mardi 23 septembre 2008

Purday en roue libre



Purday poursuivait sa route à bord de sa Mini-Cooper noire . La pluie ne cessait de tomber et la buée commençait à envahir les vitres de l'habitacle mobile . Son revolver était encore chaud ce qui n'était pas le cas du sang de la belle à ce divin moment . Elle se repassait dans la tête le film de cette folle journée : la dispute avec son mari , le coup de chandelier sur le crane de ce dernier , sa fuite irraisonnée et ce pauvre pompiste qui ne pourra plus se plaindre du coût de l'essence à présent . Pendant ce temps , les recherches s'activaient pour retrouver l'assassin de Georges Collins , puisque l'interrogatoire de Tim Kars n'avait rien donné de concluant ... les soupçons les plus tenaces se tournèrent illico sur Purday Collins .

- "diantre que nous sommes ballots ! bon sang mais c'est bien sur ! " lança dans un (rare) moment de lucidité le commissaire de Police de la ville . Des témoins vinrent peu à peu corroborer cette évidente hypothèse puisque Purday Collins avait été vu quelques heures avant le drame quittant précipitamment son domicile . Madame Fernandez la concierge de l'immeuble pensa que cette dernière devait être une fois de plus en retard à son travail et ne s'inquiéta pas davantage .

C'est alors que le commissaire Background eut une idée fulgurante (rare tout de même dans sa profession) et il demanda à Tim Kars d'enquêter pour le compte de la police .
-"quelle bien étrange idée monseigneur ! vous me voyez soudain travailler pour vous ? et pourrais-je , je vous prie savoir pour quelle raison ? " lança Tim Kars dans le bureau du commissaire . Le réponse ne tarda point à venir et elle surprit l'entourage de Monsieur Background : Jugeant Tim Kars comme un individu au dessus de tout soupçons bien qu'un peu farfelu ... La Police Britannique lui proposa un deal afin de le blanchir totalement et le laisser en liberté .
" Voilà , je vous donne l'ordre d'enquêter et de me ramener cette jeune et dangereuse personne car venant de vous elle ne se méfiera point ... vous connaissez la subtile et fameuse discrétion de la maréchaussée ? bon ! inutile de vous faire un dessin mon vieux ! à partir de maintenant vous êtes des nôtres !! "
Un peu groggy par la nouvelle (bien que rien ne l'étonnait tant sa vie était trépidante en tout points) Tim Kars but un verre à la santé de la brigade et dans un rire qui n'appartenait qu'à lui il entonna cette célèbre cantate : "il est des nôtres il a bu son verre comme les autres !!"
On pouvait à présent l'affirmer : les rues de Londres étaient bien gardées !

55 commentaires:

Aude a dit…

Voici un rebondissement inattendu... qui donne hâte de lire la suite.

Laudith a dit…

Eh ! bien en voilà un qui a été vite embrigadé... rha la la, on n'est à l'abri de rien dans tes écrits.

Bonne soirée l'artiste et merci pour ce bon... que dis-je ou plutôt qu'écris-je... pour cet excellent moment de lecture.

armandie a dit…

rires et rerires, le célèbre cantate, en effet, il est imparable et colle à la situation carambolesque dans laquelle notre cher Tim Kars se trouve.
j'ai toutefois de la sympathie pour cette chère Purday, c'est grave? sourire
baisers
Armandie

Muse a dit…

un scénario "so british" my dear...Tim Kars parviendra-t-il à serrer la dangereuse femme?

nathalie a dit…

Moi aussi, j'aime quand même bien Purday! ^^

rsylvie a dit…

beaujour jeanphi
j'aime beaucoup la tournure que prend cette aventure...
tu as un p'tit coté plaisantin de "1er ordre" quand tu parles de la maréchaussée... trés drole, amusant sans égratigner...
tout en finesse
tiens, j'trinque avec vous !
bises

nina de zio peppino a dit…

L'ambiance de tes histoires est très particulière. Je rentre dedans comme dans un film. La suite! T'es complètement dingue!!!!!!! (je t'assure que c'est gentil…faut voir ma tête quand je découvre les noms, les situations, les faits divers etc…)

Marie du Nord a dit…

(rare) moment de lucidité, c'est peut-être encore beaucoup !
Aïe !
Bonne soirée Jean-Phi

Anonyme a dit…

Bonjour Jean-Philippe,
Une bien charmante actrice que je ne connaissais pas !
Amitiés et bonne soirée,
Christian

Christian a dit…

Bonjour Jean-Philippe,
Une bien charmante actrice que je ne connaissais pas !
Amitiés et bonne soirée,
Christian

Minijupe a dit…

Moi, ma copine infirmière elle a une mini blanche avec des bandes noires.

Mais ça n'intéresse personne !!!

maevina a dit…

Je vais essayer de remonter un minimum pour comprendre ce qu'il se passe dans ton roman, mais je crains que même en remontant jusqu'au début je ne puisse... bon... je vais faire un effort de compréhension parce que je suis une incurable curieuse!

Bango a dit…

Avec un nom comme "Background", le commissaire ne peut résolument pas tenir le devant de la scène… Ah ah ah !

corinne a dit…

Oups je suis en retard mais voilà c'est bon
alors vont-ils ramener cette jolie jeune femme où va t-elle leur échapper
Bon, je sais je dois attendre pour la suite alors j'attends
Gros bisous et bonne soirée

laura a dit…

Que de bons souvenirs cette photo de Purday me rappelle et votre texte est aussi décalé que la série...

monfreid a dit…

Et y'aura Emma Peel dans la suite (l'aimais bien elle)??? Ou avant peut-être, je ne connais pas le début de ton roman. Sera t'il achevé pour la prochain Goncourt ???

choule[bnkr] a dit…

Je sens qu'il va y avoir de l'action.
Attention Tim. Mme Purday est super bonne en karaté.

Andy a dit…

A quand l'adaption au ciné ? lol

Loïc a dit…

Quelle belle aventure... Vite vite la suite.... Quelle belle aventure.

lili est insolente a dit…

ahh elle a l'écharpe rouge que je veux !

dourvac'h a dit…

Tu sais quoi ? Il y a le culte de l' "énergie" dans ton style... ce que faisait partager Stendhal dans sa façon d'écrire "La Chartreuse de Parme" et dont parle si bien Julien Gracq dans "En lisant en écrivant" (1980) : l'action lancée comme sur l'aile d'un oiseau ou comme un bolide fonçant à 200 à l'heure... Raymond Souplex n'a qu'à bien se tenir : "Bon sang, mais c'est bien sûr ! "

Merci chez moi pour tes références à "Martin Guerre" (de Daniel Vigne) : un film que j'aime beaucoup ! Mon truc à moi, c'est le romantisme tranquille, j'avoue... et j'assume !

Amitié...

Plume a dit…

Bonjour Jean Philippe, un magicien de la plume à ce que je vois, n'est ce pas? Et bien alors bienvenue au club, ravie de te rencontrer, je vais explorer ton univers et remonter au début de l'histoire (chapeau melon et bottes de cuir?) amitié

Mocka a dit…

je viens te saluer rapidos
je suis débordée c jours ci, je reviendrai te lire dès que possible
bz affectueuses

OLIVIER a dit…

Salut mon Pote,
Infiniment merci !
Ah ! tu sais, il y a des jours et des lunes...
Elle est tranquille Purday avec ce drôle de coco à ses trousses ;)
Excellent week-end !
Take care,
OLIVIER

François B a dit…

Oui à bientôt pour la suite !
Un vrai plaisir à lire.

danyboy a dit…

Hello Jean- philippe
je découvre avec Bonheur ton humour...j'adore ..vite la suite
bonne soirée

Brigitte a dit…

Et c'est là qu'ayant mis la main sur la p'tite Purday, il en tomba follement amoureux. Ainsi commença une autre histoire : celle de Bonnie & Clide. :-D

Désolée, j'ai un peu déliré sur ton histoire : elle me plaît bien. :-)

Salut à toi Ô Jean-Phi !

Loïc a dit…

Mon ami depuis 7 ans... Pouvez vous donner votre avis sur mon blog, le sujet de philo de Mademoiselle. Elle a besoin de votre avis et moi aussi d'ailleurs... SVP. Bien a vous mon cher ami que je voudrais revoir.

Marie Cuisine a dit…

Elle était belle cette Purday, tout de même ! Qu'est-ce que tu en penses Jean Philippe, toi qui pose un autre regard sur elle :))
Bon week-end, Bisous, Marie

Loïc a dit…

Quel TALENT!!!! Merci AMI.

bunny le chti a dit…

salut
une belle aventure
bon samedi

Fine Bessot a dit…

Je prends quand même le Pullitzer et je te laisse le Goncourt. Il faudra bien un jour que tu proposes ta prose à un éditeur et pourquoi pas la publier ? J'ai côtoyé cet été des "auteurs" qui ne t'arrivaient pas à la cheville et qui pourtant vendaient leurs livres. C'était vraiment drôle car j'imaginais la surprise des lecteurs en rentrant chez eux... Merci de tes visites. Amitiés de Fine.

Gigi a dit…

A mon tour de vous découvrir et de vous lire, il y a du suspense je vais revenir découvrir la suite de cette enquête!
Bonne soirée!

nadia-vraie a dit…

merci de ta visite Jean-Philippe et bonne journée.A+

Mocka a dit…

Purday et tim karrs sont bien attachant!!j'ADORE ton récit! c'est extrait de l'un de tes romans peut être?
bon dimanche
bz

icone a dit…

Bonjour! Jean-philippe!
des tonnes de choses à te raconter à bientôt
je t'embrasse
Leila

dourvac'h a dit…

Il est vrai qu'il est tant de "z-auteurs" (hélàs publiés, largement lus et appréciés) qui se prennnent aujourd'hui pour les Rois (ou Reines) du "Polar"... ce qui les autorise à écrire comme des chaussettes trouées ou des rapports d'huissier...

D'où question, face aux générations futures : Que vaudra Vargas face à Simenon ? Parlons simplement du STYLE...

(Oh, pardon pour le gros mot!)

Bé, cher Jean-Philippe, voilà, tu as du STYLE, et c'est - avec ton humour - définitivement bien le tien ! Et j' t' assure que ça d'vient rare en SarkoLand !!!

fata a dit…

bonsoir Jean-Philippe,
je découvre ton blog et je suis enchantée par cette lecture !
merci de tes passages chez moi...
Bonne semaine

rsylvie a dit…

beaujour jeanphi
je vois qu'elle a mis sa p'tite écharpe
et ben l'a bien fait, la perday
parc'que dans l'61 c'était grand brouillard ce matin////
et "core en c'moment !
allé, douce semaine à toi aussi
affectueusement

MissQ a dit…

Décidemment j'adore ta plume ;o)

Laudith a dit…

Juste de passage pour te souhaiter une belle semaine, j'ai écouté ta version de la chanson "Le déserteur" qui m'a rappelé plein de souvenirs, inutile de te dire que j'aime les textes de Boris Vian ... c'est toujours un agréable plaisir de t'écouter chanter, j'attends de lire ton prochain post contre cette maudite guerre dont tu fais référence sur mon blog.

Sois sage mais pas trop l'artiste... sourire...

armandie a dit…

Je venais prendre des nouvelles de Purday et de tim Kars... bon allez du commissaire aussi.
je repasserai alors, c'est que je suis accro moi maintenant.
baisers pour toi
Armandie

ellesurlalune a dit…

bises et vite la suite :)

fanette a dit…

Géniale ton histoire !!! On accroche, même si c'est dingue !!

Lolo B... a dit…

Fanette a raison, une histoire dingue, pleine de rebondissements.... vite la suite!!!!

Albertine a dit…

alors on continue les storynettes à images kitsch ?
je ne saurais m'en lasser. et j'attends la suite comme d'habitude.

laura a dit…

Bonne journée, Jean-Philippe!

Sonia-FashionBox a dit…

Une tres belle femme cette Purday! et dangereuse a souhait!
Merci pour ton passage sur mon blog, a tres vite!

Anonyme a dit…

Purd-e-y

Clo a dit…

Tu parles d' un deal !!!!
Pas fastoche du tout avec la super nana révolvérisatrice !!!!

Jean-paul a dit…

Bonsoir Jean-Philippe

Une ambiance assez Seventies ce qui n'est pas sans me déplaire. Tout y est les K7, Baba O'Riley des Who à ce propos, je trouve que l'homme sur la photo ressemble étrangement à Keith Moon leur extravagant batteur disparu.

Amicalement

Jean-Paul

july a dit…

qu'est ce qu'elle est devenue la jolie Pur dey...? moi j'ai aimé cette série avec elle les autres faisaient ringardes....je te découvre et j'aime bien...je vien de chez joye...bisous

marouscka a dit…

Quel talent ! Quelle imagination fertile et bien lustrée ! Quelle Héroïne !

Je découvre. J’aime.

Et c’est signé :

L’insolite Princesse Banquetout :=)

France a dit…

Donc bonjour et la suite elle vient? J'ai bien envie de lire ta suite. Que de souvenris avec ce film . Bonne journée à toi

Anonyme a dit…

je vous recommande de decouvrir un magnifique site qui parle de leboncoin