vendredi 27 août 2010

Do you feel Filoux ?

- "je sais que Roger est vivant et qu'il est dangereux ! fais quelque chose ou je risque de faire une bêtise ! " Lança Gena Gones à son ami Peter Columbus qui ne savait pas à ce moment précis quoi lui répondre . Quelques jours plus tard, Gena Jones reçut une étrange lettre simplement signée des initiales "R F" . Elle se demanda à quoi pouvait bien correspondre cette malicieuse et discrète signature : République Française ? Refuge Fédéral ? Rassemblement Foutraque ... que dire ?



Évidemment , notre diva pensa à un nom propre (ou plus ou moins lavé ) et songea à Roger Filoux qu'elle supposait toujours en vie et prêt à bondir tel une panthère en furie .

Roger avait , il faut l'avouer beaucoup compté dans sa vie . Il fut son mentor et ce , bien avant John Cacahouètes . Elle se souvenait avec un bonheur non dissimulé de cette vie de bohème chic qu'ils avaient mené tout deux pendant près de 5 ans . Roger était imprésario de métier et , un beau jour il délaissa sa créature de scène pour d'autres horizons . Ce fut à ce moment que Gena rencontra le chef d'orchestre méticuleux John Cacahouètes au tout début des fascinantes années 70 .

Curieuse de nature, Gena Jones ouvrit l'enveloppe et découvrit le mot (très bref) inscrit sur un papier bleuté : "Rendez vous sur la place Lictha à 15 h 09 . à bientôt petite mésange . Signé R.F ."

Elle attendait le retour de John pour lui lire la missive atypique qu'elle venait de découvrir et qui lui donnait à nouveau des sueurs froides . John Cacahouètes entra aussitôt dans une colère noire lorsqu'il eut finit de déchiffrer ce mot qui n'avait rien de doux .

-" Ce fichu fantôme hein !! toujours des menaces ! je vais le démasquer cet australopithèque de mes deux !" déclara John en composant le numéro de téléphone de Peter Columbus .

Ce brave Peter fut , de nouveau convoqué pour éclaircir cette étrange affaire et mettre le grappin sur ce Roger Filoux .

"Elle s'avère tout de même bien particulière ton histoire John ... Aucun meurtre à l'horizon , aucun indice et un suspect déclaré mort depuis plusieurs années ... c'est ma femme qui va être contente ! elle qui me dit souvent que je fais un métier on ne peut plus plan-plan !" . rétorqua Peter Columbus en ôtant un caillou de sa chaussure .

14 commentaires:

Cortisone a dit…

hé hé je suis la prem's !
J'adore les noms de tes personnages, ils me rappellent quelque chose :-)
Qui est R.F Révélation Fulgurante d'ici peu ?
Rdv dans quelque jour le... à 15h09 pour la suite des aventures de G.G.
je t'embise Magicien !

Solange a dit…

Y a pas que la femme de Peter Columbus qui va être contente, moi aussi.

choule[bnkr] a dit…

2 compères qui ont fait un paquet de films ensembles. Pour notre plus grand plaisir.

maevina a dit…

ah!! le Colombus est marié lui aussi !!!!!!!!!

Laudith a dit…

Ah ah !!! que va nous réserver et dénicher ce cher Perter Colombus, je suis impatiente de lire comment il va s'y prendre.

Bises et belle journée Jean Philippe, toujours un réel plaisir de lire tes écrits.

flo a dit…

bisou aussi

France a dit…

Je viens aussi te dire bonsoir j'espére que tu vas bien et que tout se passe à merveille pour toi
Bye

France a dit…

B>ONJOUR

Pas a pas a dit…

merci de ton passage a +

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Philippe...
P. Et RF..
Aux prochaines lettres.
Merci beaucoup.
Pour tout

En fraternité

Martine / Eglantine a dit…

De retour de vacances. Deux semaines sans internet (de vraies vacances) contente de te retrouver. un petit coucou pour te remercier des quelques mots déposés pendant mon absence. Le temps de vider mes valises, concevoir quelques articles sur mes deux blogs et je reviens.... A bientôt.

Bisous

Eglantine :http://quaidesrimes.over-blog.com

Martine : http://www.cergyrama.com

georges a dit…

Avec tes écrits Jerry tu devrais voir trouvé un éditeur. C'est fou ton texte, c'est marrant, comme un salmigondis délicieux de choses éparses qui reprennent des sauces connues. C'est très postmoderne en tous cas. Littérairement parlant, tu apportes une belle contribution à ton temps.
Voilà un original de talent!

dom a dit…

Pas suivi et pas le temps de tout lire ... Désolée.
Merci pour tes gentils compliments, ça me touche, sincèrement.
Bon jeudi ! Bisoux.

dom

willykean a dit…

Certaines rencontres peuvent s'avérer parfois hasardeuses. La pauvre! A sa place, je serais morte d'inquiétude.