jeudi 24 juillet 2008

Alain Souchon "s'asseoir par terre" 1976


Chers Internautes et autres bloggers de tout poils , je profite du calme de l'été pour vous adoucir les cages à miel avec une des grandes chansons du toujours aussi excellent Alain Souchon . Flash-back immédiat en 1976 : le sieur Souchon est une vedette montante grâce à sa rencontre fructueuse avec son complice et compositeur attitré Laurent Voulzy . Avant de se connaître ces deux oiseaux là ramaient chacun de leur coté et puis : crac boum hue ! en 1974 , un producteur de disques (au nez particulièrement creux ) les réunit et ... le résultat ne se fait pas attendre : Souchon pour les textes et Voulzy pour les musiques et les voilà partit pour une belle carrière ! 1976 donc ... le jeune homme frêle et dégingandé est une vedette qui monte depuis son premier tube "j'ai dix ans " . Il impose petit à petit son univers tour à tour enfantin , faussement naïf mais bougrement lucide . Cette année là , il triomphe avec l'album "Bidon" un disque aux sonoritées déjà très folk avant -gardiste ou résonne chez la Souche des préoccupations d'un jeune homme de 30 ans qui ne se résigne pas à se fondre dans la multitude accablante de ses piètres contemporains . Je vous l'accorde chers internautes ... Alain Souchon le précise dans chacun des titres de cet opus d'une manière moins frontale et beaucoup plus subtile ... à écouter entre les notes et les lignes !
Outre l'immense succès qu'obtiendra la chanson -titre , le public réservera un bel accueil à une délicieuse balade aux accents mélancoliques et un rien provocateur : la joliment nommée "s'asseoir par terre" . Un véritable hymne au farniente et à une certaine forme de liberté loin des cadences infernales imposées par les masses patronales toujours prompts à faire du zèle ! Je vous invite à l'écouter tranquillement dans une version Public qui date de 1989 ... une invitation à un voyage immobile en quelque sorte :

39 commentaires:

Lodji a dit…

J'aime beaucoup Souchon, ses textes sont un pur régal, et c'est un homme franchement sympathique !

ellesurlalune a dit…

S'assoir par terre , observer et se taire . Poser, pauser , se reposer du souci de n'avoir rien à faire .
bon we JP

patriarch a dit…

De temps en temps, il faut en prendre le temps !!

Hussard82 a dit…

je suis très très fan de cette chronique !
tu connais mon attachement à la chanson française et le fait que tu en parles (très bien) me file la pêche pour aujorud'hui.
j'ai eu ma grande période Souchon, mais finalement je préfère toujours la version Voulzy. c'est plus pop, moins brut et plus soigné. finalement plus féminin peut-être.
bien à toi
ps : mon dernier avertissement sur mon blog ne s'adressait pas à toi, tu l'auras bien compris. je vais peut-être fermer le blog un de ces quatre qd j'aurais tout archivé.

brigetoun a dit…

on est bien hein les gens de notre âge.Souchon pour moi c'est une question de génération

rsylvie a dit…

beaujour jeanphi
quoi de plus agréable que de s'assoire par terre actuellement, les doigts de pied en éventail ?
hein ? quoi de plus mieux !!!

je suis un peu à la bourre dans mes visites,
mais surBOOKée,,,, mes 2 anniversaires surprises à préparer, et la date approche, 2 aout,,, alors j'ai peu de temps pour les visites,
d'autant plus que j'essaie de faire le plus par moi meme, et veux que cela reste le plus longtemps possible une surprise tant pour l'un que pour l'autre,,,,
mais je tiens à te remercier pour ta fidélité....
bisous et bonne journée.

Brigitte a dit…

Hé ben tu vois, je la connaissais pas celle-là. Merci d'avoir complété ma culture Souchonnienne, Jean-Phi !

monfreid a dit…

Du coup, un nouveau slogan: "Travailler moins pour s'asseoir plus" ???!!!

Marie du Nord a dit…

J'adore Souchon, ses chansons bien sûr mais aussi son air cool.

Bon week end Jean Philippe

Sic Luceat a dit…

Assis sur une souche

Sur la souche d’un vieux chêne, des refrains me reviennent, surtout quand j’ai la tête en l’air.
Poulailler's song : "On peut pas être gentils tout le temps.
On peut pas aimer tous les gens. » lala lala la la
Je vole ….oui, je vole
je vole les mots d’un Souchon pour me redonner de l’air, et voilà les oiseaux se ramènent, se branchent.
J’aime la nature de ces mots, le mélange des sensations, les drôles d’impression, la saveur de ces expressions, les couleurs des mots ( d'un fond noir, en négatif, en polychromie, clichés colorisés), avec leur jeu de lumière et leur jeu de son.
Un petit spectacle en Chouson et jeux de mots. Je ris, rigole, je réfléchis, je fléchis, ce n’est qu’un pied de nez, un calembour, une métaphore, un sous-entendu, une caricature. Un magicien des mots, ce Souchon, un monsieur Loyal. Sous le chapeau de son chapiteau, les animaux jouent aux hommes et la musique devient plus humaine. C’est le cirque juste pour faire rire les enfants, mieux pour se faire entendre des grands enfants. J’ai l’âme d’un enfant, j’ai les yeux trempés de rire, et aussi baignés d'une peau de chagrin.
Ouvrir les yeux en écoutant les paroles de Souchon.
En musique, Voulzy s’accorde sur la même corde, dans le même tempo, au diapason, c’est la mélodie d’amour, la maladie d’humour.

Je chantonne au milieu de nulle part, toutes ces belles et émouvantes paroles : Le monde change de peau
« Dans la nuit, les oiseaux perdent leurs plumes
Au clair de la lune, les avions s'allument
Sur prairies, sur forêts, sur coccinelles
Poussent des cancers cruels
La ville est nouvelle, elle est nouvelle »

Chanson de 1976, cela ne date pas d’hier, et pourtant ….et pourtant !
32 ans, déjà, les villes ont changé, elles ont grandi, grandi. Elles ne sont plus des enfants.
Les villes deviennent des hommes.

Partir (1974) :
Le monde est tellement monotone.
On y rencontre plus personne.
Les gens sont cachés derrière des murs bétons,
Derrière des murs prisons.
J'étouffe dans ce paysage,
Ciment, fer et béton sauvage.
Partons au-dessus des nuages.
Tu sais mon amour, c'est l'été.

Je chante dans mon cœur, au cœur de ma nature. Les oiseaux se cachent pour s’enfuir.
Oh Ne partez pas, mes amis du ciel !
Je change d'air.

les villes voraces rongent les terres, les lacs, les mers et …. les grandes forêts cathédrales... de bois vert.
Prière, prière pour elles, une prière mais il n'y a rien à faire !

Sur la souche du vieux chêne disparu, de la forêt épuisée, je chante Souchon et ses chansons, en sachant :
que je pleure tout le temps,
Que je suis carrément mé'chant, jamais content,
Carrément méchant, jamais content.

Amikalement au noble et sympathik Magicien

Laudith a dit…

Que de souvenirs !!!! merci jean philippe, je viens de rêver un instant.

Que ta nuit soit douce comme cet instant.

dom a dit…

j'aime beaucoup Souchon ... Il est ... reposant ;-) !
Bon week-end et à lundi ! Bizzz

Cécile a dit…

Aaa-aah ! J'y avais pensé quand j'avais vu Fauteuil d'orchestre, où Dupontel s'asseyais comme ça sur le trottoir, fatigué…

Patrick a dit…

J'ai rencontré les 2, qui fréquentaient le Perche, chez un vieux boulanger attablés autour d'un morceau de paté , d'une bonne miche et d'une bouteille de vin.
2 personnages très fréquentables!

Mocka a dit…

J'aime bien Souchon!foule sentimentale reste ma préférée de toutes ses chansons . je sais pas pq ça me donne tjs des frissons de l'écouter.
Au plaisir

Christian a dit…

Un artiste que j'aime beaucoup !
Pour info, retour sur le net vers le 14/8.
Amitiés et à bientôt,
Christian

Camille a dit…

Souchon !! J'adore toujours et encore, surtout quand il chante "Le Baiser"....

Marie, ses passions a dit…

Je ne crois pas que ce soit elle, c'est une voix d'homme lol.
Tu es rentré de vacances ?
Bonne soirée.
Marie Soleil

Marie Soleil a dit…

Je reçois le double de mon commentaire, ce n'est pas ce que je voulais faire.
Marie

Aude a dit…

J'adore Souchon. Si je remonte le plus loin possible, la première chanson dont je me souvienne est allo maman bobo.

Romy a dit…

Bien belle chanson.... "beau" chanteur...
Malgrè mes acouphènes ce soir, j'ai bien écouté et ça fait du bien une petite souche.... ;-)
merci à toi et à bientôt.

choule[bnkr] a dit…

c'est vrai que c'est sa période que je préfère.

Andy a dit…

Quitte a tomber dans la variété française je suis plus Balavoine que Souchon...

Coriolis a dit…

S'asseoir par terre et prendre son temps... un vrai plaisir d'été pour des heures magnifiques de farniente ! Bisous !

Muse a dit…

Avec Voulzy, un sacré duo de choc!
Et puis tu as raison, apprendre à se poser...

Armelle a dit…

Aïe ! je ne la connaissais pas celle là.(Nonnn ! ne me lance pas de tomates... on ne peut pas tout connaitre quand même ! :))
Bon, en fait, Souchon, il a raison, il m'a même donné envie de m'asseoir par terre, un instant, reprendre une bouffée d'air, ça fait du bien !

Rosie a dit…

Souchon, tu as réveillé en moi de si beaux souvenirs de ces chansons, merci de nous avoir partagé cette chanson si jolie, elle va bien avec l'été en cours.

Je suis de retour de vacances.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Lilou a dit…

Mince ! je croyais tout connaître de Souchon, mais celle-là ne me dit vraiment rien ou alors je perds la mémoire.
C'est ma philosophie en ce moment.Bisous et merci de cet instant de bonheur

Rosie a dit…

Un p'tit coucou en passant.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

koamae a dit…

Ouh c'est un vieil album celui-là...Perso je préfère Voulzy même si le disque "C'est déjà ça" est excellent...

koamae a dit…

Au fait...J'écouterais ta chanson, promis, mais pas maintenant car je n'ai pas le temps... Salut!!!

Melly a dit…

J'ai 10 ans, c'est bidon, "Ah que", j'écoutais ça mes enfants étaient petits, avec "carrément méchant", ça nous faisait "la route" dans la voiture !

merci à Laudith de m'amener ICI, au fil des blogs !

bunny le chti a dit…

salut
c'est un plaisir de l'entendre chanter
une voix douce avec de schansons qui veulent dire quelque chose
bonne soirée

Marie, ses passions a dit…

J'irai bien me mettre à côté de lui, il est génial.
Bonne soirée.
Marie

Nina a dit…

J'adore Souchon et puis là où on voit que c'est un homme intelligent c'est qu'il est toujours le même, il ne s'est pas laissé bouffer par ce milieu.Merci pour ce petit morceau de musique que j'ai écouté avec plaisir.

laura a dit…

Un beau texte pour passer un bon we ... pluvieux...

laura a dit…

Merci pour vos fréquentes visites.
Bonne journée

armandie a dit…

j'explore un peu ton blog, et je lis cet article sur Souchon qui me fait plaisir car je suis fan. Cette chanson même des années 70 est toujours d'actualité je trouve. Tout comme "le monde change de peau", par exemple.
plein de baisers
Armandie

David a dit…

J'aime bien Alain Souchon, ce poète rêveur et mélancolique aux accents provocateurs. J'étais au courant de sa rencontre fructueuse avec Laurent Voulzy (que j'aime moins). Bref, parmi mes chansons préférées de la pauv' Souche, outre celle-ci que je ne connaissais pas (et merci de nous la faire découvrir, car en 1976 je n'étais pas né!!), voici celles que je retiendrais:

-Allô maman bobo
-C'est déjà ça (qui a été reprise aux Enfoirés par Renaud, Marc Lavoine, Zazie et Coumba Gawlo)
-Foule sentimentale (dont s'est inspiré Renaud pour "Sentimentale mon cul!)
-J'ai dix ans (son premier tube)
-Je chante un baiser
-La vie ne vaut rien
-Les saisons (extraite de son nouvel album "Ecoutez d'où ma peine vient")
-Putain ça penche (dont le remix techno est d'enfer!)