mardi 23 octobre 2007

James Douglas Morrison l'enchristé



Il devait être au moins minuit moins le quart dans le froid glacial de cette nuit du 8 décembre 1943 lorsque le petit Douglas poussa son premier cri . Un cri comme une déchirure , il arrivait dans le monde des vivants et déjà la lumière l'aveuglait .Il franchissait ainsi les portes en direction d'une nouvelle vie . Ses parents Annette et Joachim étaient heureux car c'était leur premier enfant , Annette avait déjà fait deux fausses couches alors pour elle cet enfant qui arrivait à présent c'était une bénédiction , un cadeau du ciel . les jours qui suivirent furent merveilleux pour Joachim qui , derrière ses airs d'homme bourru avait décidé de s'occuper de son enfant comme on le ferait pour un roi . Il décida d'abandonner la dive bouteille pour élever son fils au mieux et dans les règles de l'art . la ville de Poujard petite bourgeade de Floride n'abritait la plupart du temps que des touristes en mal de sensation venus s'adonner à leur loisir favori : dépenser leurs sous et s'octroyer un repos mérité sur les plages à lézarder au soleil des heures durant , cette image marquera beaucoup le petit Douglas . Nous sommes en 1956 , Douglas à 13 ans il commence à courir les filles et fréquente une bande de copains avec laquelle il fait un peu de musique à ses heures perdues , mais sa grande passion c'est l'écriture ! Au cours des weeks ends , Douglas s'amuse à déclamer des sonnets entiers qu'il écrit presque machinalement ...ce qui impressionne beaucoup ses copains et séduit les filles qui tombent en pâmoison devant ses textes et surtout devant la beauté presque christique du jeune homme .


Un jour alors qu'il rentrait de l'école , une jeune fille l'aborde un peu maladroitement :

"salut je m'appelle Pamela j'habite pas très loin de chez toi , je t'observe souvent , ça te dirait d'aller au ciné un de ces quatre ? "

le jeune homme ne répondit pas , il fixait de ses yeux de braise un peu ailleurs la charmante jeune fille et fit : "ouais d'accord demain 15 h si tu veux !"
Quelques jours plus tard , Annette et Joachim ses parents lui offrirent pour le récompenser des bonnes notes qu'il obtenait à l'école de l'emmener voir un concert . Le jeune Douglas accepta et les voilà partit pour Dichtra une ville située non loin de New York city ou se produisait depuis quelques jours un certain Elvis Presley ...Joachim était fou de ce chanteur qu'il considérait comme un échappatoire musical à sa vie de modeste travailleur d'usine sans le sou. Une fois arrivés dans la salle , l'atmosphère se réchauffa considérablement , un public mélangeant toutes catégories sociales et toutes couleurs confondues était présent ..c'était absolument prodigieux ce qui allait se produire là !

27 commentaires:

VA33 a dit…

Je me régale, l'ami !

Brigitte a dit…

Je ne connais pas du tout. Merci pour la présentation Jean-Phi.

Rosie a dit…

Merci de nous présenter la vie de James Douglas Morrisson, je ne le connais pas, mais je vais sûrement aimé en savoir plus sur lui.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxox

Amazone a dit…

Rider on the storm...
cavalier dans la tempête...
Allure à jamais juvénile de Jim...
Certaines évocations ne rajeunissent pas, mais d'autres, devenues intemporelles parce que cultissimes, nous font flirter avec le temps suspendu...

nina de ziopeppino a dit…

Je découvre une nouvelle aventure passionnante à suspens et rebondissements ! Bis ! La suite ! Je sens que je vais adorer. D'autant plus que j'adore ce que je vois…

Brigitte a dit…

Une petite bise pour toi, Jean-Phi, en passant. :-)

LoloB a dit…

moi j'adore... et tu en parles si bien...; et qu'il était beau!!!!!
Bon faut que je me calme (lol)....
J'attends la suite... BIZZZZZZZZZZZZZ

Lodji a dit…

Un visage d'ange, et un parcours musical exceptionnel ! Bonne journée à toi !

Rosie a dit…

Juste un p'tit bonjour en passant.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxox

marie.l a dit…

souvenirs, souvenirs !!!!

corinne a dit…

Merci pour tous ces renseignements
Bisous

Coriolis a dit…

Coucou Jean-Philippe,
Jim Morrison, ce jeune homme au visage d'ange... adolescent caractériel au génie incompris !!!
Voilà une personne bien carismatique !!!
Bisous magicien, à tout bientôt !!!
:o)

Lilalou a dit…

Morrison!... Super! Joli post que tu as écrit là!:~)
A bientôt!

Mélusine a dit…

J'adoooooooore Jim Morisson ! J'ai vu le film retraçant sa courte vie il y a quelques années, j'ai adoré ! Merci à toi Jean-Philippe pour ce bel hommage pour un bel homme ! Bisous

suzie a dit…

Toute une légende réécrite avec talent

cécile a dit…

C'est incroyable de ne pas connaître jim Morrison, moi je croyais que tout le monde connaissais. Tu sais JP qui était là quand il est mort et qui a alerté les secours ?

Petit Ange... a dit…

Sourire...toujours aussi bon de te lire...C'est l'incarnation d'une légende...te souhaites une douce soirée...bisous tout pleins...Petit Ange...

Laudith a dit…

j'ai vu un film sur sa vie, j'avais ces vynils que j'ai écouté à les user... j'aurais dû les garder d'ailleurs...

Bises et douce nuit jean philippe.

misschanel a dit…

Un doux-dingue dont la soif de création et de débauche artistique n'avait d'égal que son talent

Marie a dit…

Merci beaucoup pour vos commentaires :)
Non je ne pense pas faire de suite à cette courte histoire, il est bon quelques fois que les choses n'aient pas de fin. :)

Rosie a dit…

C'est vendredi, alors un p'tit coucou bien spécial.

Bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxo

Patrick a dit…

Passionnant, un nouveau feuilleton commence.
A bientôt...

Romy a dit…

coucou à toi le Magicien....
bises

thalie a dit…

et bien je vois que nous avons les même goût car j'aime assez se group va tu continuer l'histoire??
je viendrais la lire avec plaisr les doors ont marqué une époque de ma vie même si se n'etait plus d'actualitée ....
pour la music sur mon blog il sagit de Aaron et de son album Artificial Animal Riding on Neverland j'aime beaucoup cet album...
bisous tout doux Thalie

hussard82 a dit…

meri merci de cet article. énorme ton blog aussi.

Angélique a dit…

Une lumière éternelle est née !

Je vous embrasse

Angélique

Toutine a dit…

"la blonde s'appelait liberté et la brune hardiesse..." jim...les ecrits :) la musique ...tout :)