lundi 28 mai 2012

Laurel et Sonny dans la grande turne à fric



Devant la demande de la préposée à la planche à biffetons , Sonny Tomson eut comme une légère hésitation et enchaina sur le meme ton :
-Des dollards , voyons ! Mon pote et moi voulons remplir notre besace avec tout vos sales billets , on ne le fait pas par plaisir mais par nécessité , vous savez ce que celà signifie madame ?


La réceptionniste aquieca puis baissa la tete en déposant les billets dans le sac que lui tendit d'une main Sonny tandis que Laurel (son comparse patibulaire ...mais presque) la tenait en respect avec son fusil .

Laurel commencait à s'impatienter et avait quand meme la crainte assez justifiée que le personnel n'ait alerté la maréchaussée . Il s'approchait du comptoir tandis que Sonny fermait les sacs de billets plein à craquer .

-Sonny , faut qu'on se tire maintenant ! j'suis pas très tranquille ! la Syphilis est fort bien gardée à c'qui parait ...mettons les voiles avant l'arrivée de la police .


Tandis que les deux hommes s'entretenaient sur la suite de leurs aventures (totalement improvisées comme vous le constatez à la lecture de de récit ) , des voix extérieures résonnèrent dans le batiment .


Sonny Tomson eut alors l'idée de se faire passer pour un malade contagieux afin d'éloigner les forces de Police . Une idée qui ne fit pas sursauter de joie le personnel séquestré par ces deux spécimens sans grande envergure mais bien décidés à aller au bout de leurs méfaits .


Très vite, les autorités et les médias de la ville de Kachasa eurent vent de ce braquage et , contre toute attente ce "sujet" commença à passionner les foules en mal de sensation forte .






Il faisait chaud à l'intérieur de la Syphilis banque et , Bertha , l'une des employés eut un malaise et demanda de l'aide . Laurel continua tant bien que mal à maintenir les otages en respet et Sonny alla réconforter la malheureuse .

Bertha  était une des plus anciennes employés de la banque et , elle en avait vu des braquages car , c'était monnaie courante par ici .

-Apportez moi de l'eau s'il vous plait ! je sais que vous ne nous ferez pas de mal mais, par pitié , faites ce que vous avez à faire sans dégats et foutez le camp ! Expliqua dans un souffle Bertha Bourret alors que deux de ses collègues venaient à son secours .
-Au fond  ....vous etes aussi paumés que nous , pas vrai ? lança t-elle à Sonny .

15 commentaires:

Jerry OX a dit…

Devant la demande de la préposée à la planche à biffetons , Sonny Tomson eut comme une légère hésitation et enchaina sur le meme ton :
-Des dollards , voyons ! Mon pote et moi voulons remplir notre besace avec tout vos sales billets , on ne le fait pas par plaisir mais par nécessité , vous savez ce que celà signifie madame ?


La réceptionniste aquieca puis baissa la tete en déposant les billets dans le sac que lui tendit d'une main Sonny tandis que Laurel (son comparse patibulaire ...mais presque) la tenait en respect avec son fusil .

Laurel commencait à s'impatienter et avait quand meme la crainte assez justifiée que le personnel n'ait alerté la maréchaussée . Il s'approchait du comptoir tandis que Sonny fermait les sacs de billets plein à craquer .

-Sonny , faut qu'on se tire maintenant ! j'suis pas très tranquille ! la Syphilis est fort bien gardée à c'qui parait ...mettons les voiles avant l'arrivée de la police .


Tandis que les deux hommes s'entretenaient sur la suite de leurs aventures (totalement improvisées comme vous le constatez à la lecture de de récit ) , des voix extérieures résonnèrent dans le batiment .


Sonny Tomson eut alors l'idée de se faire passer pour un malade contagieux afin d'éloigner les forces de Police . Une idée qui ne fit pas sursauter de joie le personnel séquestré par ces deux spécimens sans grande envergure mais bien décidés à aller au bout de leurs méfaits .

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

Bonne soirée JERRY BISOU

maevina a dit…

un hold up qui commence mal dirait on !

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿ a dit…

Jerry coucou oui moi aussi je suis paumée et je veux bien un peu d'eau tu sais je ne peux plus tenir debout avec cette chaleur
Et chez toi il fait beau aussi Jerry
je te souhaite une belle soirée

Marguerite a dit…

Ah bon, des dollars pas des euros ?
Ils ont des noms pas possible ces deux acolytes.

ysa a dit…

Ils ont pas l'air bien doués les deux acolytes, ça promet !!!

Solange a dit…

Toute une aventure qui se prépare, je suis curieuse de lire la suite.

écureuil bleu a dit…

Bonsoir Jean-Philippe. J'ai écouté ta nouvelle chanson. Elle est très réussie !

michael et sandra a dit…

quel régal de venir te rendre visite cela rappel des petits souvenirs tv lol ! gros biz et peut être à bientot de te lire !!!

chacha et ely beagle a dit…

bjr je vient d'écouter la chanson elle est génial, bisous

SONYA a dit…

mes yeux se sont régalés JP
belle soirée
bises

jalhouse a dit…

Hello...
Oh oh..Pour savoir voler, il faut être bon voleur et presque bon diplomate.......
Sortiront-ils de là sans dégâts car sans en causer, j'en doute :-)
Bisou à toi !!!

Anonyme a dit…

je sais pas si mon com est passé, je disais que la fille de ma voisne s'et fait braquer dans la banque où elle travaille mais c'etait pas la même banque lol gros bisous marithé

louvard a dit…

appelons le dr House à la rescousse c'est peut-être un cas d'urine qui stagne pour ne pas aller à l'urne funéraire ou pas dimanche

martine a dit…

J'aime beaucoup la fin surprenante mais qui me plait