jeudi 24 septembre 2009

12 jours avant de voir le sommet de la montagne















Munie d'un bon verre de vin blanc, elle commença à narrer sa rencontre avec Tony Montagnard au milieu du vacarme et de la fumée qui régnait encore en ce lieu de perdition salutaire.







- je crois que je joue en ce moment le plus gros coup de ma carrière de modeste éditrice ! Clama t-elle entre deux gorgées de ce Millésime pas piqué des hannetons.



-ah ! Et pourquoi donc ? Lui demanda illico sans hélico un de ses comparses de beuveries élitistes.



- Cet homme de talent est entrain d'écrire un roman qui devrait faire un malheur en librairie, il parle de l'histoire de la musique et de Pierre le Gabriel en particulier ... je vais me faire des mamelles en or ! Elle éclata de rire et entraîna avec elle toute la joyeuse assemblée. Non loin de leur tablée, un individu tout de noir vêtu (lunettes compris) venait d'assister incognito à cette saynète ... autant dire qu'il n'avait lui aussi pas fait le déplacement pour rien !



L'homme en question était resté silencieux pendant tout le dîner (ce qui était rare pour cet oiseau bavard comme une pie ) . Il retira lentement ses lunettes au moment même ou Petrouska reprit une gorgée de vin blanc . Sous le choc , elle cracha sans élégance ce pourtant si délicieux breuvage .

-Diantre !! mais c'est lui !!! il est juste assis à la table d'à coté ... il a sûrement entendu mon bavardage de gueuse assoiffée !

Ses amis restèrent sans voix tant ils ne saisissaient pas l'importante dramaturgie de la situation qui se jouait pourtant sous leurs yeux étonnés d'ignorance crasse .



En effet , il s'agissait bien de Tony Montagnard qui était venu en solitaire se requinquer après une longue journée de labeur . Il venait d'entendre les propos de Petrouska en qui il avait une totale confiance et , ces derniers ont eu pour effet de l'agacer au plus haut point .

Il se leva et se dirigea d'un pas assuré vers la tablée de Petrouska afin de lui dire ses quatre vérités .

- je ne vous félicite pas ! c'est ainsi que vous me traitez madame ! et bien sachez qu'à partir de cet instant je change illico de crémerie ! . Dit-il en haussant le ton tel une sardine d'eau tiède .

Petrouska fut saisie et devint aussi blanche que le vin qu'elle buvait . Lorsqu'il quitta la taverne , Tony manqua de tomber car il n'avait pas vu la marche qui se trouvait à l'entrée ... perdu qu'il était dans ses pensées .



Soudain une voix se fit entendre :




- monsieur ! excusez moi d'intervenir mais je viens d'entendre ce qui s'est produit . Je me présente Arthemus Gordan des éditions Tracteur Rouge .

je n'irais pas par quatre ruelles : votre ambitieux projet m'intéresse et je vous propose une sortie imminente sous 12 jours et , pas un de plus .

Interloqué Tony signa derechef le contrat que monsieur Gordan lui fit aussitôt signer .



La suite sera délectable puisque l'ouvrage en question fera beaucoup parler de lui dans 12 jours précisément mais ... ceci est une autre histoire .

44 commentaires:

patriarch a dit…

c'est vite fait pour une édition !!

Bonne fin de journée.

Yann a dit…

Salut Jean Philippe,

Merci pour tes com toujours aussi sympathique!
Et non, je n'ai pas de restaurant. Mais un jour peut être! Mais ce serait plutôt une table d'hôte!
Bonne fin de journée à toi.

Yann

Laudith a dit…

Eh ! bien en voilà un rebondissement, comme quoi il vaut mieux se taire que trop parler... j'attends la suite avec impatience.

Bonne souirée l'artiste, merci pour tes mots toujours chargés de sympathie.

Laudith a dit…

Pas souirée mais soirée, tu l'auras compris ;o))

cirandeira a dit…

Et voilà, Jean, nous sommes presque à la fin d'une édition...?
Ce sera un succèss, je crois...
Et la Biennal de Lyon, tu n'as pas des photos à nous montrer? J'aimerais bien de les voir...
Je demande beaucoup pour ça?
Bisos

willykean a dit…

Dans ces milieux là, les gens ne savent pas se taire; a croire que c'est une necessité presque vitale de combler le silence par des paroles.

Je dirai bien fait pour elle!

THE INTRUDER a dit…

Tout ceci s'est "à peu près" passé comme ça !

Merci la Jerszy !

Jérémy a dit…

Chut : Le général Rondot était là deux tables derrière.

choule[bnkr] a dit…

ah, ah, des "mamelles en or". Vachement plus rémunérateur que des couilles en or. Aah, les femmes.

Muse a dit…

ne nous fais pas attendre 12 jours quand même...

Betty a dit…

Fort bien mené..chapitre comme je les aime. Prochaine parution I hope entre ondes radio et notes de musique so rendez-vous. Bises

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonsoir Jean-Philippe,

Talent d'écrivain, talent de chanteur, as-tu d'autres cordes à ton arc ? Félicitations. J'ai écouté ta chanson sur l'amitié, je l'aime beaucoup. Continue Jerry, ne baisse jamais les bras.

Merci pour tes passages chez moi, pour tes mots si chaleureux.

Je t'embrasse bien fort. Do.

Marie du Nord a dit…

Coucou Jean-Philippe
Merci pour tes passages sur mon blog. Je deviens de plus en plus paresseuse, enfin en ce qui concerne les blogs (lol).
Je te souhaite un excellent week end.
Gros bisous à toi.

maevina a dit…

La chance, 12 jours!!!

koamae a dit…

Haha la photo de Manoeuvre lol!
Le second HFT est sur le blog, ha!

Solange a dit…

Les affaires vont vites, j'espère que la suite sera aussi rapide. Bon dimanche

pointedespieds a dit…

tony attaque par la face nord..

Un ange passe a dit…

j'espère qu'il ne va pas se faire avoir le pauvre !
Ce monsieur Gordon a un nom qui sonne étrangement américain, il devrait se méfier, enfin moi c'est ce que je ferais.
On sait que sous le joue de la colère ne peut mal s'aventurer !
j'ai hâte de lire la suite ;-)

chantal74 a dit…

On peut dire que les mots tu sais les manier.. et avec les notes de musique, je trouve que c'est trop de talent pour un seul homme (lol).. je me suis encore bien amusée.
Merci de ta visite et je te souhaite un beau dimanche et de belles inspirations.
gros bisous de haute savoie
chantal

Océane a dit…

Il faut que je remonte le temps de ton blog, pour avoir l'histoire en entier :)
Bises.

Valerie a dit…

Encore des personnages hauts en couleur et des rebondissements inatendus ! J'espère ne pas attendre douze jours pour la suite... Bon dimanche ! Bizz

Viviane a dit…

Je suis en retard comme d'habitude! ce qui fait que j'attendrai moins longtemps... mais il me tarde de savoir quand même!
Merci pour ton gentil commentaire, sans amour on est rien, sans amitié on est rien et sans franchise on est rien non plus!!! il ne nous reste plus que le naturel dans ce monde où tout le monde en veut à tout le monde!
Quelle époque!
Un gros bisou pour terminer ce dimanche
Bisous
Viviane

corinne a dit…

oh attend je regarde si personne écoute ce que j'ai à te dire
non c'est bon

et bien tu vois, elle aurait dû faire attention maintenant...... enfin attendons la suite on verra bien

allez bisous

Mocka a dit…

la suite vite..

Mimi a dit…

Enfn !! j'y suis arrivée sur ton blog. Depuis quelques jours, je ne t'ai pas oublié :) je n'étais pas capable d'avoir accès à ton blog jusqu'à ce que je tente quelque chose et ça a fonctionné : j'ai dû enlever la protection des fenêtres pub... cela est depuis ton changement sur ton blog il doit y avoir une pub ou quelque chose qui me bloque, moi de mon côté c'est pour sécurité simplement.

Enfin, me voilà et suite à cet article que je viens de lire, j'ai l'impression de l'avoir lu il y a quelques temps... à moins qu'il y en ait un qui lui ressemble beaucoup?? je ne vois aucun comm de moi :(

Merci pour ton lien musique que je vais aller voir avec plaisir et tes mots chez moi que j'apprécient c'est gentil :) Bonne semaine et à plus J-P.

dom a dit…

Vite fait, bien fait !

Merci pour la chanson : une jolie balade ...
Bon début de semaine ! Bisoux.

Pas a pas a dit…

nous attendrons la suite
vite

♠ ♠ France a dit…

Bonjour alors je vais donc me taire puis tu sais avec cette angine je ne peux trop parler je t'embrasse a ++

♠ ♠ France a dit…

Merci merci les libellules sont là pour toi bisou ♦

Mimi a dit…

Bon lundi Jean-Philippe, je repasse pour te dire que j'ai pris un moment hier soir pour écouter ta dernière composition ainsi que les autres que je n'avais pas toutes entendues. Je ne suis pas inscrite à Watt je ne m'en sers vraiment. J'aime beaucoup tes textes de chansons : famille, relations, amour et amitié... bref les vraies choses de la vie. Tes chansons Jerry Ox et Pendant ce temps ont un rythme très agréable aussi :) bonne semaine

herbert a dit…

Bonjour, Jean-Yves.
Illico sans helico.

Tout est là-dedans..ou presque.

Et bientôt dans l'universel.

Merci beaucoup. Pour tout.
A bientôt.
En amitié.

chantal74 a dit…

Bonsoir gentil magicien.. plus que 11 jours alors..
je vais écouter sur ton lien..
bonne nuit et gros bisous
chantal

Je suis le temps qui passe. a dit…

Une simple phrase :

- Bravo pour ton talent.
Bises. Do.

Johanna a dit…

Pourquoi "délectable"? Ce mystérieux adjectif attise toutes les curiosités...

écureuil bleu a dit…

Elle est sympa ta chanson sur la grande maison ! Je te souhaite beaucoup de succès !
Brigitte

le baladin a dit…

je suis heureux de te retrouver aussi !!!toujours cet énorme plaisir de te lire ce talent que tu à qui nous transporte vers une histoire alléchante subtile et emplie de suspens !!!! amitiés phil

karine a dit…

merci pour tes mots si gentils
très belle soirée
bisou :-)

Pas a pas a dit…

bonjour
j'ai ecouté les trois
dans l'ordre de mes goutsde loin "pendant ce temps" j'aime le rock
puis comme elle vit
puis la grande maison
je vois que le Cd se prepare
c'est pour quand?

yabyum a dit…

" Lieu de perdition salutaire " !! j 'adore!!!
je trouve ça excellent!!
je t embrasse bien fort cher Jerry
Belle fin de semaine à toi !!!

♠ ♠ France a dit…

Merci les cadeaux sont si rares de nos jours . Génail tu es bien génial alors veux tu une framboise ou tu préféres une mûres. Bonne soirée chez toi et a bientôt

Djemaa a dit…

Bonne fin de semaine ! Merci pour ces articles sympas. Pascal.

Betty a dit…

"bobsinclar69"...tout est dit...

La prochaine fois que je m'éclipse sur une île je t'envoie l'accastillage qu'il faut mais chutttt ce sera la projection, l'image d'un jardin secret!
Bouche cousue où le sontronic risque de faire des étincelles, dit elle en mode sourire;-)
Bon week-end

dourvac'h a dit…

Allons qui va gagner, des éditions du Tracteur Rouge ou de Pétrouska... ?

... et oui, c'est que les manuscrits de Tony Montagnard vont bientôt s'arracher et les z-éditeurs s'étriper par ce mystérieux pouvoir qu'ont ses lunettes noires et sa coupe en brosse fort énigmatiques... (il a bien d' la chance, d'avoir ce beau succès... je pense, moâ, au "fabuleux succès" que représente l'écoulement de mes trente exemplaires, à chaque beau "tirage" auto-éditorial... ).

De quoi se faire des mamelles en or en ces lieux de perdition salutaires, bien enfumés et alcoolisés !!!

Et ton ode à l'Amitié accompagnée à la guitare est aussi un GRAND moment très chaleureux...

... mais surtout le STYLE de tes écrits est décidément inimitable... verve... euphorie... esprit bon enfant... comme disent -indûment - les pôvres branchouilles de critiques mafiosants (très "Tony Montana") à la Libé quand ils ont à parler des oeuvres lues en diagonale d'un pote : "Jubilatoire" !!! sauf que là, c'est VRAI !!!

Ce Tony Montagnard est décidément un génie (de moins en moins inconnu) !!!

Amitié sans compromis à un VRAI écrivain qui invente sa langue sans cesse !!!

Marah Saoudi a dit…

une belle balade tu nous offres, un récit enrichissant ;)

bon weekend, bisous