samedi 11 août 2007

les mésaventures de Marty Glouz




Suite des mésaventures de Marty Glouz ,une histoire inventée par votre serviteur avec votre aide précieuse et indispensable chers internautes et autres bloggers de tout poils . La grande gagnante de la suite de cette histoire est Laudith ,c'est avec son récit que nous poursuivrons puis je compléterais et...pour finir je vous demanderais d'imaginer une fin (parce que bon , on va pas y passer le
réveillon non plus ). c'est partit :"Dès son arrivée , juste devant la porte de son restaurant "chez Toufik" , un homme en costume noir l'attendait , une petite valise à la main : "monsieur Glouz , j'ai quelque chose d'important à vous dire " Marty ne manifesta aucune surprise et il ouvrit son établissement et laissa entrer l'homme en noir ...Voilà, j'ai dans ma valise quelques papiers que je vous demanderai de lire attentivement, je suis le notaire d'Isabelle qui a décidé de vous léguer toute sa fortune, elle n'a rien voulu laisser paraître, mais elle n'a plus que quelques jours à vivre, vous êtes l'homme qui lui a donné la force d'aller jusqu'à la fin de sa maladie, si elle ne vous avait pas rencontré, je pense qu'elle se serait déjà suicidée, ne lui faite pas l'affront de refuser cet argent car ce serait lui dire qu'elle aura souffert pour rien, sachez que vous lui avez donné la plus belle des thérapies qui soit, ne la décevez pas. Alors les larmes aux yeux, Marty signa les papiers .Maintenant qu'il repensait à tout cela, il se demanda dans quelle machination il était tombé, Isabelle était toujours vivante et Grâce, dépossédée de l'héritage de sa soeur, n'essayait-elle pas de le séduire afin de récupérer son bien...."
Marty se grattait la tête ,avait il fait le bon choix ?fallait il croire à cette histoire et accepter cet argent ? Ce matin là lorsque Isabelle quitta la chambre pour le rejoindre dans la cuisine pour prendre leur petit déjeuner , il l'a trouva quelque peu changé : "tu as mauvaise mine , tu es sure que çà va ?" elle ne répondit pas et la conversation s'orienta sur un tout autre sujet "j'ai beaucoup de travail aujourd'hui , je risque de rentrer tard , ne m'attends pas " . Marty plongea le nez dans son café sans broncher , le bruit que fit la porte dès son départ provoqua en lui une violente migraine ,pour lui c'était une habitude et il ne fit pas immédiatement attention à cela .Pendant ce temps ,Isabelle se rendit chez Grace pour lui faire part de la nouvelle , les rues de New York étaient si mouvementées que Grace ne l'entendit pas sonner , "qu'est ce qu'elle fait ? elle ne va tout de même pas refuser de m'écouter.." C'est alors que Grace fit son apparition , habillée d'un simple peignoir car elle venait à peine de se réveiller après une soirée chez des amis qui s'était terminée assez tard .Elle la fit entrer et Isabelle lui confia qu'elle venait de léguer sa fortune à Marty en reconnaissance de tout ce qu'il avait fait pour elle , du bonheur qui grâce à lui était revenu dans son existence ..Grace écouta un peu distraitement quand tout à coup...
et maintenant (si le coeur vous en dit ) c'est à vous !

15 commentaires:

rogers a dit…

ça ne m'étonne pas que la comète se soit distinguée... ce n'est pas la nuit des étoiles ce soir ? non sans rire elle a , c'est le moins qu'on puisse dire , une "brillante" imagination ! bravo laudith

Lilou a dit…

Zut, alors , il va falloir attendre pour savoir la suite ...
Ne compte pas sur moi, comme je te l'ai déjà dit, je suis nulle.
En tout cas c'est passionnant, j'admire. bravo
Bonne soirée

cécé a dit…

Merci pour ton radis sur mon blog c'est sympa! Il y a du monde ici et de l'imagination, je reviendrais faire un tour..
A bientôt!

yepa a dit…

moi aussi je suis nulle lollll , j'attends , tu fais bien mieux ça , tu devrais faire un bouquin , j phil , sérieux ; tres douce fin de journee et soiree a toi . bisous . yepa

Michel a dit…

Bonjour jean-Philippe

Cela aurai été avec plaisir, mais en ce moment j'ai trop de boulot et de plus j'ai une chanson à écrire(rire). En tout cas belle participation de Laudith,(si c'est bien celle que je crois) je ne conaissai pas ses talents de romencière.

Amitiés

Michel

Laudith a dit…

Isabelle lui avoua, qu'en fait elle n'était pas sa vraie soeur, elles avaient bien la même mère, mais le père de Grâce était un inconnu que leur mère avait rencontré lors d'un séjour en Italie, un bel italien dont elle avait succombé au charme, cet homme qui ne cherchait qu'une aventure, bien sûr avait disparu du jour au lendemain... Elle l'avait découvert dans une correspondance trouvée lors du décés de ses parents, morts dans un tragique accident de voiture, cette correspondance avec la meilleure amie de sa maman à laquelle celle-ci s'était confiée, relatait les faits, enceinte, elle n'avait pas eu le courage de se faire avorter, de plus très croyante, cela lui aurait été impossible. Isabelle, adorant son père ne pouvait pardonner cet écart de conduite et, c'est de cette manière qu'elle punissait sa soeur ou plutôt cette demi-soeur en la deshéritant. Grâce complètement anéantie demanda à sa soeur de sortir, puis lentement elle ouvrit un flacon de somnifères, en avala le contenu et s'allongeant sur le lit, elle ferma les yeux en tenant serrée contre elle la photo de sa mère...

Ma version de la suite et fin.

Bisous Jean Philippe, bien sûr tout ceci n'est que fiction...

jean-philippe a dit…

Bonsoir ! merci à toutes et à tous pour votre aimable participation !
Bravo encore à laudith , la fin (un rien tragique) que tu as trouvé met un terme à cette histoire qui ,j'éspère vous a plu .

une prochaine histoire verra le jour dans quelques semaines puisque le post suivant portera sur la musique .
bonne semaine !!

Le Chat a dit…

Le coeur m'en dit mais comment dire ? C'est plutôt mon cerveau qui fait relâche aujourd'hui... après le we de m**** qu'on a eu sur Paris, je suis au bord de la dépression nerveuse ;-) Vivement les vacances !!!
Bonne semaine à toi aussi !

suzie75 a dit…

quelle imagination cher magicien d'ox! je n'ai pas beaucoup de temps pour écrire, mais je lis avec plaisir

christian a dit…

Superbe création !
Un bel ensemble !
Amitiés et bonne journée,
Christian

julie70 a dit…

Merci pour ta visite et aussi pour le tutoiement! J'ai réussi d'aller à paris et même le montrer pour une fois "tôt"... vers sept heures ce que j'ai fait dans une heure le matin.

Je ne peux pas deviner, mais c'est passionnant et, un peu effrayant.

marie.l a dit…

merci de vous être arrêté dans mon humble demeure et d'y avoir laissé trace de votre passage ! je découvre chez vous et n'aurai pas assez d'énergie pour imaginer une fin. Cela impliquerait que je reprenne tout, mais je suis évidemment partante pour revenir et lire la suite... Déjà bravo à Laudith pour ce que je viens de lire... Moi aussi je reviendrai !

Marie-Laure A a dit…

Whoulalalaaaa! mais c'est dramatique ici! enfin,l'essentiel est sauf : on s'amuse et on partage. Je reviendrai voir la prochaine fiction.Bravo aux auteurs!

Coriolis a dit…

Coucou Jean-Philippe... Un petit bisou en passant !!! A tout bientôt !!! :o)

Valérie a dit…

Je voulais te remercier pour tes commentaires si gentils.
Hélas, je prends l'histoire en route et mes deux neuronnes sont en mode veil aujourd'hui, alors je ne pourrai hélas pas contribuer à donner une fin à cette tragique mais néanmoins palpitante histoire. Mais c'est promis à la prochaine, je m'y mets ! J'adore ça les histoires...