vendredi 22 juin 2007

Columbo enquète (partie 3)


Il y a des jours comme çà ou on ne devrait pas se lever,
des jours qui semblent inutiles et longs .Pourquoi diable l'image de ce gros brun "pue la sueur" me trotte encore en tete ? pourquoi m'a t on confié cette enquète ou aucun meurtre n' a été commis ? des questions de cet ordre se bousculent dans ma pauvre tete de flic vieillit par l'usure du temps depuis mon réveil .
mercredi : coup de téléphone "lieutenant c'est la brigade je vous anonce que nous avons du nouveau pour vous ".
Allez ! je file dans ma veille 404 direction le lotissement "les hirondelles ont du poil aux pattes" étage 5 chez monsieur Lafouine ,
un honnete commerçant .A peine arrivé l'homme me décrit l'individu qu'il avait enbauché dans son établissement et là je tombe des nues ,notre individu s'est fait passer auprès de divers médias influents pour le directeur (voire le fondateur ) de l'entreprise dans laquelle il n'était qu'un modeste et inéfficace employé ."il était un peu simple d'esprit ,un brave gars mais assez fourbe mais après s'etre fait passer pour moi ..cet idiot à réussi l'exploit (ce s'rait le premier) de couler ma boite ..ah le con si je le retrouve lieutenant je lui fout mon poing dans sa grosse gueule !.." après avoir calmé monsieur Lafouine ,je fais le recoupement des différents témoignages ,notre individu mystère n'est donc pas un assassin mais un petit escroc sans aucune envergure ,un type à qui vous ne vendriez pas une voiture d'occasion ..quel temps perdu !!
jeudi : un appel étrange est réceptionné au commissariat "j'ai vu votre homme lieutenant ,il se trouve actuellement au club "le lapin cuit" il est barman je l'ai vu ..c'est lui, pas de doute" le temps de lui répondre ce carapate avait raccroché..Décidemment cette affaire commençait à me courir sur le haricot !!! Je me rendis donc au "lapin cuit" rue des oignons frais en plein coeur de la ville la plus mal-fréquentée de tout le pays,je pousse la porte et je découvre un bar aussi bien rangé qu'un tas de fumier ,je m'assieds et commande une bière et là.. j'aperçois le gros brun aux joues rouges et au ventre gras comme une barrique de poudre de perlimpinpin qui,hélas me reconnait aussitot "ah ! lieutenant je vous attendais !" "vous m'attendiez ?" fis-je un peu surpris par cette pertinente entrée en matière , et le type de s'assoir à mes cotés "je m'appelle Gérard Badoit je suis le gérant du lapin cuit , je vous ai vu l'autre jour çà va ?" "oui bien jeune homme ..dites moi depuis combien de temps travaillez vous ici ?" A peine eut il le temps de tenter de répondre à ma question qu'un homme moustachu vint près de nous "Gérard arretes tes salades! t'es pas du tout responsable ! le responsable c'est moi t'entends ! allez prends la commande de ce monsieur et fous lui la paix" .Ainsi donc, notre individu "pue la sueur" coulait une retraite de jeune- taré dans un bouibe sans nom en attendant de se faire coffrer par votre serviteur ..car j'ai eu la malchance de passer à la télévision pour parler de mes enquètes .Une affaire qui se termine de façon pathétique car m'sieurs dames vous l'avez sans doute deviné l'individu mystère ,le faux-jeton,le raté de première c'était lui ! ce fameux Gérard Badoit m'avoua en pleurant qu'il avait raté sa vie et qu'il ne savait meme pas pourquoi .La brigade (prévenue par votre serviteur) arriva sur les lieux et lui passa les menottes comme un minable jean-claude Romand qu'il était devenu .Sur son passage des passants lui crièrent au visage "ordure tu pourriras à l'ombre te voilà démasqué!!" Il est vrai que je suis un peu déçu que l'on m'ai fait perdre mon temps avec cette affaire .Résultat des courses :il en prendra pour 20 ans et à sa sortie n'aura pas d'autres choix que de finir dans un hospice "sécurisé" .Une bien sale histoire que celle de gérard Badoit .

5 commentaires:

Aa a dit…

il faut construire non pas détruire que de temps perdu. Etes vous seulement vraiment lieutenant?Je ne cautionne pas les dénonciations par les temps qui courent sauf si c'est pour prévenir avertir changer un danger qui nous guette.Et il y a assez de problèmes majeurs pour ne pas s'attarder à de basses vengences personnelles.engagez vous qu'i disaient mais pour la bonne cause.

Lou a dit…

Je le savais...
Jamais 2 sans 3 !

Loïc a dit…

Il n'y a pas de dénonciations mon cher aa a. Seulement une histoire que tu interprètes comme tu le souhaite. Je te conseil de garder pour toi ton aigreur mon cher aa a.

MissDanilo a dit…

comment on boit pendant le service maintenant!? ha ba bravo c'est du propre! ;p

Betty a dit…

Je fais ma p'tite enquête et je voulais savoir ce que tu avais fait un certain jour de 21 juin en 2007...ben rien! silence radio;-) bon week-end musical en téléportation 2009 "viens je t'emmène"!