieux , ils avancèrent sans bruit vers la chambre à coucher que Balthazar connaissait fort bien et , trouvèrent une jeune femme endormit ...

"ah !! te voilà ma cocotte ! tu es cernée nous sommes de retour et cette fois tu ne pourras plus nous échapper !! " .

Quelle ne fut pas leur surprise en soulevant la couverture de découvrir la cousine Eva qui ne parlait pas un traître mot de Français et qui ne connaissait point ces trois oiseaux là ...

"la guigne !! ah !! la vache !! elle nous bien eu !!!

Moralité de cette histoire : ne jamais douter de la capacité d'un petit potage à se transformer en gros bouillon .

37 commentaires:

patriarch a dit…

Tu as une imagination galopante !!!!!

Rires !

☼ France ☼ a dit…

Dsl je n'ai pas assez de temps mais je viens te dire bonsoir et merci de ton passage. je vais même me coucher car avec cette féria je ne me sens pas en forme
Bye

esperance a dit…

quelle imagination!!!
merci bonne soirée

Solange a dit…

À malin, malin et demi! Beaucoup d'imagination pour des histoires intéressantes.

choule[bnkr] a dit…

j'adore ta 2e strophe.

yves1947 a dit…

Bonjour jean Philippe
Une petite visite de courtoisie pour te souhaiter un bon mercredi.
super ton histoire:imaginons! imaginons!!!
amitiés
Yves.

Martine a dit…

J'adore la morale, un gros bouillon avec des yeux qui veillent, attention

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe.
Et merci pour tes mots.

J'aime beaucoup la moralité de l'histoire...Foorcément...Avec Tapioca...

Merci beaucoup.
En fraternité.

corinne a dit…

coucou Jean-Philippe
que de belles têtes d'affiches, des artistes, des vrais

Bisous

Pas a pas a dit…

de passage bien le bonjour

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Galopante... comme dit Patriarch et fertile aussi! ;)

Et ta plume est tant captivante que ravissante!

Merci pour toutes ces élucubrations absolument adorables!

Grosses bises à toi, monsieur le fantaisiste hors-pair! ;)

dom a dit…

Excellente, la morale de l'histoire.
Quelle imagination ...
Bonne fin de semaine ! Bisoux

Dragonfly a dit…

Hello ….
Un petit mot pour vous dire que le blog de Dragonfly « légère comme une libellule » va changer .
Un changement positif et plein d’humour , d’amour et de sincérité .
Pour enfin vous montrer la partie cachée de mon moi quelque peu .. Noir ….
Alors Dragonfly devient «  Barbie girl » …. Et je vous dis à trèèèèèès bientôt !!!!!!!!!!

Johanna a dit…

Born to be wild...

Marie-Laure a dit…

Un hommage à Denis Hopper avant l'heure ;-)

tunisian a dit…

Bonjour;

me voilà de retour sur mon blog après une dure période d'examen maintenant je suis en vacance en attendant le résultat

très heureux de te retrouver de nouveau

je vous souhaite une excellente journée

Tunisian Ismail

Cortisone a dit…

mais où tu vas chercher tout ça ?
Belle imagination, je suis toujours enchantée.
Bises Ox !

Sandra a dit…

Merci de ta visite c'est cool
tu vas bien ? Je vais vite me faire un chocolat oui oui tu en veux un aussi ?

rsylvie a dit…

beausoir mon ami jeanphi
alors à quand la mise sur papier ?
vraiment,,, j'avoue que j'aimerais bien lire ces petites histoires policières sur papier
vrai
allé bisous et douce nuitée à toi

Barbie Girl a dit…

Tu n'as pas ton pareil pour écrire des petites choses qui nous tiennent en haleine !!!
je t'embrasse cher magicien !!

Viviane a dit…

Après quelques journées très chargées, je suis de retour sur les blogs et j'ai beaucoup de choses à lire... heureusement que dehors il fait un temps de novembre!
Merci pour les visites durant mon "éclipse " plus longue que prévue!
Une bonne soirée
Un bisou amical
Viviane

Anonyme a dit…

Une moralité qui met en appêtit pour d'autres histoires à déguster...

Merci pour cet agréable moment de lecture jean Philippe.

Passe une belle soirée l'artiste.

Laudith a dit…

Zut !!! anomyme c'est moi

☼ France ☼ a dit…

Bonsoir et merci de ta visite cela me fait tant plaisir. Alors les nouvelles! Tu vas bien ?
Au fait dés que je passe chez toi des pubs a gogo mais cela ne me fait pas partir.
Passe une belle soirée et ne saute pas souvent attention aux rochers
Bye

plume a dit…

Quelle imagination!!!! impressionnant!

Betty a dit…

moralité..moralité..moralité..imagination..imagination..imagination..quel fabuleux cocktail sous ta plume je dis! si si, je reviendrai..si si..

Barbie Girl a dit…

Coucou !!
merci pour ton petit mot chez moi ...
le style nouveau c'est moi ... moins sombre ,moins catégorique aussi beaucoup de chose , mais ferme sur d'autre .. une 'tite chieuse quoi mdr !!!
je te fais des bisoux !!!

sabine a dit…

Je m'excuse par avance mais : ce n'est pas une redif ton article ?
En tout cas, le style et la vivacité sont toujours là.
Bises kinia

Barbie Girl a dit…

un baiser en passant ..
Il fait un soleil radieux en bretagne !!!!!
tout plein de chaleur pout toi
bsiou

Flo ♪ a dit…

Petit bnojour ici

MUSEAREVELISE a dit…

coucou, excellente ta moralité j'en ris encore, et quelle imagination, toujours très agréable à te lire, une bonne partie de détente, passe un bon wk bisous

ysa a dit…

Un petit potage qui se transforme en gros bouillon... ah ah c'est trop mignon....

armandie a dit…

plaisir de revenir te lire après une absence passagère de ma part sur la toile. Tu as toujours l'imagination riche et fructueuse, j'adore découvrir tes personnage passionnants.
plein de bisous pour toi

Armandie

☼ France ☼ a dit…

le coeur de l'amitié
_______*#####*
____*##########*
__*##############
__################
_##################_________**####*
__##################_____*##########
__##################___*#############
___#################*_###############*
____#################################*
______###############################
_______#############################* __________
________*##########################__________
__________########################
___________*####################*
____________*##################
_____________*###############
_______________#############
________________##########
________________*#######*
_________________######
__________________####
__________________###
___________________#

willykean a dit…

Voilà bien quelques semaines que je n'ai pas suivi les périples de Tapioca et Balthazar§

Le récit a l'air bien avancé et comme toujours, l'histoire est bien écrite, l'intrigue bien ficellée!!

Bravo!

dourvac'h a dit…

Quel dénouement sur les Highways menant des States au Canada, cheveux aux vents (une scène digne de Peter Fonda et Dennis Hopper)... je dis bravo à Isabelle Tapioca, Dustin Moucheron, au Gros Gégé, à Balthazar, Melchior et leurs compères en coups foirés... et à Master Jerry Ox, of course...

... mais tout d' même ce que je préfère est :

" Que pouvaient ils répertorier et classer ? ranger et soupeser ces bougres d'ânes de forces du désordre établi à un fric fou ? la question resta en suspens et personne n'y trouva rien à redire dans la ville ou les habitants étaient beaucoup plus préoccupés par la prochaine coupe du monde de gugusses milliardaires courant après la baballe sur une pelouse même pas couvertes de fleurs et d'arbres ...du pain et des jeux et puis basta ! "

"Jubilatoire ! " diraient les branchouilles des pages cultureuses de "Libé"...

Il nous faut LE RECUEIL de tes histoires, Jean-Philippe !!! ça devient indispensable... c'est que j'aimerais pouvoir les relire facilement, vois-tu... gravées dans le marbre, sur du beau papier Vélin d'Angoulème et en beaux caractères d'imprimerie... (euh... pour le marbre, en "light", bien sûr !)

Amitié... et à bientôt ! (et merci pour l'invitation-chanson... "Chantons à perdre la raison"... comme disait - à peu près - Jean Ferrat...)

Anonyme a dit…

quentin

je vois que tu est cinephile
oui en effet c'est un endroit

la rhune qui est superbe

merci de ta visite @++