lundi 15 octobre 2007

la revanche de Lucas et le déclin de Célestin




les années passèrent dans le village de Pitypity , la dictature imposée par Célestin avait finit par triompher car les habitants dans leur immense majorité étaient prêt à vivre courbés pour gagner trois sous plutôt que de vivre dans le dénuement et l'indignité totale .


Comment avait t on pu en arriver là ? les espoirs de lendemains qui chantent prônés par une poignée d'opposants dont Lucas faisait parti depuis 6 ans maintenant n'avaient rien donné .




Un soir alors qu'il se trouvait au coté de ses camarades insurgés ,Lucas fit le bilan des actions qu'ils avaient entrepris ensemble , du sang avait été versé mais au fond rien ne pouvait faire tomber le petit chef Célestin qui s'accrochait au pouvoir comme un lierre à un chêne en utilisant ses appuis politiques et financiers les plus influents ...il était toujours là , omniprésent depuis 6 ans .


"je me vengerai de cette brute épaisse ,qui malgré ses airs enjôleurs est une crapule démagogue de la pire espèce" se disait tout bas Lucas tandis que ses camarades planchaient sur un nouveau plan d'action destiné à le destituer de ses sinistres fonctions .




Célestin avait vieillit , ses traits étaient tirés et une barbe touffue lui mangeait le visage , il était à présent bedonnant et ne pouvait plus s'adonner à sa discipline préférée : le footing en sarouhel dans les rues du village escorté par la presse régionale et ses gardes du corps ..fini ce temps là , le bouffon était un homme âgé et avait presque finit par gagner la respectabilité du village .


Pourtant les deux premières années de son mandat furent terribles , la loi sur le travail forcé des enfants et des vieillards encore valides fut promulguée , quelques voix s'élevèrent mais pas assez pour une révolte générale et pour cause ...Célestin avait endormi son peuple ! A coups de promesses électorales médiatiques , les plus récalcitrants s'étaient laissés convaincre et ...fait plus inadmissible pour Lucas des opposants de la première heure avaient rejoints les rangs du gang de Célestin ...leur soif de pouvoir étant plus forte que tout . Les Pitypityens s'étaient laissés prendre au piège , certains s'en rendaient compte mais il était trop tard ...Dans l'hôpital vétuste de la ville , on pouvait voir quelques vieillards mourir à petits feu d'avoir travaillé pour le compte et la botte de Célestin , des enfants illettrés devenus de jeunes délinquants ignards et avides de réussites ostentatoires avaient grandit ainsi grâce au maire de la ville qui s'était cyniquement amusé à les priver d'une scolarité normale pour en faire très tôt des travailleurs acharnés au service de sa majesté Célestin .


Pendant ces six longues années Baptiste avait vu partir deux de ses fils Pierre et Victor à la guerre que Célestin et son gang avaient déclenché avec le Rani , un pays qui selon les affirmations incessantes de sa majesté de bouffon Célestin représentait une menace pour Pitypity et le pays entier ...ce n'était bien évidemment qu'une vaste fumisterie visant à protéger un état artificiel abritant des amis hauts placés du bouffon de ces lieux , mais notre infâme petit homme avait si bien vendu ce "conflit de premier choix" que personne ne s'y opposa ...pas même Baptiste . Un matin , Lucas trouva son père sans vie dans la salle à manger , il reposait couché sur le sol un revolver dans la main droite et une lettre à ses cotés ...Lucas se précipita en hurlant vers lui pour le secourir mais il était trop tard il venait de se suicider d'une balle dans la tête et il avait pris soin de ne pas se rater ..perfectionniste jusqu'au bout ce Baptiste !

Lucas appela ses voisins qui débarquèrent dans la seconde . Quelques jours plus tard lors de l'enterrement de son père , Lucas apprit en lisant la lettre qu'avait reçu son père avant de mourir qu'il venait de perdre ses deux jeunes frères à la guerre ..c'est ce tragique évènement qui avait déclenché le suicide de Baptiste comprit alors Lucas .
Quelques jours après , Lucas malgré ses dix huit printemps avait pris un méchant coup de vieux , il était seul à présent il ne lui restait qu'une chose : se venger ! le hasard faisant souvent bien les choses , il fut un peu plus tard engagé comme chauffeur lors d'un déplacement de Célestin , il avait pris soin de prendre avec lui le revolver avec lequel son père s'était tué ..ce qui ne perturba personne tant la manoeuvre était discrète . le soir même alors que Célestin quitta ses collaborateurs pour rentrer à son hôtel il monta en toute confiance et sans garde du corps dans la voiture mise à sa disposition pour le séjour conduite par Lucas , le trajet fut assez court :
"merci jeune homme laissez moi ici c'est à cet endroit que se trouve mon hôtel " Lucas se proposa poliment de le raccompagner jusqu'à sa chambre par sécurité ce qui plut beaucoup à Célestin qui craignait toujours de se retrouver sans protection , arrivé à la chambre alors que Célestin commençait à entrer dans la pièce , Lucas le poussa violemment contre le lit qui se trouvait à proximité
"tu vas devoir payer pour tout le mal que tu as fait petite ordure !!" lui dit Lucas en pointant vers lui son revolver .Célestin tremblait , dégoulinait de sueur comme un porcelet , il tenta de bredouiller quelque chose ...Alors très sur de lui Lucas lui dit comme dans les films:
-c'est à moi qu'tu parles ? réponds crapule ! c'est à moi qu'tu parles ?" puis il tira sur lui deux balles dans le crane . Il referma aussitôt la porte et disparut dans la pénombre pour rejoindre son véhicule comme si de rien n'était...ce geste qu'il venait de faire ne lui rendrait pas ses frères et son père ...mais pour une fois justice était faite !

35 commentaires:

Rosie a dit…

Que c'est plaisant de lire la suite de l'histoire.

Le récit est magnifique, merci à toi.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxox

Rosie a dit…

Le commentaire est de Rosie

VA33 a dit…

Chouette la suite !!!!!
Passe une excellente journée ;-)

AMELIE a dit…

C'est magnifique...encore !!!!
Bibis

Bonnie a dit…

C'est encore plus beau avec mon grand écran !

D'Artagnan a dit…

salut, et merci pour ta visite sur mon blog et le coms
je repasse sur le tien pour lire un peu cette histoire
darta

Laudith a dit…

Ouf !!! j'ai eu peur qu'il ne puisse pas lui régler son compte, je sais... certains diront qu'on ne fait pas justice soi-même... mais si on attend que la justice fasse quelque chose, il peut passer pas mal d'eau sous les ponts pendant ce temps et les tyrans peuvent continuer de profiter d'une belle vie...

Merci pour ce récit magnifique, tu as vraiment le don de nous emmener dans ton univers.

Bisous et bonne soirée jean philippe.

LoloB a dit…

toujours aussi agréable de te lire...;
euh... le jogging en sarouhel, avec la meute de journalistes me rappelle vaguement quelquechose!!!!! lol

Petit Ange... a dit…

Hum...suite intérressante...sourire...c'est que du plaisir...grand talent...merci pour tes passages...sourire...
L'habillage blog est a la mode,oui surement,je voulais quelques choses de nouveau pour mon deuxième jardin...et j'ai trouvé des tas d'habillages pour bloggeur dans un site et j'en ai profité pour choisir celui qui me plaisais...sourire...mais mon premier jardin je touche pas a son habillage je l'aime comme il est...sourire...te souhaite une douce soirée...bisous tout pleins...Petit Ange...

nina de ziopeppino a dit…

Je reconnais là quelques similitudes avec des faits bien réel. Qui ne rêve pas de vengeance ? Une belle narration d'un fleuve pas si tranquille que ça.Bravo.

christian a dit…

De magnifiques tableaux pour illuster toutes ces belles histoires !
Amitiés,
Christian

aortica a dit…

ca faisait longtemps que je n'avais pas ete sur ton blog, j'avais donc de la lecture a rattraper, mais ce fut comme d'habitude un vrai plaisir.
Tu as vraiment un don et tu devrais vraiment penser a publier, en attendant moi j'en redemande et j'attends une nouvelle histoire.
Bisous

Rosie a dit…

J'ai relu ton texte et tout comme hier, j'ai beaucoup aimé.

Tes reproductions sont magnifiques.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxoxo

yepa a dit…

yessss justice est faite , je suis abasourdie par ton talent d'écrivain et quelle superbe idée cet accompagnement de beaux tableaux bien choisis ! la suiteeeeeeee . passe une douce journée j phil . bisous . yepa

fab a dit…

Mon Dieu, je reviens après plusieurs semaines d'absence (cause pas internet) et je te relis vraiment avec un grand plaisir !

Merci !!

nharicot a dit…

C'est de qui ces peintures?

Bonjour,
Bean.

Anonyme a dit…

salut jeanfile c' christine de Villefranche Sur Saône

Moi c'est fait. La justice divine est en place...Une Collègue le 11 Octobre a fait un vol plané du Palais de Villefranche. (pas de parachute...)Enterrement le 16 Octobre. J'ai fait faire un énorme bouquet bleu blanc rouge ceint d'un ruban triicolore et signé et mon texte a été lu. J'ai dit que j'étais choqué, qu'elle m'avait confié ses angoisses et ses projets, que je l'a soutenais dans son combat et que la justice divine était en marche. On ne peut plus clair devant un parterre de Premier Président, Présidents et Procureur de je ne sais quelle République. Lucas c'est moi...Officiellement elle avait des pbl mais officieusement elle est passée du placard à la fenêtre. Bizarre non.... à suivre

Christine

thalie a dit…

mais comment vivra t'il avec se fait maintenant????
je te promet que je vais essayer d'ecrire quelque chose de joyeux lol mais je ne sais pas si je vais y arriver !!! je plaisante bisous
Thalie

roulleaux.ph@wanadoo.fr a dit…

la suite, la suite.... tu ne peux pas nous laisser sur une fin comme celle-ci !
il va se passer quelque chose, il va retourner sur ses pas et faire une mise en scéne parfaite qui fera coire à un suicie....
tu peux pas nous laisser de la sorte.
il a trop souvent écouté son père parler de droiture, de culture, de respect...
j'attends la suite

en tout cas, tu as un talent de conteur, un vrai.
j'aime lire tes pages d'écriture.
bonne soirée à toi
à +
et merci de tes passages dans le 61

Loïc a dit…

C'est trop long comme texte. A mon gout. Trop long mais interessant.

Coriolis a dit…

Coucou Jean-Philippe,
Eh oui justice est faite... Quel dilemne tu nous poses-là ! Avons-nous le droit de faire justice soi-même ? Le mot JUTICE a-t-il le même sens pour chacun de nous ou alors avons-nous chacun notre propre définition de la justice !
Bonne soirée magicien, à tout bientôt !!!
P.s. Tu n'aurais pas fait des études de journalisme !!!!
Bisous
:o)

Patrick a dit…

Triste fin pour célestin, mais au moins il ne devra pas subir un divorce ( Au fait, était-il marié ?)

Brigitte a dit…

Ouais. Ca fait du bien. Mais après ? Les conséquences de ce geste ?

Magic Fing D a dit…

tsi hi...
après tout ça, tu mangeras bien un peu de poulpe, dis ?

Rosie a dit…

Juste un p'tit coucou en passant.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxoxo

milie a dit…

Je découvre ton récit, et je m'empresse de le lire.
A te lire,
Milie

corinne a dit…

Bonjour, quelquefois je suis "pour "
faire justice soit même
Bonne journée

jean-philippe a dit…

REPONSES : merci infiniment pour vos commentaires !!! et oui l'histoire est terminée , je ne sais pas s'il faut approuver ou non le geste de Lucas mais si vous souhaitez parler de son geste (fallait il qu'il fasse justice lui meme ? ) aucun problème !

les illustrations étaient de Paul Gaughin et les costumes de Roger Lanzac , la lumière était réglée par Dominique Fougère et le scénario écrit par votre serviteur qui vous salue et vous souhaite une belle journée !! à bientot avec ...une surprise !!!

Arikoo a dit…

J'aime beaucoup cette suite et fin..

Rosie a dit…

Juste un p'tit coucou en ce vendredi, pour te souhaiter un bon week-end. Profites-en bien.

Bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxox

marie.l a dit…

ohhhh j'ai de la lecture à reprendre, mais je m'y applique... et attends de lire encore ! beau début de week-end !

yepa a dit…

je passe te souhaiter une douce journée et week j phil , oublie pas d'ecrire la suiteeeeeee . bisous , yepa

isabelle a dit…

justice expéditive pour une fripouille sans nom.
encore !!!!

Helene a dit…

Très beau... c'est drôle comme ça me parle ! c'est d'une actualité frappante ! nous sommes cernés par les petits et/ou grands chefs qui abusent de leur pouvoir ! ça m'a fait du bien de lire ce récit... ;o)

cielo moon a dit…

Je n'ai pas encore eu le temps de lire ton histoire... Je m'y mets dès que j'ai un moment !
Je te souhaite un très bon week end.