samedi 7 juillet 2007

Les aventures du petit Nicolas (suite)



Et pour être Nouveau , çà l'était !!! Septembre 1956 ,le petit Nicolas a tout juste 13 ans et rentre , comme il dit à la grande école .Il se sent plus grand lui aussi tout à coup ! L'établissement est pourtant très austère ,les professeurs le sont tout autant surtout monsieur Gensen ,le prof de Français à qui Nicolas reprochera longtemps (mais dans un silence quasi religieux) de lui mettre en tete des choses inutiles . Nicolas est tout fier de venir dans cette grande école comme il dit ,il y retrouve là ses amis d'enfance François et Dany sans oublier Suzette ,tous s'amusent gaiement dans la cour à l'heure de la récré ,tous , sauf Nicolas ! "qu'est ce que t'as aujourd'hui Nico' ?," lui demande un peu inquiet François

"je ne comprends pas pourquoi ce prof d'histoire nous bassine avec la révolution Française ,c'est un non sens z'avaient qu'à travailler ces feignasses !!" Devant tant d'arguments le petit François aux joues déjà bien rouges repartit aussitôt rejoindre ses camarades pour jouer aux gendarmes et aux voleurs . "allez laisse tomber tes bouquins et viens avec nous !" le petit Nicolas leva alors la tête hors de son livre d'histoire "d'accord François ! mais je suis le gendarme et j'arrête tout le monde!! " François accepta mais il faut dire que Nicolas courait tellement lentement qu'il ne gagnait jamais à ce petit jeu là .

Les mois passèrent , Nicolas obtenait des notes satisfaisantes ,si satisfaisantes que ses parents le récompensèrent en lui offrant une biographie de son idole : Napoléon Bonaparte ! "si tu veux devenir comme lui il faut continuer à bien travailler à l'école quitte à mettre des bâtons dans les roues de tes petits camarades pour arriver à tes fins" lui dit derechef son père qui,il faut l'avouer n'avait pas que des bons conseils à lui prodiguer et était habité d'une telle envie de reconnaissance qu'il projetait tout cela dans l'avenir et l'éducation de son fils .
Pendant les weeks-ends Nicolas dévorait la vie et l'oeuvre de Napoléon et le mimait tellement parfaitement qu'un jour un des voisins un peu gâteux cru sincèrement que Napoléon était ressuscité ,ce qui valut à ce dernier d'être convoqué au commissariat pour (je cite) "délires incohérents sur la voie publique". Au cours d'un week-end Nicolas avait invité ses amis à venir jouer dans le jardin de ses parents ,tous étaient présents ,le petit Dany qui aimait tant raconter des blagues et faire rire les filles ,le petit François ,assez sérieux pour son âge mais qui,lui aussi de son coté nourrissait de grandes ambitions ,la petite Suzette qui,bizarrement trouvait à Nicolas un certain charme depuis qu'elle le voyait se déguiser en Napoléon devant ses camarades "c'est rigolo !! je comprends pas tout ce que tu dis mais c'est rigolo !!" Nicolas était assez vexé mais ne disait rien ..être rigolo n'était pas son but mais alors ...pas du tout !!!
Un évènement d'une grande importance arriva ce jour là ,tout les amis de Nicolas étaient réunis dans la cuisine familiale entrain de goûter ,lorsque le téléphone sonna ,la mère de Nicolas répondit et...leur expliqua que de nouveaux habitants du quartier allaient arriver chez eux pour se présenter ,Nicolas n'aimait pas beaucoup les surprises d'autant plus qu'il avait prévu (après le goûter traditionnel) de faire jouer à ses camarades le rôle de "sujets de Napoléon" ,tout de même ,c'était un peu fort de café cette histoire !!
Au beau milieu du jeu inventé par Nicolas ,un fillette d'une douzaine d'année s'approcha de Nicolas et de sa bande ,elle était assez grande ,mince et parlait d'une voix si particulière qu'elle surprit tout le monde dès son entrée dans le jardin des parents de Nicolas :"bonjour , je m'appelle Ségolène ,je suis la fille de monsieur et madame Ressac je peux me joindre à vous ?"
Nicolas eut tout à coup un tic de nervosité incontrôlable et lui répondit en bafouillant quelque chose comme: "voui... voui ...euh... assieds toi euh..tu veux un pain au chocolat ?"
c'est ainsi qu'une nouvelle page de l'histoire du petit Nicolas s'ouvrait sous le yeux étonnés de ses amis ...

9 commentaires:

jul' a dit…

il y a quelques années, j'habitais vers nation et je prenais la ligne 6 (nation-étoile par denfert) pour aller travailler, et je descendais à pasteur. je lis tout le temps dans le métro. mon repère pour savoir où j'étais : le nombre d'entrées et de sorties de sous terre.
un matin je commence un "petit nicolas" dans le métro. complètement absorbé par la lecture, je relève la tête pour voir où on en est du parcours et je me dis "c'est bon on traverse la seine" et je rebaisse la tête, pour le relever immédiatement, "oh! la belle tour eiffel!!!!" ben oui, à cause de Sempé et du petit nicolas, j'avais loupé mon arrêt, et je me retrouvais 6 stations trop loin!!!! je suis donc arrivé en retard au boulot. waow! plus jamais lire de petit nicolas dans le métro, trop dangereux

romy a dit…

Jul' très drôle.... moi cela m'est arrivée un nombre de fois et le pire moi qui ne travaillais jamais deux jours de suite au même endroit c'était de prendre le métro en pensant que je devais aller a tel endroit et que presque arrivée je devais repartir car ce n'était pas le bon edroit ce jour là....
Uniquement parce que je lisais, j'étais dans la lune....
Pour le petit Nicolas, Ségolène ce serait Marie Edwige et le petit Nicolas serait plutôt Agnan... non?

jean-philippe a dit…

Romy : oui ,je crois qu'on peut le dire . Sorry mais je garde un peu le secret sinon mon histoire n'aurait plus de sens ...
merci pour vos commentaires !

rogers a dit…

dis moi , jean phi ,tu n'oublies pas quelque chose ? la télé : oui je suis sur que déjà à l'époque , il se démerdait pour avertir l'ortf ! ;-)

Patrick a dit…

Redécouverte du " petit Nicolas ".
Merci pour ta visite, pour avoir un peu parcouru ton blog, le le trouve très riche par sa diversité,
A bientôt.

dany a dit…

Je veux connaître la suite ! vite !

christian a dit…

Bonsoir Jean-Philippe,
Merci pour la visite !
A mon tour de découvrir ce merveilleux blog plein d'humour !
Amitiés et bonne soirée,
Christian

Arikoo a dit…

Coucou,
merci pour ton commentaire sur mon blog, il m'a bien fait plaisir!
J'ai internet par intermitence on va dire mais c'est mieux que rien. J'ai hate de retrouver mon nouvel appart tout bien aménagé et ma petite vie là bas.
J'ai commencé la lecture de ton blog, et pour le moment il est très interessant, très agréable à lire.
J'attend avec impatience la suite du petit nicolas!

odile a a dit…

ahhhhhhh le petit nico!!
on ne peut pas le taper à cause de ses lunettes!!