mercredi 21 février 2007

la voie Royal




Comme plus de 8 millions de Français j'ai regardé le grand oral de Ségolène Royal sur TF1 ,et je dois le dire d'emblée ..je suis convaincu qu'elle PEUT gagner ces élections . Avant cette émission ,j'étais pret à voter pour elle mais avec un peu de résignation..on va dire par discipline républicaine d'une part et ,d'autre part par opposition au petit agité (sous lexomyl depuis peu ..il a changé voyez vous ) qui se paie le culot de cumuler 3 fonctions et un passif gouvernemental de 5 ans et qui ose nous parler d'un avenir présidentiel ..laissez moi rire ! Depuis son passage sur TF1 l'autre soir je sens que Ségolène Royal a toutes les chances de devenir la future présidente de France ,ce qui représenterait deux évènements en un : le retour de la gauche (désolé pour les électeurs de droite qui liront ces lignes...)et en deux ; le première femme a accéder à la présidence . Je pense (et madame Royal l'a démontré l'autre soir à la télé) que son projet d'une politique autrement peut séduire le pays :la revalorisation des salaires ,le soutien aux jeunes ,aux handicapés ,la place des femmes dans la société ,l'aide aux petites entreprises ,etre à l'écoute des gens sans leur faire de promesses qu'elle ne pourra pas tenir mais réaliser quelques unes des 100 propositions faites lors de ce fameux meeting de la semaine dernière ..claironné comme "le quitte ou double "par les médias.Pendant ce temps ,le "speedy Gonzales à 3 fonctions" continuait son périple à travers la France citant (et c'est assez surprenant ) Jaurès et Blum dans ses discours ,confondant les propos historiques de Giscard avec ceux de Mitterrand ...ah ! la rupture tranquille (quel slogan ...). Tandis que les "petits " candidats rament pour obtenir leurs 500 signatures , le second souffle post Mitterrandien donne des signes d'espoir ,le changement est en marche ,Ségolène va bouter la droite hors de France ,nous débarrasser de tout ces bandits chaperonnés par le MEDEF ,ces moralisateurs à deux balles ,ces extrémistes nazis ou communistes et ce ventre mou au cerveau rempli de bière qui ne jure que par la montée des chiffres de la délinquance et les impots qu'il faut payer et pour qui une femme "c'est juste là pour faire la cuisine et les gosses" (j'vous jure que j'ai entendu çà) ..





Un autre monde est en train de naitre ...le notre ..enfin !!!

6 commentaires:

Claire a dit…

Salut JP !
Il est beau ton blog! Moi j'ai entendu hier Ségolène Royal et il m'a semblé entendre Gérard Depardieu dans "Cyrano de Bergerac". Je viens de faire ma procuration aujourd'hui avant de partir au Paraguay. Tiens d'ailleurs, tu pourrais mettre mon blog en lien sur le tien : http://ukemi.over-blog.com
Hasta la vista !
Claire

Amélie a dit…

moi j'ai pas regardé donc je peux pas dire...
A part cela tu as quel temps chez toi ? :-)

jean-philippe a dit…

Amélie: il fait étonnament doux sur Lyon ..je trouve çà agréable mais je m'inquiète à propos du réchauffement climatique ;Sinon as tu gouté au grog pour guérir ton rhume ?

Aude a dit…

J'ai regardé tous les autres mais pas celui-là, enfin si 5 minutes mais je ne sais pas sentir cette femme, je la trouve trop "gentille", pas assez crédible... en même temps ça m'importe peu étant belge :)

Anonyme a dit…

il y a du commentaire féminin ! qu'elle tombeur ce Jerry Ox !

Pat

Cécile Qd9 a dit…

Deux différences fondamentales entre toi et moi sur le sujet :
1/ moi j'ai regardé le débat sur France 2 (comment, un mec de gauche qui préfère TF1 ? ;o) )
2/ contrairement à toi j'ai été CA-TAS-TRO-PHEE par ce débat ou, plus précisément, par la "prestation" de Ségolène Royal lors de celui-ci et, dès lors, j'étais convaincue (mais je l'étais déjà avant ça à vrai dire), qu'elle ne pourrait en aucun cas gagner les élections... (de quel projet parles-tu ? dès que Sarko lui posait une question concrète, elle répondait "on verra" ! Ce n'est pas "ça" qu'on attend d'un(e) président(e), enfin, pas moi en tout cas...

J'en parle avec d'autant plus de facilité que :
1/ c'est passé ;o)
2/ je n'ai voté ni pour elle ni pour lui au premier tour.