jeudi 4 septembre 2008

Like a stranger on the Moon


Londres , automne 1969 . Un jour de pluie , Tim Kars errait dans les rues en sifflotant . La ville grouillait de monde : des bureaucrates pressés, des hôtesses de l'air en retard , des enfants distraits, des motards kamikazes , des touristes groggys par autant de beautés à découvrir , du swing à revendre au prix du gasoil , des jeunes filles en fleurs des champs , des retraités flambants neufs et toujours un petit air de rien qui flottait dignement sur la ville aux heures de pointe . Non loin de là rue Sixfloor , Purday Collins tentait de convaincre son mari de divorcer , ce dernier lui était non seulement infidèle depuis des mois mais en plus trempait dans des magouilles financières de bien mauvaises alois . Le ton monta entre les deux personnes et , prise de panique Purday Collins lui flanqua un chandelier en or massif sur le crane . Un peu surprise de voir son époux étendu tel un tapis sur le sol , elle prit ses jolies jambes à son coup , descendit les marches de l'escalier à toute berzingue et se précipita dans sa voiture . Les voisins entendirent le moteur de sa Mini Cooper et pensèrent que la miss devait être encore en retard pour se rendre à son travail.
Tim Kars avait ce matin là un rendez vous avec un agent , notre homme était un musicien hors pair qui excellait dans l'art de manier les baguettes pour battre la mesure à tout les vents . Il arriva au 17 de la rue Sixfloor en imaginant dans son esprit une rythmique métronomique qui coïncidait parfaitement avec le bruit des gouttes qui tombaient à présent sur Londres . L'ascenseur était en panne ce jour là ... un écriteau indiquait en lettres manuscrites :
" Suite à un désagrément arrivé à l'un de nos voisins resté coincé dans cet habitacle pendant 3 heures , nous préférons faire réparer cet engin ... quelque chose doit clocher " .
Peut importe , Tim Kars prit l'escalier qu'il grimpa quatre à quatre tel un montagnard accomplit . Quelques instants plus tard , il se trouva devant la porte de l'agent qui l'avait contacté quelques jours plus tôt pour un entretien ...

30 commentaires:

Aude a dit…

Ouh, le pauvre. Je n'aimerais pas être à sa place.

Laudith a dit…

Wahaaa !!!! j'en frémis d'avance... passionnant, je vois venir l'embrouille pour ne pas dire les emmerdes pour ce brave Tim... vivement le prochain épisode.

Bisous l'artiste passe un bon jeudi.

Une ch'tite d'en haut.

Brigitte a dit…

"... le coeur battant comme le tempo qu'il imprimait aux musiques qu'il accompagnait de ses baguettes de virtuose..." :-)

Je te salue ô Jean-Phi !

OLIVIER a dit…

Salut Jean-Philippe,
merci de tout coeur pour ton soutien !
Tiens ! nous avons une connaissance commune maintenant ;) Elle est très agréable !
Toi et les années 70, incroyable !
C'est le colonel Moutarde ?? :)
Amitiés sincères
OLIVIER

Christian a dit…

Bonjour Jean-Philippe,
Un article toujours très passionnant !
Amitiés et bonne fin de semaine,
Christian

Lodji a dit…

Oh le mauvais plan !!! Pauvre de lui...

bunny le chti a dit…

salut
je lis et j'attends avec impatinece la suite .......
bonne journée

Melly a dit…

J. Philppe (pardon a parte perso)
mari hospitalisé etc... donc n'ai pas pu me pencher sur tes acrostiches pour Out of Moorea et autres - mais je le ferai cet article

je reviendrai aussi te lire (là je file)

ET si tu veux écouter la chanson de Voulzy elle est en vidéo sur mon article !

à bientôt !

Andy a dit…

Les années 70 sont de loin la période que je préfère. Même si je n'étais pas encore de ce monde à cette époque-là, j'aime aller voir le Velvet & les Who en live. Que dire de l'ambiance, la joie de vivre, tout ce que j'ai pu voir à la télé me donne le frisson ! J'aurais adoré vivre à cette époque !

Nina a dit…

Il est où ce livre que ton ami a écrit ???? C'est ma première semaine de rentrée, je suis peut-être un peu à l'ouest !!! donc tu dois me dire exactement ou ce livre est rangé dans ton blog.

Ewa a dit…

Merci pour cette histoire :)))))

Bravo ^^

Clo a dit…

Là, à mon avis, le mec va avoir LA surprise de sa vie !
Mais, zut. Faire subir un tel outrage à un chandelier en or !
A moins que l' agent ne l' aie troqué pour un simple chandelier en laiton (puisqu' il magouillait...)
Bon week-end Jean-Philippe :)

Marie du Nord a dit…

Salut Jean Phi
Bien sordide cette histoire.
Bon dimanche à toi.

Lolo B a dit…

Coucou l'artiste!!!!! bon week-end!

noir intense 35 a dit…

Oh Jean-Philippe, tu as changé ta photographie de présentation...le noir te va bien...sourire

bunny le chti a dit…

salut
je te souhaite un bon dimanche

dourvac'h a dit…

pasdu tout sordide, cette histoire débutante... Le ton est à mi-chemin entre Jack Kerouac de "On the Road", Max Evans de "Hi-Low Country" et Philip K. Dick de "Confessions of a Crap artist"...

Et bé, ça promet... une story mouvementée et diablement bien écrite (à 382 km/h)... A suivre ! Merci de ta visite et ton compliments ! Amitié.

dom a dit…

Merci de tes visites pendant mon absence.
Bon début de semaine ! Bisoux.


dom

nina de zio peppino a dit…

Je suis heureuse de retrouver tes récits absolument complètement délirants! Tout comme les enfants qui imaginent des tas d'histoires abracadabrantes et qui tiennent la route! C'était ton cas je suppose ? Je vais aller faire un tour en arrière pour découvrir tout ce que j'ai loupé.Bises.

Hussard82 a dit…

ce que j'aime, c'est qu'on voyage dans le temps maintenant !!
"swinging london" H82

lilou a dit…

Je passe te souhaiter une bonne semaine
je suis toujours aussi occupée, mais je me soigne
bonne soirée

Laudith a dit…

kikou !!! juste de passage pour te souhaiter une belle semaine, on voit qu'il commence à rafraîchir, tu as troqué le tee-shirt pour le pull, sympa ta nouvelle photo. :o))

A bientôt l'artiste.

bunny le chti a dit…

salut
je te souhaite une bonne semaine

Bango a dit…

Salut,
je trouve ton texte très bien écrit. Simple et stylé à la fois. Une très bonne ambiance en quelque lignes.
ps : merci pour ton vote

Marie, ses passions a dit…

Par ce beau soleil j'ai regardé les flots.
Les reflets de Phébus sur l'eau donnent un aspect argenté.
Bonne soirée.
Marie

Miby a dit…

Salut Jean-Philippe
Merci pour ton commentaire, tes mots sont précieuses, tu es très gentil, merci beaucoup autre fois! :)

Bonne journée!
A bientôt!

armandie a dit…

j'ai déjà de la sympathie pour les personnages moua, je crois que ce n'est pas normal... ambiance London fin des années 60 et un chandelier en or massif, oh my god! j'aime beaucoup
baisers
Armandie

Mocka a dit…

très joli la nouvelle photo, sur un fond nocturne, c charmant!
like a stranger on the moon, rien que le titre donne envie.La suite vite !!

ellesurlalune a dit…

Marie du nord , j'ai une question : en quoi ce début d'histoire est IL sordide ?
Au journal tv , il y a bien pire , non?
Bonjour à toi JP

Romy a dit…

salut Jean-Phi.....
une bonne rentrée sur la toile pour toi aussi et merci pour tes gentils commentaires...bises