mardi 3 janvier 2017

La révolte des Pitypityens

Penché sur son livre ,Lucas étudiait sagement dans la cuisine de la maison ,autour de lui ses frères Victor et Pierre jouaient aux cow boys et aux indiens en courant dans tout les sens .


Lucas se demandait de quelle manière il allait pouvoir un jour faire cesser cette tyrannie qui oppressait de plus en plus les habitants de Pitypity ,le travail forcé pour les enfants et les vieillards pour produire encore plus de richesse le révoltait seulement voilà ...il n'avait que 12 ans et à cet âge là on ne peut en aucun cas envisager d'être le leader d'une révolution ! Baptiste travaillait dur pour amener un peu d'argent pour sa famille ,ses tableaux bien que magnifiques lui apportaient peu d'argent ..juste assez pour vivre mais pour les loisirs et la culture de ses enfants : Nada !




Célestin , de son coté brillait toujours faisant voir sur des affiches le représentant ou dans des spots publicitaires son sourire carnassier , il aimait à répéter qu'il était le premier homme politique à se vendre comme un produit .



-"les gens attendent des choses simples car ils le sont je me dois d'être à leur portée , j'en fais un devoir !" répétait il à longueur de journée dans ses discours . Une partie des habitants lui étaient hostiles mais hélas ils n'avaient pas la parole .Lors d'un récent conseil municipal , Baptiste prit la parole au nom d'une certaine opposition , quelques voix s'élevèrent avec lui mais...c'était hélas une minorité !!


la tension montait de jour en jour , Baptiste s'acharnait avec l'aide de quelques bonnes volontés à faire cesser ce carnage ...bientôt cette loi sur le travail forcé des enfants et des vieillards allait être appliquée et cela le mit un jour tellement en colère qu'il jeta une partie de ses toiles
-assez assez mais pour qui nous prend t il ???? j'en ai marre !! à quoi cela sert ???


Lucas arriva et trouva son père en pleurs , les mains dans les cheveux .Il lui demanda ce qu'il avait mais Baptiste ne parlait plus , il restait prostré la tête dans ses mains autour de lui dans l'atelier des toiles ébréchées étaient éparpillées ...devant ce spectacle désolant et ce renoncement ostentatoire pour son art ,Lucas se promit d'agir au plus vite ...
-il faut que cela cesse !!! se dit il .

21 commentaires:

Marité a dit…

Oui, il faut que ça cesse ! Et j'attends impatiemment la suite qui devrait résoudre ce problème... je l'espère !
GROS BECS Jerry !

trublion a dit…

C' est l' horreur de se sentir impuissant devant la malfaisance de certains !
L' union fait la force, mais encore faut il vaincre la lâcheté des concitoyens
Bonne soirée
Amitié

Marie-Charlotte Pheulpin a dit…

bisous bonne année

Tmor a dit…

Jolie plume camarade, tu mènes bien ton histoire. Chapeau camarade.

Une fleur de Paris a dit…

Bonsoir,
Que faire seul contre tous ? ne pas pouvoir agir c'est frustrant, je connais ça !!
Bonne Année 2017 à toi aussi et une bonne santé, c'est très important ... bonne soirée, bises, Véronique

dom a dit…

Il faut que ça s'arrête ! A suivre ...
Bon jeudi, toujours dans un froid glacial ...
Bisoux, jerry

tiot le mineur a dit…

Salut
Je te souhaite une bonne et heureuse année

P'tit Randonneur a dit…

Bonjour Jerry
Comment vas tu ?
Oui c'est de plus en plus courant de se retrouver seul face à des situation qui ébranlent. C'est de pire en pire, nous voulons faire quelque chose mais nous ne savons pas quoi, comment faire et où se rendre.
Je te souhaite une très bonne année 2017, surtout une excellente santé, avec ça tu vas au bout du monde.
Bien amicalement
@lain

Gérard a dit…

toi non plus ne t'arrêtes pas, continue à écrire pour le plaisir. Bonne et heureuse année Jerry

l'ami Gégouska a dit…

Je viens te présenter mes voeux de bonheur pour la nouvelle année,il faut que cela cesse mais quand...? la suite prochainement sans doute ...! à bientôt amitié

didier a dit…

Je te souhaite une bonne et heureuse année et de nombreux succès!

Solange a dit…

J'ai bien hâte de voir la suite.Meilleurs voeux pour la nouvelle année.

Cergie a dit…

En réalité on ne sait pas du tout où se situe Pitypity, j'ai habité moi-même pendant 6 ans dans une réserve forestière et nous étions bien isolés, je n'avais pas de copine, je lisais beaucoup, heureusement la capitale n'était qu'à peu près à 15 kms pour le collège puis le lycée, la bibliothèque quelques commerces. Je n'avais guère de besoins, il y avait la rivière, la forêt, que demander de plus ?
Baptiste a l'air de vouloir prendre les choses en main, c'est déjà ça, car pour Lucas ce serait beaucoup de faire la révolution tout seul à son âge... Arriveront-ils à fédérer le reste de la population ? Célestin dispose-t-il d'une milice à ses flûtes ?

MickaelD a dit…

La première pierre a été de favoriser l'individualisme qui a enlever aux gens l'envie de se révolter, chacun pour son nombril ;) Bonne année 2017 Jerry et changer le monde n'est pas si utopique.
@+

jill bill a dit…

Un p'tit clin d'oeil au musicien écrivain, que 2017 soit une belle et heureuse année Jerry, amitiés, jill

rené jeanine a dit…

bien interessante ton histoire, merci Jerry, merci pour ton aimable passage, et tes gentillesses, je souhaite beaucoup de succès à ta nouvelle chanson, bonne et heureuse année cher ami, bises

jpla a dit…

Meilleurs vœux pour 2017
JP

écureuil bleu a dit…

Bonsoir Jerry. Je te souhaite une belle année 2017 avec beaucoup de succès pour tes chansons !

Rubynessa a dit…

Je en sais pas si je l'ai déjà fait....
Jerry tous mes voeux pour cette nouvelle année :-)

Quichottine a dit…

Tu racontes toujours aussi bien. Bravo, Jerry.
Passe une douce journée, et si j'ai oublié de te le dire plus tôt, une très belle année avec beaucoup de succès.

Gauthier a dit…

(Eh ou hé oui -pas et oui- cela soit dit simplement)

Sinon, bon anniv pour un blog plein d'intérêt.