lundi 23 avril 2007

un album culte "l'homme à tete de chou"

Certainement le meilleur album du grand serge Gainsbourg , un disque concept sortit en 1976 . A cette époque Gainsbourg n'était pas encore devenu gainsbarre ,ce personnage cynique et quelque peu grossier qu'il créera de toutes pièces après le départ de jane Birkin en 1980 .

En 1976 ,Gainsbourg est un auteur compositeur reconnu qui accumule les tubes pour les actrices et chanteuses les plus en vues,malheureusement hormis quelques succès radios devenus classiques après sa mort ...ses disques en tant qu'interprète ne se vendent pas ou si peu .Lorsque sort "l'homme à tete de chou" Gainsbourg vient de faire un succès alimentaire avec "l'ami caouette" et de faire un bide avec son film "je t'aime moi non plus". Il décide de réaliser la suite du magnifique "histoire de Mélody Nelson "de 1971 (un fiasco hélas ..et pourtant un disque lui aussi indispensable) .

Mais revenons au disque-concept "l'homme à tete de chou" ou l'histoire de Marilou la petite "garce" champouineuse qui rendra 'fou et à moitié coucou' un quinqua aux grandes oreilles ,le ruinera 'au physique comme au figuré' et qui , pour en finir avec elle utilisera un extincteur d'incendie. "le corps de Marilou disparait sous la mousse"

Un véritable roman en chansons ,tout comme "histoire de Mélody Nelson" 5 ans plus tot .
une partition musicale toujours aussi soignée ,une écriture imparable qui laisse une large place aux aphorismes rimés et autres délires érotomaniaques ..ma préférée sur ce disque est "variations sur Marilou" une merveille d'écriture sur un sujet pourtant délicat : l'eaunanisme..."dans son regard absent et son iris absinthe..." .l'humour noir et le sens de l'esthétisme parcourt cette galette de part en part. En 1977 ,"l'homme à tete de chou" malgré un lancement publicitaire remarquablement efficace ne trouve pas son public (à peine 5 000 copies écoulées ) quelques succès radios avec les singles "marilou raggae" et "marilou sous la neige" et basta ! On comprend mieux alors la rancoeur de serge Gainsbourg pour qui (ayant abandonné la peinture ) la chanson est un art mineur.

Hélas en 1979 Gainsbourg se rendra en Jamaique pour enregistrer le catastrophique (c'est mon avis) "aux armes et caetera" qui (ironie du sort) triomphera et lui apportera un regain de popularité ..dans lequel Gainsbourg se transformera peu à peu en Gainsbarre ,sacrifiant ainsi son immense talent avec des disques médiocres qui rencontreront de grands succès "mauvaises nouvelles des étoiles "en 1981 (second disque en raggae encore plus calamiteux que le premier de 1979) ainsi que ses deux derniers opus 'ricains' :"love on the beat" en 1984 et "you're under arrest"en 1987(un remake foireux de "l'homme à tete de chou" )

Amis internautes ,je vous en conjure oubliez gainsbarre et ses provocs et redécouvrez Gainsbourg le génie des mots qui , lui décèda en 1977 laissant à son sinistre clone la gloire et les chansons faciles jusqu'au 2 mars 1991 .

11 commentaires:

nina de zio peppino a dit…

j'aime tout Ginsbourg ! Trop bon !

violette a dit…

ah ben bravo de nous énerver avec un homme tout nu juste après le déj ! C'est pas sérieux ça Môsieur ! Sinon je suis d'accord, c'est un de ses meilleurs albums...

Rocky goes to Franckiewood a dit…

Pour moi le meilleur reste Melody Nelson, grace à quelque chose d'essentiel et qui fait TOUTE la différence: les arrangements de Jean Claude Vannier, beaucoup plus subtils, à mon sens.

fab a dit…

J'avais l'impression de connaître Gainsgourg, mais je suis perplexe devant ton article... J'ai l'impression de ne connaître quue le Gainsbarre (qui selon moi n'a pas fait que des chansons minables d'ailleurs!)

Je crois que je vais revoir mes classiques musicaux ce week end!

Merci!

clo a dit…

oh là là, je ne connais que le Gainsbarre moi! Du coup je déteste, mais peut être que je vais un peu revoir mon jugement enfin après l'ecoute de l'abum:-)

lili a dit…

j'adoore gainsbourg !! Et cet album faut que je le réécoute du coup il me manque

cécile a dit…

C'est sûr que le Gainsbarre a fait de bonnes choses… Mais le personnage Gainsbourg avait quelque chose d'émouvant (ce petit je n'sais quoi) qu'avait perdu Gainsbarre (qui était par moment il faut bien le dire un vieux c…)

Vee a dit…

Le souci c'est que je prefère les rebelles aux poetes... ^^
Chacun ses gouts !!

Mondemo a dit…

Je suis fan aussi de Gainsbourg ... tiens, d'ailleurs, tu m'as donné envie ... je vais commencer ma journée avec "du jazz dans le ravin" ...

Anonyme a dit…

Bon ben, ok l'un des meilleurs album de zbar avant la bourre.
Total désaccord sur l'opinion que tu as à propos des albums reggae : deux chefs-d'oeuvres à mon sens, ainsi que le ricain "under arrest". Chuis pourtant pas pro américain, mais chuis pas anti non plus.
La fin de sa vie artistique a été un suicide granguignolesque médiatisé, en aucun cas ce que vs pensez cher ami.

David a dit…

J'aime Gainsbarre le provocateur grossier autant que Gainsbourg le poète habile de ses mots qui a su faire de la chanson, contrairement à ce qu'il dit, un art majeur!! Et pour cause, mon seul album de Serge est "Love on the beat", ce qui signifie littéralement "l'amour en rythme", et pour cet opus enregistré au Etats-Unis il a su s'entourer de grands musiciens tels ceux qui ont accompagné David Bowie himself!! Bon c'est vrai, les titres de cet album sont en anglais, tout comme les refrains chantés par les choeurs, mais le Gainsbarre qui chante en français a su conserver sont talent, à mon avis, jusqu'à la fin de sa mort (lol). Merci pour avoir retracé sa carrière musicale (enfin un bout) car elle a débuté dans les années 50. C'était un des artistes français les plus féconds et prolifiques de sa génération, il passait des nuits blanches à écrire des textes pour lui mais aussi pour ses conquêtes, il tenait le coup grâce à des litres de cafés ("couleur café"), sans compter le whisky et les gitanes lol!!

Bonne semaine Jean-Philippe!!
A bientôt j'espère!!
Tchuss!!

David
http://laissebeton88.skyrock.com/
http://magistral-gagnant.skyrock.com/